Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

“Islam de France”

Joachim Véliocas, directeur de l'Observatoire de l'islamisation, répond à Minute :

"Que ceux qui parlent d’« islam de France » viennent m’expliquer pourquoi le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohamed Moussaoui, est marocain? Qu’ils me disent pourquoi Tareq Oubrou [imam à Bordeaux] a gardé la nationalité marocaine. Pourquoi le chantier de la mosquée de Blois a été lancé ce mois-ci sous l’oeil du consul du Maroc. A Tours, le chantier de la Grande Mosquée a été inauguré en décembre 2008 par le ministre algérien des Affaires religieuses, lequel menace les évangélistes d’une « effusion de sang » s’ils continuent leurs activités missionnaires en Algérie! A Saint-Etienne, c’est le roi du Maroc en personne, Mohammed VI, qui est annoncé au printemps prochain afin de visiter la Grande Mosquée qu’il a financée à hauteur de 50 %! Un Maroc qui vient encore d’arrêter des évangélistes en décembre en vertu de l’article 220 de son Code pénal qui prévoit jusqu’à trois ans de prison pour « quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d’ébranler la foi d’un musulman ou de le convertir à une autre religion »!

Partager cet article

15 commentaires

  1. L’islam ne distingue pas entre la religion et la politique et récuse l’égalité des droits fondamentaux des êtres humains quelles que soient leurs croyances. Alors que le Christ-Roi nous enseigne exactement l’inverse : distinction politique et religion, et égalité des droits fondamentaux des êtres humains quelles que soient leurs croyances.
    Quant au prosélytisme, il est vrai qu’il a quelque chose de contraire à la liberté religieuse, c’est pourquoi notre pape le condamne… Mais d’ici à condamner les prosélytes à de la prison… il y a une limite que je ne franchirai pas.
    De plus, Pourquoi discriminer ? Tout prosélytisme doit être interdit (athéisme, agnosticisme, islam, christianisme etc.)

  2. Frères et soeurs !
    Que les choses soient claires !
    Le mahométisme est l’opposé de la foi catholique :
    – négation de la Très Sainte Trinité ;
    – ” de l’Incarnation du Fils éternel de Dieu ;
    – ” de la Rédemption, de la rémission des péchés par le Sang précieux du Seigneur Jésus.
    Cela n’empêche pas des personnes issues de cette civilisation mahométane d’être de bonne volonté mais la doctrine est OPPOSE de façon irréductible à la nôtre.
    Connaissons notre ennemi pour combattre de manière efficace et surtout prions et oeuvrons pour la conversion des mahométans, prisonniers des ténèbres de l’ignorance du Seul Sauveur !
    PAX !

  3. Parler d’Islam “DE” France est une escroquerie ! il y a des musulmans en France ,des musulmans français mais pas plus d’Islam DE France que d’Islam de Liban , d’Egypte ou d’autres pays !
    le “DE” ne sert qu’à insinuer que notre pays a barre sur cette religion alors qu’il n’y a pas de séparation entre la religion et l’Etat ….ce qui appartient à César ,appartient totalement à Dieu !
    toute réfèrence à la laïcité , est un rideau de fumée pour dissimuler une progression de ladite religion (sur tous les plans : confessionnel,mais surtout politique,géopolitique ,territorial etc..)
    les aides apportées à l’établissement de L’Islam “DE” France sont des trahisons !
    tous ceux qui sont à l’origine de cette situation , feignent d’accompagner le mouvement avec sympathie !
    il est evident qu’il est stupide d’attendre une solution de ceux qui sont à l’origine du problème !

  4. EXACT THOMAS.
    nos évêques ne croient plus à l’enseignement de NSJC,ils induisent les fidéles en erreur en faisant de l’oecuménisme une doctrine catholique.
    Ils sont plus préoccupés par la construction des mosquées que par la destruction des églises qui tombent en ruine.
    l’apostasie cela ne vous dit rien???

  5. L’islam de France n’existe pas, il y a l’islam point.
    Pendant que nous débattons sur l’islam, les musulmans ne perdent pas de temps, ils nous construisent de nouvelles mosquées tous les jours et de plus en plus grande, et chaque pays arabes demande à ses ressortissants de ne pas s’intégrer. Le djiad a commencé depuis longtemps.
    La France est morte ……….

  6. Bravo Thomas, j’adhère pleinement à vos réactions, que le Seigneur vous bénisse pour dire tout haut ce que chaque chrétien, digne de ce nom, devrait crier sur les toits !
    Maranatha !
    Merci!

  7. Denis Merlin,
    Pouvez vous m’instruire sans être trop intellectuel, c’est à dire en restant très terre à terre, très concret ?
    Quelle différence faites-vous entre le prosélytisme et l’évangélisation?
    Ou s’arrête l’évangélisation et ou commence le prosélytisme?
    Quand je parle à un infidèle de religion et que j’essaye de le convaincre en lui parlant de Jésus, suis-je prosélyte ou fais-je simplement mon devoir de chrétien?
    Si je distribue des bibles, ou des images pieuses, dans quelle catégorie je me place ?
    Comment expliquer que ce terme de prosélyte, qui était si honorable au début du christianisme, soit devenu l’abomination totale ?
    Peut-être par l’affadissement total de la Foi du chrétien moyen !

  8. En ce qui concerne le proselytisme on a tendance s’y cacher pour ne point répondre à la demande du Christqui est d’annoncer la Bonne Nouvelle.A l’époque des disciples, beaucoup de ceux ci en sont mort .

  9. Selon ce que je crois avoir compris de Jean-Paul II (exhortation apostolique “Ecclesia in Europa”), il n’y a pas de “civilisation” mahométane, mais une pensée musulmane. La différence est très importante.
    Une culture, une civilisation sont faites d’innombrables pensées (des millions, des milliards…), alors que l’islam n’est qu’une pensée. Le christianisme invite chacun à penser (Caritas in veritate au début) et à apporter sa contribution personnelle et donc unique au “grand orchestre de l’humanité”, c’est pourquoi le christianisme défend la liberté de pensée et la liberté de conscience. Ce qui n’est pas le cas de l’islam, à pensée unique.

  10. De plus en plus de musulmans suivent le chemin libérateur du Christ ressuscité ! Ils sont nombreux à demander le baptême, même dans les pays musulmans. Ce sont alors des chrétiens bouillants.

  11. @ HB,
    Dans les Fioretti, si mes souvenirs sont bons, le séraphique saint François fait cette proposition à frère Léon : “venez, frère Léon, allons prêcher l’évangile par les rues d’Assise”. En revenant de leur marche dans les rues, frère Léon lui dit “Mais enfin, vous m’avez proposé d’aller prêcher l’évangile et nous n’avons pas desserré les dents, pendant tout le parcours. ???” Saint François lui fait comprendre que par leurs habits, par leurs démarches et leurs mines, ils avaient prêché l’évangile.
    Notre-Seigneur lui-même semble condamner le prosélytisme lors de l’annonce de l’eucharistie
    “Jn 6,67. Dès lors beaucoup de Ses disciples se retirèrent, et ils n’allaient plus avec Lui.
    Jn 6,68. Jésus dit donc aux douze: Et vous, est-ce que vous voulez aussi vous en aller?”
    Ce n’est pas du prosélytisme ! Il propose à ses apôtres de le quitter !
    Et il semble reprocher à ses coreligionnaires d’être prosélytes
    “Mt 23,15. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous parcourez la mer et la terre pour faire un prosélyte, et, après qu’il l’est devenu, vous faites de lui un fils de la géhenne deux fois pire que vous.”
    Il faut faire attention qu’en étant prosélyte, on arrive pas à un résultat pire que de laisser les gens dans leurs fausses croyances.
    Benoît XVI dit je ne sais plus où (test récent) que le christianisme agit plutôt par attraction que par prosélytisme.
    Cela dit, cher monsieur, je n’ai aucun titre à condamner votre activité si vous n’importunez personne.

  12. Denis Merlin,
    Merci de votre prompte réponse.
    Ceci dit, je fais plus confiance à la Bible qu’aux Fioretti de St François que j’avoue n’avoir jamais lu. Mais vous m’en avez donné l’envie et de cela, je vous remercie.
    L’anecdote est amusante et me fait penser que le prêche de l’évangile a été fait par la tenue des frères.
    Que les curés qui ont envoyé la soutane aux orties en prennent de la graine !
    Mais c’est une anecdote à un moment donné, dans des circonstances que j’ignore, mais dont on peut penser qu’elles sont particulières. De plus St François, de par sa sainteté avait une « efficacité » que vous et moi n’avons pas ! du moins pas encore ;=)
    Les phrases de St Jean que vous citez sont Jn 6,66 et 67 et s’Il propose à certains de ses disciples de Le quitter, c’est parce qu’Il sait déjà qu’ils n’ont pas la Foi.
    Il propose de croire, mais ils ne force pas.
    Prosélytisme oui, mais avec liberté religieuse dans les choix !
    Dans Mt 23,15, ce n’est pas le prosélytisme qui est condamné, c’est ce que font les pharisien du prosélyte après l’avoir converti !
    La nuance est plus qu’une nuance.
    En aucun cas ce n’est un appel à laisser les païens dans leurs fausses croyances.
    Si non, pourquoi Jésus serait-Il venu sur terre pour nous sauver ?
    Pourquoi aurait-Il dit : « Allez enseigner les nations ? »
    Quant à ce qu’aurait dit Benoît XVI, ce n’est pas une condamnation du prosélytisme, mais un appel à l’exemplarité, qui est nécessaire et même indispensable avant le prosélytisme !
    Dernière remarque : croyez-vous que les chrétiens qui évangélisaient aux premiers temps se gênaient de savoir s’ils importunaient ?
    Non, ils se contentaient de mourir pour leur Foi !

  13. En effet, il n’y a pas “un islam de France”, mais un islam tout court.
    Tout comme il n’y a pas de “république islamique”. Lorsque j’entends les journalistes dire cela, je pense qu’ils n’ont encore rien compris et les politiques non plus.

  14. “Nous condamnons tout recours à la violence, au prosélytisme et au fanatisme au nom de la religion.”
    Déclaration commune de Jean-Paul II avec sa béatitude Christodoulos du 04 mai 2001.
    http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/speeches/2001/documents/hf_jp-ii_spe_20010504_joint-declaration_fr.html
    “De plus, la charité ne doit pas être un moyen au service de ce qu’on appelle aujourd’hui le prosélytisme. L’amour est gratuit.”
    Deus carias est Benoît XVI
    “Nous n’imposons notre foi à personne. Un tel genre de prosélytisme est contraire au christianisme. La foi ne peut se développer que dans la liberté.”
    Benoît XVI 14 septembre 2006
    http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/homilies/2006/documents/hf_ben-xvi_hom_20060910_neue-messe-munich_fr.html
    Cela dit, il y en d’autres passages et des plus explicites, des papes pour condamner le prosélytisme. Mais si vous êtes plus catholique que le pape, je m’incline.
    Vous auriez pu me dire que vous me posiez une question, non pour savoir, mais en vue de me faire passer un examen de prosélyte !

  15. Denis Merlin,
    Vous égarez et ne répondez pas aux questions basiques mais importantes (pour moi) que je vous ai posé:
    Quelle différence faites-vous entre le prosélytisme et l’évangélisation?
    Ou s’arrête l’évangélisation et ou commence le prosélytisme?
    Répondre à coup de citations sorties de leur contexte, n’est pas la méthode pour convaincre qui que se soit!
    Les citations de tous les papes de la chrétienté seraient-elle en opposition à l’ordre du Christ, qui pensez-vous que je dois suivre?
    Mais cela ne peut être le cas.
    Il est bon de noter que vous ne citez que les papes post-conciliaires!
    Hasard ou début de réponse, je n’ai pas la science pour répondre!
    Tous vos commentaires laissent entendre que je cherche à imposer ma Foi aux autres : C’est mal interpréter mes propos et insulter mon intelligence. Dommage.
    Ou voyez-vous que je me prétende plus catholique que le Pape ?
    Cette remarque est mal intentionnée. Dommage.
    Votre dernière remarque est aussi mal venue, car mon niveau d’instruction moins élevé que le vôtre, certes, ne me permet pas une telle arrogance, et mon but était pur, et purement pour savoir !
    Auprès de qui puis-je m’instruire si ce n’est auprès de ceux qui en savent plus que moi?
    Ne vous méfiez pas autant des gens qui ne partagent toujours votre avis, ils ne sont pas aussi machiavéliques que vous le pensez.
    Et pour finir comme vous par la Bible n’hésitez pas à lire et mettre en pratique :
    Mt 28, 19-20
    Aucun Pape pré ou post conciliaire ne vous le reprochera !
    Ne vous donner pas la peine de répondre, je pense qu’il est bon de mettre un terme à cette discussion qui de fait s’annonce stérile
    Que Dieu vous garde.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services