Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Interdiction des minarets : et la France ?

La France compte à ce jour dix minarets. Pour le moment. Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, a estimé dimanche, qu'il n'était «pas certain que l'on ait forcément besoin de minarets» pour pratiquer l'islam. De fait, pour pratiquer l'islam, il n'y a même pas besoin de mosquée. Marine Le Pen a demandé aux «élites de cesser de nier les aspirations et les craintes des peuples européens».

La tour de la grande mosquée de Paris grimpe à 30 mètres, à Créteil, elle atteint 25 mètres. À Strasbourg, le minaret est oublié pour l'instant, faute de moyens. Mais «si la communauté le souhaite, elle aura son minaret», s'est engagé Roland Ries, le député maire PS, le 27 novembre. La future grande mosquée de Marseille a prévu le sien.

Partager cet article

15 commentaires

  1. Les suisses ont été capables de voter l’augmentation des impôts lorsque les finances publiques l’exigeaient. Ils ont acceptés, récemment, des nouvelles taxes pour financer des projets de développement. Ils sont donc capables d’assumer la démocratie directe et de réfléchir avant de se prononcer sur un objet soumis à scrutin afin de ne pas voter émotionnellement ou selon des mots d’ordre de partis politiques. Ce qui est tout à leur honneur. Le peuple prouve une fois de plus sa maturité dans ce débat sur les minarets. La démagogie a été du côté des médias et des autorités politiques, unilatéralement, agressivement et indécemment contre l’initiative. Ce n’est donc pas la démagogie qui a triomphé mais le bon sens qui sait que les minarets ne sont pas les mosquées (autorisées en Suisse)et que les minarets ne sont donc pas nécessaire à la légitime prière musulmane. C’est en quelque sorte une sagesse populaire qui l’emporte sur la bien-pensance de l’establishment.Il est vrai que les otages suisses retenus arbitrairement et illégalement en Lybie par Khadafi depuis plus de 500 jours ont ouverts les yeux des Suisses sur un aspect peu glorieux de la “justice” islamique. L’interdiction des crucifix par la cour européenne des droits de l’homme a suscité une prise de conscience sérieuse sur les enjeux d’une certaine laïcité face au nécessaire respect de la culture humaniste chrétienne qui prévaut en Suisse.

  2. Je félicite les Suisses pour leur vote. Cette nouvelle est excellente. Il est grand temps de montrer ses limites à l’islam conquérant et prosélyte. Et l’on nous dit aujourd’hui que le monde musulman est “choqué”. Paradoxalement, il ne fait pas preuve de telles expressions de désaccord lorsqu’au Soudan on fouette une jeune fille de 15 ans parce qu’elle a une jupe “indécente” aux genoux, en Iran on lapide, ou en Afghanistan on coupe les doigts des petites filles qui portent du vernis à ongles.

  3. le commentaire de Nicolas Buttet est parfaitement vrai.
    Oublie-t-on aussi que dans de nombreux endroits les aspects esthtétiques des constructions projetées peuvent donner lieu à des refus de permis.
    Les musulmans n’ont pas besoin de minarets pour pratiquer leur religion. Mais les minarets sont nécessaires pour manifester l’invasion d’une culture différente. C’est cela que les Suisses rejettent, à bon escient, bien sûr.

  4. Il m’est avis que ce vote est un signal; mais pas encore un coup de semonce.
    Nous en sommes certainement loin et la division des Français sur le sujet n’est pas un mince problème tant à raison de l’ignorance de ce que signifie l’islam, ses mosquées, ses minarets, que de la léthargie dans laquelle sont tenus nos concitoyens sur les vrais sujets de notre temps.
    Je me réjouis néanmoins de cet évennement, sans rêver pourtant. Le pays légal fera tout pour étouffer ce vote particulièrement insupportable pour les suppots de l’islam et du grand brassage mondialiste.
    Et dire qu’il a fallu que des évêques catholiques (!!!!) invitent à voter pour les minarets. Mais qui servent-ils enfin ?

  5. Il ne faut pas interdire les minarets, au contraire.
    Car lorsque toutes les mosquées auront un minaret et que les musulmans seront aux alentours de 40% alors comme à leur habitude, ils feront preuve d’arrogance en y lançant des appels à la prière.
    Et alors, les talibans de la laïcité auront un bon argument pour faire interdire le son des cloches, afin de mettre tout le monde sur un pied d’égalité.
    L’islam, ça sert à lutter contre le catholicisme.

  6. Quand vous parlez de dix minarets, il s’agit uniquement des “Grandes Mosquées”. Mais les “petites” mosquées, qui sont beaucoup plus nombreuses, ont aussi leurs minarets. Quand vous arrivez à Nanterre par l’A14 en venant de l’ouest, la première chose que vous voyez, c’est un minaret. Celui d’une “petite” mosquée, certes. Ce n’en est pas moins spectaculaire, comme “accueil”…

  7. D’aucuns parlent de “PEUR” à propos du vote de nos voisins suisses !
    refuser de se soumettre est assimilé à de la crainte …c’est remarquable et significatif de la trituration actuelle des mots ..ïl est plus que temps de retourner aux fondamentaux ,les mots ont un sens , le bon !

  8. Bravo les helvètes !
    Le référendum populaire est la plus haute expression de la démocratie puisque le détenteur de la souveraineté, le peuple, s’y exprime clairement. Les suisses ne se posent pas des questions sur ” l’identité nationale” ils apportent des (bonnes) réponses. Il n’y rien de choquant dans la réponse que peuple souverain suisse à donné concernant les minarets.

  9. Sur l’A 14 et au bord de l’A86… Cela fait bien 20 ans qu’il est présent ce minaret vert et tout le monde y a consenti…

  10. je croyais qu’il y avait un principe, dans les relations internationales:la réciprocité
    Tant que les chrétiens ne seront pas autorisés à construire des églises en “terre d’Islam” je ne vois pas comment les musulmans pourront réclamer des mosquées, encore moins, des minarets
    Je ne suis pas contre l’Islam,je suis seulement pour la logique et contre les marchés de dupes

  11. COMMUNIQUE DE PRESSE
    DE Carl LANG
    Président du Parti de la France
    Suisse : un vote de résistance populaire
    Carl Lang, président du Parti de la France, se félicite de l’esprit de résistance du peuple suisse qui vient d’approuver avec 58% des suffrages, l’interdiction des minarets sur son territoire. En réaction aux politiques, de collaboration des gouvernements d’Europe, la résistance au colonialisme migratoire et à l’islamisme révolutionnaire devra venir des peuples eux-mêmes. Avec ce référendum, le peuple suisse montre la voie de la résistance populaire, nationale et européenne.
    Le communiqué de presse du Parti de la France, boycotté par les grands médias, est sans ambiguïté, à la différence de celui de Marine Le Pen qui est fort alambiqué. Cela n’est guère étonnant. Marine Le Pen, qui compte parmi ses soutiens des islamophiles comme Christian Bouchet, s’était prononcée en 2003 pour “la construction d’un Islam français”. Aujourd’hui, la seule alternative qu’elle propose à l’islamisme est la “laîcité républicaine” qui a contribué à la déchristianisation de la France.

  12. Bravo Pique-à-sots : bien sûr qu’il faut avoir peur… c’est le commencement de la sagesse. Il y a toutes les raisons d’avoir peur de la folie de certains, mais avoir peur ne signifie pas être lâche. Par contre cela rend sourds et aveugles les gouvernements (visiblement) !

  13. certains mulsulmans et autres d’ailleurs se plaignent des mosquées sans minaret alors que le minaret n’a rien d’obligatoire, il a un effet visuel. Moi, je serais ravie que l’on permette en terre islamique la construction d’églises chrétiennes SANS clochers ! un simple batiment suffit pour prier notre Dieu. On fait de cette affaire tout un fromage pour rien. Les musulmans peuvent continuer à prier LIBREMENT dans nos démocraties.

  14. Un communiqué de Robert Spieler,
    Délégué général de la
    Nouvelle Droite Populaire
    Le référendum d’initiative populaire, provoqué par l’UDC suisse, vient de donner un résultat époustouflant. Contre la totalité des partis politiques de gauche comme de droite, contre les « autorités morales » (religieuses, intellectuelles, économiques, médiatiques et philosophiques…) collaborationnistes, contre les manips de sondages qui ne prévoyaient guère que 35 % en faveur de la votation, 57 % des Suisses ont dit clairement NON à l’invasion.
    Il s’agit d’une véritable révolte populaire rendue possible et visible grâce à la tenue d’un référendum d’initiative populaire.
    La chape de plomb non démocratique qui pèse sur la France (refus du référendum populaire, modes de scrutins trafiqués, dictature des lobbys, lavage des cerveaux du peuple par l’enseignement et les médias, etc…) ne permet pas aujourd’hui l’expression de la volonté de notre peuple.
    La récente pose de la coupole de la grande mosquée de Strasbourg, dont le financement est assuré en grande partie par les collectivités locales de gauche et de droite, la promesse par le sénateur maire socialiste de construire un minaret, sont les signes d’une islamisation galopante de la France et de l’Europe.
    Mais, partout sur notre continent, de Marseille à Anvers, de Strasbourg à Cologne, les forces de résistance s’organisent. Ce que l’Histoire peut faire, l’Histoire peut le défaire.
    La Suisse vient de nous montrer le chemin de la Libération. Merci Guillaume Tell.

  15. La mosquée n’est pas l’église des musulmans car ils n’ont pas de clergé mais elle est plutôt le QG des soldats d’Allah où on les conditionne à se lancer dans le jihad contre les koufars (infidèles ou mécréants).
    WIKIPEDIA est de notre avis quand il donne sa définition d’une mosquée:
    Mosquée : “(…) Une mosquée est devenu plus qu’un lieu de culte ; elle sert d’institution sociale, éducative et politique : elle peut, ainsi, être accompagnée d’une médersa(ndlr mdersa=école coranique où on apprend aux plus jeunes à haïr l’Occident et ses valeurs), d’un centre de formation, voire d’une université. Elle sert aussi de lieu de rencontres et d’échanges sociaux.”
    Si ce qui compte vraiment pour un pieux musulman n’est uniquement que sa piété, sa relation directe avec Allah, personne en France ne l’empêche de prier chez lui et pour cela nul besoin d’une mosquée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]