Islamisation

B A Milan et à Bologne, des milliers de musulmans ont d`une manière très organisée, et en force, occupé les deux places principales et symboliques des deux villes situées devant le parvis du Dôme de Milan et de l`Eglise San Petronio à Bologne. Après avoir brûlé des drapeaux israéliens et crié leurs slogans, ils se sont tournés vers la Mecque et ont prié devant les églises.

M A Milan, l'affaire a provoqué une vive polémique.

Michel Janva

10 réflexions au sujet de « Islamisation »

  1. trahoir

    Même après ce genre d’images on va bien trouver des bien pensants soi disant catholiques de droite, y compris dans les forces de l’ordre et autres corps de fonctionnaires pour dire : “tiens donc, je ne le savais pas. Etes vous certain des chiffres ? Mais qu’en dit Le Monde ?”.

  2. Chafouin

    Qu’adviendrait-il des insensés qui oseraient réciter un chapelet dans la cour d’une mosquée?…
    Je me souviens d’avoir même été contraint d’enlever ma médaille pour monter sur l’esplanade des mosquées à Jérusalem.
    Où sont donc cachés les apôtres de la tolérance d’ordinaire si prompts à partir à l’assaut?

  3. Nabulione

    Mais non, voyons… Le parvis est un espace public, ouvert à tous les hommes de bonne volonté !
    Nous nous réjouissons que nos frères dans la foi des gens du Livre se sentent chez eux auprès de nos magnifiques cathédrales; etc. blabalbla…

  4. Ludovic

    Très fort !
    Mais pourquoi ne pas le faire puisque cela passe !
    Je crois que la meilleure solution est d’informer, car interdire est difficile et à mon avis ne sert pas à grand chose. C’est un peu comme la ligne Maginot.
    En revanche, informer pour que les gens se réveillent, cela oui, c’est utile.

  5. Luisa

    Mais le pire dans tout ça est que non seulement nous avons eu droit au silence le plus assourdissant de la part du clergé à part une très louable exception, mais qu`il s`est trouvé un cardinal pour dire: ” S`ils prient ils ne font pas la guerre!”.
    On ne veut pas mettre de l`huile sur le feu, on ne veut pas donner une importance particulière, on oublie ainsi un peu trop facilement la montée du fondamentalisme islamique, les musulmans qui ont envahi les places italiennes sont conduits par des imams connus pour leur fondamentalisme, on oublie que l`on se sert du nom de Dieu pour attiser la haine et la violence, on oublie que selon la vision islamique, la prière dans un lieu déterminé peut signifier rendre ce lieu musulman pour toujours.
    Le silence, l`indifférence des catholiques face à des manifestations de ce genre ne peuvent que m`inquiéter pour le futur.

Laisser un commentaire