Bannière Salon Beige

Partager cet article

Sciences

Les darwinistes veulent faire taire les dissidents

C’est à travers un terrain miné que progressent Benoît XVI et son Schülerkreis, réunis en ce moment-même pour débattre de l’évolution.

Un chercheur anti-évolutionniste remarquait récemment que "la plupart des intellectuels catholiques sont convaincus que l’évolution [darwinienne, NDLR] est manifestement vraie parce que la plupart des scientifiques le disent."

Mais le consensus des scientifiques ne serait probant que s’ils étaient libres de leurs opinions. Or le sort que subissent ceux qui professent des opinions hétérodoxes indique le contraire.

Un article du Monde d’hier nous apprend le "calvaire" qu’a subi une chercheuse, Anne Dambricourt-Malassé :

Chargée de recherche au CNRS et rattachée au Muséum d’histoire naturelle, elle présente dans [un documentaire diffusé sur Arte] sa théorie d’une logique interne à l’oeuvre, selon elle, dans les mécanismes de l’évolution du singe vers l’homme et fondée sur les modifications de la forme d’un os du crâne, le sphénoïde.

Peu avant sa diffusion, le film a déclenché une offensive du groupe de scientifiques mené par Guillaume Lecointre, professeur au Muséum d’histoire naturelle et militant du matérialisme scientifique. […] Une avalanche de courriels adressés à Arte accuse le [documentaire] de véhiculer un message néocréationniste caché […].

Le Monde indique que la chercheuse a été "fortement affectée par la cabale" contre le film.

Ce cas d’intimidation est loin d’être isolé. Ce blog cite quelques-uns des cas d’universitaires américains renvoyés ou suspendus pour avoir remis en cause l’évolution darwinienne.

L’article du Monde remarque, pour les discréditer, que les travaux d’Anne Dambricourt-Malassé "n’ont pas fait l’objet d’une publication dans une revue scientifique de référence". Mais, là encore, ce critère du sérieux d’une thèse n’est probant qu’en l’absence de pression sur les revues – or cette pression existe.

Le rédacteur-en-chef de la revue du Smithsonian Institute de Washington, le Prof. Sternberg, l’a constaté il y a deux ans. Après avoir osé publier un article favorable à l’Intelligent Design (auquel lui-même n’adhère pas), il a été harcelé et ostracisé par ses supérieurs et collègues, allant jusqu’à perdre son laboratoire (l’histoire ici, v.o.).

Henri Védas

Partager cet article

4 commentaires

  1. Il est intéressant de noter que l’on parle toujours de la THEORIE de l’évolution de Darwin.
    Or, une théorie est faite pour être confirmée ou infirmée ; que l’on emploie toujours ce mot en dit long : elle n’a jamais été légitimée de manière définitive…

  2. faudrait-il s’attendre à une nouvelle loi gayssot ? darwin et shoah même combat ?

  3. Le darwinisme est une évidente loufoquerie présentée comme une vérité scientifique, incontestable, avérée.
    Allez donc m’expliquer comment des gens peuvent prétendre avoir l’expérience de milliards, millions ou centaines de milliers d’année et avoir dit jusqu’à il y a peu que les neuronnes ne se renouvelaient pas (ce qui s’est révélé faux), ou que l’on utilise que dix pour cent de son cerveau (ce qui également farfelu), des gens qui ne peuvent prévoir les tempêtes, même quelques minutes avant qu’elle n’éclatent (tempête de décembre 1999)
    Ainsi ils savent ce qui se passait il y a x milliards d’année (ou millions, peu importe), mais sont incapables d’expliquer des phénomènes qui se passent sous nos yeux, ou de prévoir des phénomènes à quelques heures près, malgré expériences, oridinateurs, satéllites etc.
    A mourir de rire !

  4. ma grand-mère l’amibe
    mon père le singe
    comment peut-on contester de telles évidences?
    il faut être fou!
    pas encore de camp de rééducation?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services