Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Jack Lang rejoint Benoît XVI dans son appréciation de mai 68

Jack Lang rejoint Benoît XVI dans son appréciation de mai 68
En avril 2019, le pape émérite Benoît XVI attribuait la pédophilie dans l’Église à la perte du sens de Dieu et à mai 68, s’attirant une foule de réactions indignées (voir par exemple la réaction indignée du Monde).
En janvier 2021, Jack Lang renchérit sur Europe 1 : la pétition pro-pédophilie qu’il signa résultait d’un “vent libertaire” post-mai 68… (voir par exemple ici).
On attend le mea culpa de nos médias et de nos élites sur la clairvoyance de Benoît XVI…
Comme l’écrivait G.K. Chesterton :
“Le fait est évident que le monde fera toujours ce dont il a pu accuser l’Église, qu’il le fera d’une manière pire et sur une échelle plus grande, et qu’il le fera (ce qui est pire et plus important que tout) sans aucun critère de retour à la normale et sans aucun motif de faire un mouvement de repentance… tandis que le catholicisme admet des principes régulateurs,… un examen de conscience et un principe d’expiation…”

Partager cet article

4 commentaires

  1. Prions pour ce dépravé …

  2. Quel titre ! Il fallait vraiment le trouver : bravo Michel !!

  3. Face à ces évènements assisterions-nous à un phénomène de conversion ou au bal des hypocrites ?
    En tout cas, soyons vigilants et attentifs.
    La gauche libertaire n’en est pas à sa première forfaiture. Après l’effondrement du communisme, il y a déjà trente ans, on attend encore ses excuses et ses repentances. La gauche n’a jamais déboulonné les statues de Lénine, de Trotski, de Staline, de Mao etc, ni celle de Sartre, Simone de Beauvoir et de celles des signataires de la pétition publié dans le Monde, il y a bien des années. Elle n’a jamais remis en cause les idéologies de lutte des classes, qui se propagent en lutte des sexes, en lutte des générations et en lutte des civilisations. Elle n’a jamais mis le genou à terre pour demander pardon aux innombrables victimes de leur forfait.
    Aujourd’hui, encore elle soutient l’insoutenable : droit à l’avortement, au “Mariage gay” et à leurs conséquences PMA, GPA, etc.
    Combien d’années faudra-t-il attendre pour que la gauche dise que tout cela “était une connerie” ?
    Après la chute du mur de Berlin qui a révélé les horreurs du communisme, nous assistons à l’effondrement d’un système, qui nous révèlent d’autres tragédies. Ne nous méprenons pas : ILS SAVAIENT TOUS CE QUI SE PASSAIT DERRIÈRE. Et ils n’ont rien dit.
    Dans ce cloaque, hélas, une partie de l’Église s’est laissée gangréner par ce système au nom de l’ouverture à la modernité. Mais, comme le notait Benoit VI, le bateau “Église” prend l’eau de toute part. Oui il y a un lien entre pédophilie et homosexualité.
    À nous de redresser la barre. Soyons donc tenace, fidèle pour relever notre pays.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services