Italie : la Cour de Cassation condamne une jeune fille à mort

E La Cour de cassation italienne a accordé hier l'autorisation à un homme d'arrêter l'alimentation artificielle de sa fille, dans un état végétatif depuis 16 ans. La Cour a ainsi rejeté le recours introduit par le procureur général de Milan, contre le jugement de juillet dernier, dans lequel la cour d'appel de Milan avait accédé à la volonté des proches de débrancher les appareils respiratoires. Après une décennie de combat judiciaire, le père d'Eluana Englaro peut donc débrancher le tube qui l'alimentait, depuis un accident de voiture survenu lorsqu'elle avait 20 ans.

Enrico La Loggia, l'un des membres du gouvernement Berlusconi, a qualifié cet événement de "sentence de mort". Le Cardinal Javier Lozano Barragan a comparé la décision à celle "de tuer une personne".

Michel Janva

Laisser un commentaire