Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Investiture de Christian Vanneste : GayLib fulmine

Et cela fait plaisir :

V"GayLib manifeste son indignation, et son incompréhension face à la décision de la commission nationale d’investiture de l’UMP qui n'honore pas notre famille politique. Nous rappelons que l'UMP est porteuse des valeurs de Liberté, d'Egalité, et de Fraternité qui sont aussi celles de notre République. En investissant Christian Vanneste, la commission nationale d'investiture de l'UMP vient de commettre une double faute: Elle a commis une faute morale en investissant un candidat qui ne respecte pas ces valeurs. Elle a commis une faute politique en croyant qu’un tel candidat pourrait lui apporter la victoire. A l’inverse, cette investiture servira de repoussoir bien au-delà de Tourcoing : ce contre-exemple sera largement utilisé par nos adversaires. La victoire ne viendra jamais en reniant ce en quoi nous croyons et qui motive notre engagement politique : le combat pour les droits de l’homme. GayLib place maintenant ses derniers espoirs de sursaut républicain dans la campagne présidentielle. Nous espérons que le futur candidat saura défendre l'égalité des droits pour tous les couples de France, quels qu'ils soient, homos ou hétéros. Parce que l’égalité des droits est au coeur de notre engagement politique, GayLib forme le souhait que l’engagement du futur candidat à l’élection présidentielle vienne laver l’affront personnel fait aujourd’hui à tous les gays et les lesbiennes de France."

Sic. Voilà les exigences du lobby homosexualiste parvenues au rang de "valeurs de la République". Ce qui reste néanmoins inquiétant, c'est qu'il n'y ait que l'investiture de Christian Vanneste par l'UMP qui choque GayLib…

Partager cet article

3 commentaires

  1. « défendre l’égalité des droits pour tous les couples de France »
    Elle est déjà acquise: on ne demande pas à un futur marié son « orientation de genre », mais (de mémoire) un extrait de naissance et un certificat médical.
    « l’égalité des droits est au coeur de notre engagement politique »
    Et si nous parlions de l’égalité des droits des embryons et fœtus: le droit de naître?

  2. Je pense épouser mon chat plus mon canari, je réclame « mes droits »

  3. J’adore votre dernière phrase mais on arrête vite d’en rire, malheureusement…
    Et puis que font les libertins, les polygammes… ils n’osent donc pas encore revendiquer leurs droits ?

Publier une réponse