Italie : Bruxelles s'inquiète

La défaite cinglante (10% des voix) de Mario Monti, dont la nomination avait été imposée par Bruxelles, et la victoire de partis qui ont proposé de sortir de l'euro, inquiète les technocrates européistes. A un an des élections du Parlement européen, l'UE redoute l'instabilité politique de l'Italie.

La coalition de gauche de Pier Luigi Bersani remporte 29,5 % des voix, et obtient 340 des 630 sièges, grâce à un système qui accorde 54 % des fauteuils à la formation arrivant en tête.
Mais au Sénat, où la prime de majorité est accordée par région, les résultats donnent le centre gauche très loin de la majorité absolue des 158 sièges. En termes de voix, la gauche en remporte 31,63 % et la droite 30,71 %.

2 réflexions au sujet de « Italie : Bruxelles s'inquiète »

Laisser un commentaire