Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France / Immigration / Liberté d'expression

Islamisme/immigration : les responsables sont…Didier Lemaire et Génération identitaire

Islamisme/immigration : les responsables sont…Didier Lemaire et Génération identitaire

Yvan Rioufol, excellent comme d’habitude :

En France, le terrorisme intellectuel se porte comme un charme. A gauche, voici un professeur de philosophie, Didier Lemaire, qui se fait traiter de “menteur” et d’ “irresponsable” par ceux – y compris le préfet des Yvelines – qui ne veulent pas entendre ses alertes sur l’islamisation de Trappes et son basculement civilisationnel (…). A droite, c’est le mouvement Génération Identitaire qui est, depuis vendredi soir, menacé de dissolution par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

La faute de Génération Identitaire : dénoncer, par des actions ponctuelles et non violentes, la montée de l’islamisme en France ainsi que l’immigration de masse et incontrôlée. Alors que le discours médiatique se félicite avec raison de la “libération de la parole” quand il s’agit d’entendre les victimes de pédophilie ou d’inceste, il persiste à cautionner l’omerta sur les bouleversements sociétaux et culturels que connaît la nation depuis près d’un demi-siècle (…)

La criminalisation de la pensée dissidente est un procédé qui ne devrait pas avoir sa place dans une démocratie avancée. Or, rares sont ceux qui protestent contre la chape de plomb qui interdit encore d’aborder sereinement les sujets liés à l’islam et à l’immigration. En voulant dissoudre Génération Identitaire, Darmanin veut faire taire des voix dissonantes en instruisant un procès en racisme. L’arme est d’autant plus malhonnête intellectuellement que le ministre de l’Intérieur n’ose désigner l’islam politique comme le véritable danger : il soutient que le séparatisme, qu’il dit vouloir combattre, est également le fait des “survivalistes”, des “suprémacistes blancs” et de “l’ultragauche”. Surtout, le censeur de Génération Identitaire participe à l’opacité sur l’immigration de masse. Face à Marine Le Pen, jeudi soir sur France 2, Darmamin a soutenu que la part des étrangers en France était sable (6,8% en 1982, 7,4% actuellement), en omettant de rappeler les naturalisations massives d’immigrés qui parfois ne se reconnaissent pas comme Français. Il avait tenu ce même raisonnement biaisé en expliquant, le 1 er février dernier (France Inter) : “Notre ennemi ne relève pas de l’immigration car trois-quarts des attentats sur notre sol ont été commis par des Français”. Des Français, oui, mais issus très majoritairement d’une immigration qui ne s’intègre plus. Il est temps de faire place à une vérité que Darmanin cherche visiblement à manipuler.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Les musulmans sur notre sol sont au moins 20 millions soit un tiers de la population et Darmanin pourra raconter toutes ses balivernes les français ne sont tout de même pas aveugles.

    Rien que pour l’Ile de France, il ne reste que quelques quartiers de Paris et de rares banlieues huppées qui ne soient pas majoritairement ou exclusivement peuplées de musulmans.
    La population générale étant de 12,5 millions ont peut aisément imaginer que les immigrés doivent approcher les 10 millions avec une énorme majorité musulmane !

    Je ne sais pas pourquoi on se polarise sur Trappes et non sur l’Ile de France, Dreux, Marseille et la région PACA, Rhône Alpes etc.

  2. Darmalin fait le fier à bras avec ceux qui veulent protéger le pays mais j’attends avec délectation le jour on pourra faire un Nuremberg pour tous ces traitres à la patrie. Et après le même sort qu’aux embryons avortés, c’est normal que les traitres payent pour leurs forfaits

    • @Gaudete
      Vous appelez de vos vœux un “Nuremberg pour tous ces traîtres à la Patrie”. Je partage votre souhait avec un tout petit bémol :
      de même que, désormais, les grandes réunions sociales portent le nom de l’adresse du ministère concerné (Ségur de la Santé, Beauvau de la Police), au lieu de conserver le “Grenelle” représentatif de 68, je suggère que ce grand procès porte alors le nom du lieu où il se tiendra, Paris peut-être en l’occurrence.
      Je comprends le poids emblématique de Nuremberg et tout ce que cela représente dans la mémoire internationale, mais peut-on envisager de tourner la page de la réduction ad hitlerum ?
      Ce n’est que ma modeste opinion, mais je me permets de l’exposer.

  3. La veuve à bascule devrait coucher beaucoup de ses amants.

    Nous aurons l’image; ils auront le son…

  4. ce professeur qui craint pour sa vie aujourd’hui a pendant trente ans au moins traité ceux qui lançaient des alertes, de nazis, fachos, puis populistes xénophobes islamophobes etc.
    le boumerang lui revient en pleine figure !
    mieux vaut tard que jamais mais les autres gauchocollabos devraient oter la burqa dont ils se couvrent encore

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services