Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Islam et islamisme : quelle distinction ?

Dans la revue Sedes Sapientiae, Annie Laurent, spécialiste de l’islam, dresse un panorama des courants islamistes, c’est-à-dire tendant à l’instauration de l’islam, que ce soit par des voies politiques, légales, financières (financement de mosquées), guerrières voire terroristes. Extrait de la conclusion :

Mecque "[P]ouvons-nous encore prendre pour argent comptant la recommandation fréquente à ne pas faire d’amalgame entre islam et islamisme ? La réponse à cette question demande à être nuancée. Il ne faut certes pas réduire l’islam à ses manifestations extrémistes, mais elles lui sont bel et bien connaturelles. L’islam se présentant comme un tout, c’est-à-dire religion, état et société, toutes ces dimensions y apparaissent comme inséparables. Tout est donc affaire d’interprétation et toutes les interprétations sont possibles. C’est pourquoi l’on peut dire que l’islamisme n’est pas tout l’islam, mais c’est aussi l’islam. Au fond, l’islamisme c’est l’islam pleinement accompli. […]

En tant que chrétiens, nous ne devons cependant pas oublier que de nombreux musulmans souffrent de l’islamisme et peuvent être d’authentiques hommes de paix et d’ouverture, tout comme il ne faut pas enfermer tous les musulmans dans un cadre pré-établi et figé qui ne serait fait que de haine et de fanatisme, car il importe de leur laisser le choix à tous. Le pape Benoît XVI n’est-il pas habité par ces préoccupations, lorsqu’il demande que l’on ne confisque pas Dieu pour la réalisation d’ambitions religieuses ?"

Michel Janva

Partager cet article

9 commentaires

  1. EXCELLENTE ANALYSE
    iL FAUT SENSIBILISER LE CLERG2 ET LES FIDELES DES PAROISSES PAAR EX EN ECRIVANT DES PRIERES POUR LA CONVERSION DES MAHOMETANS DUR LES CAHIERS DISPOSES DANS LES EGLISES

  2. Je suis convaincue, comme Annie Laurent, que les musulmans peuvent être d’authentiques hommes de paix et d’ouverture,ceux -là sont même probablement majoritaires. Le problème c’est qu’on ne les entend pas; ils sont les seuls à pouvoir faire évoluer les choses, de l’intérieur. Peut-être existe t’il parmi eux des hommes de bonne volonté qui s’y attellent déjà, mais alors ils sont très très discrets.

  3. “Nous ne devons cependant pas oublier que de nombreux musulmans souffrent de l’islamisme et peuvent être d’authentiques hommes de paix et d’ouverture”, évidemment, et Mme Annie Laurent n’oublie pas ces malheureux puisqu’elle nomme le Soudannais Mahmoud Tahia, pendu à Kartoun en 1985 pour avoir proposé “la contextualisation des dimensions politiques et militaires de l’islam à la période de médine.” C’est comme si nous, catholiques de base demandions en citant l’épitre de St Paul, la mort de tous cux qui prônent l’égalité des sexes.
    Elle nous donne aussi les références de livres importants: Les nouveaux penseurs de l’Islam, de Rachid Benzine; et La maladie de l’Islam, d’Abdelwahab Meddeb.
    L’intégrisme, c’est ça: l’adoration des virgules, des accents et des mots. ET L’ISLAM EST INTÉGRISTE.

  4. Pourquoi tout le monde désire la réforme de l’islam de l’intérieur par les musulmans pacifique ?
    Un appel à l’apostolat pour tous ces gens qui souffrent de l’islam n’aurait-il pas été plus catholique ?
    Tout musulman ne peut que souffrir de cette secte, qui ne respecte pas Dieu ni la nature humaine (qu’elle soit violente ou non-violente).
    On se remonte les bretelles, on prie et on y va !

  5. Oui, vous devez sûrement avoir raison ! Il n’y a aucun lien entre islam et islamisme,
    tout comme il n’y en a aucun entre :
    Marx et le marxisme
    l’alcool et l’alcoolisme
    le tabac et le tabagisme
    :-))

  6. [] Mais sincerement, pour moi, les musulmans modérés c’est comme le yéti, tout le monde en parle mais personne ne l’a jamais vu ! Le modéré est la tete de pont de l’invasion, son role est de faire croire que cette religion est integrable dans la republique! Une fois les musulmans majoritaires le plus modéré d’entre eux deviendra le plus extremiste à son tour ! L’islam modéré est un leurre! Car ils sont tous musulmans avant d’etre Français, alors que ça devrait etre l’inverse !

  7. @ OAS:
    Euh si, moi j’en connais des musulmans modérés (eux préferent le terme de musulmans “raisonnés” ou “éclairés”,voire “progressistes”), et que leur attitude soit en contradiction avec une lecture litérale et parfois sortie de son contexte de telles ou telles sourates du Coran ne les gène pas le moins du monde.Mais peut-être est-il plus juste de parler de “musulmans modérés” que d’ “Islam modéré”…

  8. OAS a raison, dans les années 600 Mahomet jeta ses disciples à la conquète du monde, en leur affirmant que les biens de la terre appartenaient d’abord aux musulmans.
    Arrêtons de nous “voiler” la face.

  9. Il serait utile avant d’entamer tout dialogue avec des musulmans “modérés” ou pas de rappeler que le seul péché qu’allah ne pardonne pas est le shirk, le polythéisme, et que les chrétiens qui croient en la sainte trinité sont aux yeux des musulmans des polythéistes. Vous n’entendrez jamais un musulman s’en prendre aux chrétiens directement, mais aux polytheistes. Que ceux qui ont des oreilles entendent.

Publier une réponse