Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Islamisation de la France

Sur ce blog, on peut suivre l’actualité des mosquées en France, qui poussent comme des champignons…

Michel Janva

Addendum : contrairement à ce que j’avais d’abord écrit, ce blog n’est en rien musulman. L’auteur tient ce blog à jour autant que faire se peut simplement pour informer les Français de la situation.

Partager cet article

12 commentaires

  1. “La France deviendra “mahomète” prophètisa Marie Julie Jahenny ,grande mystique française,stigmatisée.1850-1943.
    C’est en bonne voie.

  2. Certes, la multiplication des mosquées peut faire peur, mais n’est-ce-pas parce qu’on associe trop rapidement musulman à intégriste ?
    La construction de mosquées dans de grandes villes ( comme Marseille par exemple ) où la population musulmane est importante, ne peut-elle pas au contraire permettre à l’Etat de mieux encadrer les propos tenus par les imams qui y officieraient, et ainsi éviter que des fondamentalistes religieux n’embrigadent les fidèles, comme cela peut se produire dans certaines cités où sont organisés des lieux de prières clandestins ?
    Cela ne peut-il pas être un point positif dans cette affaire ?

  3. @ Franck :
    Les Britanniques ont pensé comme vous.
    Aujourd’hui le “Londonistan” montre qu’ils avaient bien tort.
    La mosquée “officielle” ne supprime pas la “clandestine”…

  4. la construction de mosquées sur l’ensemble de notre territoire, comparable à la construction jadis de nos cathédrales, marque en effet l’islamisation de la France
    jusqu’à présent un seul candidat aux élections présidentielles a eu le courage d’attirer l’attention des français sur ce point trés important de l’Histoire des Religions et des Civilisations
    il s’appelle
    Philippe de Villiers

  5. A xangô :
    Etes-vous certain de n’avoir oublié personne ?

  6. @Michel Janva
    non,je persiste et je signe
    Villiers est le seul à se positionner clairement face à l’Islam en tant que catholique
    c’est-à-dire que la France est un pays d’origine catholique et qu’elle n’a pas vocation à devenir une terre d’Islam
    d’autres candidats se positionnent par rapport à l’immigration etc..
    il ne s’agit pas ici de l’ignorer
    mais de rester dans le sujet

  7. même Bruno Mégret ?

  8. Pour être honnête, il faut aussi citer le programme du FN toujours en ligne sur son site :
    “Non à l’islamisation de la France !
    “Deuxième” religion de France selon l’expression de Jacques Chirac (il y avait 50 mosquées en 1974, 1_536 officiellement en 1999, deux fois plus si l’on comptabilise les lieux de prière privés), l’islam pose la question jusqu’à présent jamais sérieusement débattue, de sa compatibilité avec notre civilisation sur le territoire français. Selon différentes études sérieuses et convergentes (Pierre Milloz, Michel Massenet, Jean Lambert, Paul Mottin), il y aurait entre 5 et 8 millions de musulmans en France, dans leur immense majorité d’origine immigrée.
    L’islam est bien plus qu’une simple croyance. C’est une théocratie qui est à la fois religion, État et système de gouvernement : “La religion islamique ne fait pas de distinction entre le pouvoir temporel et le pouvoir religieux ; bien au contraire, elle les associe et les confie à l’État” (Docteur Soufy Aboutalib, Le statut de la religion dans la pensée musulmane, in Église et pouvoir politique, Actes des journées internationales d’histoire du droit, Angers, juin 1989).
    Reposant, à l’instar du marxisme, sur une opposition dialectique entre le dâr-al-harb, territoire où se déroule la guerre légale contre l’infidèle (jihâd) et le dâr-al-islam, territoire conquis où s’applique la loi de Mahomet, l’islam se caractérise par la permanence d’une éthique qui modèle dans un sens unificateur des normes sociales et des comportements (vie quotidienne, statut de la femme, héritage, droit social) qui ne sont, ni de près, ni de loin, compatibles avec notre civilisation, notre conception de l’homme, nos traditions juridiques.
    Selon le journaliste du Monde Jean-Pierre Péroncel-Hugoz, “le musulman qui veut s’intégrer dans notre cité cesse d’affirmer que les préceptes qui sont les siens sont, en tout temps et en tout lieu, supérieurs aux législations civiles… Il doit donc renoncer à une partie de lui-même, à des positions doctrinales et à un statut des personnes forgés il y a plus de mille ans”.
    Sur le plan géopolitique, l’islam est le lien qui unit, avec un sentiment de supériorité, l’ensemble des musulmans, où qu’ils résident, et qui forment alors l’Umma ou communauté des croyants. Cette notion de communauté interfère avec la réalité politique des États et s’oppose directement à l’indépendance nationale. Elle est à l’origine d’une constante volonté de regroupement des musulmans qui se manifeste soit dans la vie internationale, soit à l’intérieur des communautés immigrées, en pays non musulman.
    C’est en ce sens que l’islam devient alors une menace pour notre souveraineté nationale en créant un système de double allégeance, d’autant plus dangereuse que les dirigeants actuels de notre pays laissent les pays musulmans continuer à avoir une autorité politique (Algérie) ou religieuse (Maroc) sur leurs ressortissants, et financer les lieux de culte (Arabie saoudite) ou les institutions caritatives musulmanes liées, comme on l’a vu à Lille, au pèlerinage à la Mecque.
    Le Front National a toujours respecté la pratique religieuse des anciens combattants français musulmans et de ceux qui ont vraiment choisi la France, souvent au péril de leur vie. Il constate d’ailleurs que ceux-ci sont souvent dépouillés dans les faits de leurs lieux de culte, confiés à des imams ou à des organisations étrangères. Cependant, le Front_National ne saurait tolérer que ces autorités ou organisations religieuses et politiques prétendent encadrer un nombre toujours croissant de musulmans étrangers ou d’origine étrangère, que ce soit directement ou par le biais d’organisations à prétentions cultuelles, culturelles ou caritatives.
    Pire encore, comme la DST et les Renseignements Généraux l’ont révélé en tentant – en vain – d’alerter les pouvoirs publics, de nombreux réseaux propagent un discours radical en direction des immigrés musulmans, particulièrement ceux dits “de la deuxième génération”, les détachant d’une “intégration“ ressentie comme destructrice de l’identité islamique, et participant donc explicitement à la ghettoïsation communautaire.
    Cette situation culmine parfois dans des incidents dramatiques très révélateurs, comme le meurtre à Nancy d’une jeune turque, sous prétexte qu’elle voulait épouser un Français de souche.
    Elle rencontre le laxisme des pouvoirs publics qui font appel à des “intermédiaires” lors d’affrontements dans les “quartiers” au lieu de faire respecter la loi, donnent une couverture sociale et une reconnaissance juridique à la polygamie, tolèrent le port du voile à l’école, les abattages massifs d’animaux au mépris des règlements sanitaires et la construction de mosquées sous le contrôle d’États qui ne laissent aucune place sur leur territoire au culte chrétien.
    Ces capitulations, consenties sous couvert de libéralisme, méconnaissent la réalité des faits, qui veut que de telles pratiques, revendiquées au nom de la tolérance, soient ensuite, par des pressions diverses de leurs promoteurs, imposées à tous les musulmans du voisinage, avant que de l’être aux non-musulmans eux-mêmes.
    Le Front National s’oppose à cette menace pour la souveraineté et la civilisation françaises. Convaincu que la seule solution de fond est l’inversion du courant de l’immigration, il s’opposera dans l’attente à ces formes de prosélytisme agressif et ne permettra pas que des moyens quelconques y soient consacrés.”
    http://www.frontnational.com/doc_id_immigration.php

  9. cher Michel Janva
    loin de moi l’envie de polémiquer sur les divisions de la droite que je suis le premier à déplorer
    je ne connais pas la position de Mégret sur le sujet
    si j’ai parlé de Villiers c’est qu’on l’a entendu depuis le vote sur l’Europe et qu’il a exprimé des opinions claires lors de son Université d’été de 2005
    je profite de ma réponse pour en appeler à l’union de toutes les droites, de Le Pen à Bayrou
    et,au-delà, de tous les français qui croient encore en la France

  10. @Michel Janva
    bien lu l’extrait du programme du FN que vous avez mis en ligne
    dont acte
    d’ici les élections, ça serait quand même pas mal que les droites s’unissent au-delà des différences de personnes,non?
    et je répète: de Le Pen à Bayrou, en passant par Sarkozy et Villiers
    y-a-t’il un férérateur dans la France?

  11. à Xangô
    Il n’y a de vrai droite que Catho.
    De Le Pen à Villiers en passant par Bayrou et Sarkosy les vrais “Droite” se font plutôt très rare.
    Ne vous laisser pas prendre au piège pseudo-démocratique….

  12. A partir du moment ou l’on donne un titre de séjour ou une nationalité à des individus d’autres confessions, il faut aussi leur permettre de pratiquer leur religion, cela me semble logique.
    Or on observe que l’islam est totalement incompatible avec la république et même avec notre société occidentale du à son arriération.
    On est confronté à un choix ne pas accepter d’immigrés musulmans ou remodeler notre société et se plier aux exigences de l’islam. C’est cette dernière option qui a été choisie semble il par les européens atteints plus que jamais par l’ethno-masochisme. Cette psychopathologie collective marque le fin de notre civilisation occidentale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services