Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Irresponsable, le Tour pour Tous ? Un précédent existe !

Quelques commentaires
négatifs à propos du Tour de France pour Tous estiment que ce dernier serait nuisible. Pourtant, des exemples d’actions
similaires couronnées de succès ne manquent pas. Un petit coup de projecteur sur l’association
VL² :

Le principe

L’activiste
flamingand Ivan Mertens, décédé l’an passé est surtout connu comme le fondateur
de “Vlaanderen Vlagt” (littéralement, « la Flandre agite son
drapeau »). Déçu des partis nationalistes flamands, il cherchait une autre
manière pour attiser les sentiments flamingants de la population. C’est
pourquoi il fonde en 2001 « Vlaanderen Vlagt » (VL²), avec un immense
succès jusqu’en 2008. Ces volontaires bénévoles se rendent à divers évènement
sportifs, évènement culturels, béatifications, etc… partout en Belgique et à
l’étranger. Ils distribuent gratuitement des milliers des petits drapeaux
nationalistes, calicots, banderoles et maillots cyclistes
.

Sur le Tour de France : comment cela a-t’il fonctionné ?

BEt ça a
marché ! Très rapidement, ils s’étendent à l’étranger, et une machine bien
huilée acquiert sur le Tour de France une visibilité qui en fit grincer plus
d’un. Tout est pensé : drapeaux et hampes préparés à l’avance et placés à
l’arrivée dans l’axe des caméras, bénévoles habitués répartissant les enfants
avec calicots aux points les plus visibles du parcours, distributions de centaines
de petits drapeux
… Après sa victoire d’étape de 2002 à La Mongie, Lance Armstrong
donne sur cette montagne une conférence de presse entouré par une mer de lions
flamands (Armstrong déclarera par la suite qu’il n’y a que 2 drapeaux qui
comptent au monde : le drapeau texan et le Lion des Flandres).

Des écueils à éviter

Mais le mouvement fut aussi critiqué. Les
spectateurs se sont souvent plaints de la vue gênée par les nombreux drapeaux,
sur place et à la télévision. Deux accidents impliquant ces drapeaux (dont l’un
sur le parcours de Paris-Roubaix) firent également couler beaucoup d’encre.
Beaucoup de spectateurs restent également mitigé face à cette démonstration
nationaliste extrêmement visible mais complètement hors-sujet dans une course
française.

Un immense succès de visibilité

1En 10 ans, le mouvement a vendu près de 100 000
drapeaux flamands et distribué plusieurs centaines de milliers de petits
drapeaux. En 10 ans, les opinions régionalistes
ont aussi significativement progressé en
Belgique et la NVA (parti nationaliste flamand de centre-droit), encore à 5% en
2001, est devenu le premier parti du pays.

VL² n’a jamais été
inquiété par la police française ou belge

Partager cet article

14 commentaires

  1. Pourquoi n’y aurait-il-pas effectivement LMPT dans le tour ? Dans la “caravane” il y a bien toutes les centrales syndicales: CGT, FO… Donc pourquoi pas LMPT ? Par contre, il est important qu’il n’y ait pas de politisation de notre mouvement.

  2. Ne surtout pas se laisser polluer par tous ceux qui voudraient faire, ne font pas et regrettent de ne pas avoir fait !
    Le tour sera une formidable plate forme pour mettre notre gouvernement d’operette devant ses lamentables contradictions, il ne faut pas le louper comme il ne faudra pas le louper le jour du 14 juillet !
    Ils veulent museler les français, il faut donc donner de la voix devant ces abrutis !
    700 000 signatures au CESE jetées à la poubelle, des évaluations du nombre de manifestants divisées par 5, ils vont voir de quel bois on se chauffe et ils n’ont pas fini de nous entendre, gouvernement d’invertis !

  3. Le Tour de France : on regardera les drapeaux et on cherchera les dopés. Qui s’intéressera encore à la course sportive ?

  4. L’intervention éclair d’une poignée d’Hommens à Roland-Garros, que la Presse française à quasiment censurée et unanimement condamnée, a pu paraître un fiasco.
    En réalité, les images ont fait le tour du monde et interpellé l’opinion mondiale.
    Trois semaines de Tour de France hypermédiatisé est une occasion unique.
    Si on parle d’occuper le terrain, de “résistance” et de ne “rien lâcher”, 14 juillet et Tour de France sont les deux événements incontournables de ce mois de juillet…
    Ne soyons pas comme ces chevaux qui, après un très beau parcours, font un refus inattendu au pied du dernier obstacle (Bompard !).

  5. Notez que la route est un excellent support (totalement illégal…) : ça dure longtemps derrière.
    Les caméramen français vont avoir des consignes pour ne pas pas prendre ces images : l’addition route + drapeau rendra leur tâche impossible donc le message passera !
    Par contre, croire que la milice de Valls, anciennement dénommée force de l’ordre, ne réagira pas est utopique.
    ONLR

  6. Tant qu’il s’agit seulement de montrer les drapeaux, sweats etc….OK. Mais en aucun cas il ne faut perturber la course et l’ambiance. Les gens sont venus pour passer un bon moment, et oublier tous leurs soucis.

  7. Pour une fois que les médias viennent à nous, il faut absolument saisir cette opportunité de nous faire voir par ceux qui ne veulent pas nous entendre. Actions visibles, régulières, pacifistes, sans risque pour les coureurs ni pour le public. Laissez parler votre imagination.

  8. “complètement hors-sujet dans une course française”
    Mais non, justement : la Flandre fait partie de ces nombreuses nations sans Etat que l’on trouve en Europe mais que les programmes scolaires français se gardent bien d’enseigner. Elle est à cheval sur la France et la Belgique, couvre 16000 km2, compte 7 millions d’habitants et possède même son hymne : De vlaamse Leeuw (Le Lion).
    La-France-une-et-indivisible devrait peut-être bien ouvrir les yeux sur cette réalité. Le territoire français actuel ne se maintient qu’à coup de mensonges et de schlague. C’est d’ailleurs visible tous les jours, de plus en plus : c’est l’agonie ! Il compte rien qu’en métropole 6 nations sans Etat : la Flandre (déjà citée), la Bretagne, 34034 km2 et 4334000 hab; la Corse, 8680 km2 et 285000 hab; l’Occitanie, 190000 km2 et 15 millions d’hab; le Pays catalan, 70520 km2 et 13712983 hab (2006); l’Alsace, 8280 km2 et 1829000 hab; le Pays basque, 20947 km2 et 3007661 hab (2006). Et encore, je ne m’étends pas sur la Savoie et ses 6 provinces traditionnelles, car il faudrait parler des territoires autour de Chambéry et de St-Jean de Maurienne.
    Certes, quand on dit cela, ça assied le Français moyen, surtout à Paris. Mais la réalité des choses est bien là : la soi-disant unité française repose sur un mensonge, celui de la Révolution, de Robespierre et de ses semblables. Il n’en a jamais été question sous l’Ancien Régime, même si les monarques n’ont pas toujours respecté les territoires réputés étrangers et en ont régulièrement violé les droits.
    Pour toutes ces nations sans Etat, on pourra toujours se reporter avec profit à un ouvrage exceptionnel (sans doute unique en son genre) : Atlas des nations sans Etat en Europe, par le géographe Mikael Bodlore-Penlaez, éditions Yoran Embanner (Fouesnant – 2001 – 160 pages) ou/et à ce site bien renseigné :
    http://www.eurominority.eu/version/fra/

  9. Je rappelle à tous que malheureusement le Tour de France ressemble au “Tour de France des mensonges” avec tous ces coureurs qui avouent s’être dopés 10 ans auparavant. Dans une “république des menteurs” le Tour de France est bien un ambassadeur attitré.
    Il doit donc servir nos intérêts pour dénoncer cette France décadente.

  10. @PGC : Ce serait méconnaître ce mouvement que d’estimer que ces flamands cherchaient à éveiller une conscience française à propos des territoires de la Flandre française. Je ne suis même pas certains qu’ils seraient enchanté d’ajouter Lille à leur territoire, car le nationalisme flamand actuel est principalement linguistique. Ce n’est pas comparable aux autres régionalisme que vous citez, qui sont plutôt culturels (sauf peut-être la Catalogne, mais dans sa partie espagnole).
    Le fait est que le cyclisme est très populaire en Flandre néerlandophone, et c’est le téléspectateur flamand qui était visé.

  11. Une nation c’est aussi un peuple, et toutes ces nations sans état n’en ont plus et c’est ce qui va arriver sous peu à ce qui reste du peuple français.

  12. @ X
    Pourquoi ne pas toucher au Tour ? Il n’a rien de sacré, lui, contrairement à la famille.
    Dieu n’a pas créé le Tour de France mais a créé l’homme et la femme pour qu’ils forment une famille.
    Si vous passez la passion des hommes avant la volonté divine, vous allez au devant de cruelles désillusions…
    S’il faut que le Tour soit annulé afin que la loi Taubira soit virée, alors mille fois oui, virons le Tour de France !
    ONLR

  13. X a raison, perturber la course serait contre-productif. A chaque fois que VL² a perturbé la course, même involontairement, leur action a été présentée de manière très négative. Il y a moyen de faire des choses très visibles sur le Tour tout en évitant habilement de choquer le bon citoyen assis devant sa télé et de prêter le flanc à une critique facile.

  14. @PK vous pensez que perturber la course vous aidera?? Ce sera juste une raison de plus de monter les gens contre nous. Les gens n’attendent que ça de notre part pour pouvoir nous faire enfin des reproches justifiés.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services