Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Interdiction des messes publiques : Référé de l’Agrif devant le Conseil d’Etat

Interdiction des messes publiques : Référé de l’Agrif devant le Conseil d’Etat

Bernard Antony, président de l’AGRIF, communique :

Référé-Liberté devant le Conseil d’État

Le décret gouvernemental confirmant le prolongement de l’interdiction du culte public est paru ce matin.

Comme nous l’avions annoncé la semaine dernière, l’AGRIF, qui l’a préparé depuis une semaine et a travaillé également pour d’autres requérants, dépose donc ce jour, son référé-liberté devant le Conseil d’État.

Bernard Antony,

Guillaume de Thieulloy,

Jeanne Smits

Aux hystériques (y compris chez les catholiques) qui s’inquiètent sur la dangerosité du culte public, voici quelques tweets glanés :

Partager cet article

24 commentaires

  1. On comprend très bien cette juste démarche de revendiquer la libre pratique religieuse!
    Cependant , et sans être confiné en hystérie, ne serait il pas possible de célébrer des messes sans distribution eucharistique ?
    Le parallèle des services religieux et publics vaudrait s’il était fait avec la restauration !
    La messe n’est-elle pas d’abord un repas partagé?

    • La messe sans distribution de l’Eucharistie serait un non sens ( “repas partagé”) ; restent à prendre des dispositions sanitaires, non impossibles.

      • Non impossible, il est vrai!
        Mais objectivement laver les mains de l’officiant avant la célébration eucharistique et avant le partage eucharistique reste insuffisant !
        Être dans les clous consisterait à ce que le prêtre porte aussi un masque tout au long de la célébration.

    • Et non, il faudrait mieux connaître avant d’énoncer… des erreurs
      CEC 1346 La liturgie de l’Eucharistie se déroule selon une structure fondamentale qui s’est conservée à travers les siècles jusqu’à nous. Elle se déploie en deux grands moments qui forment une unité foncière :
      – le rassemblement, la liturgie de la Parole, avec les lectures, l’homélie et la prière universelle ;
      – la liturgie eucharistique, avec la présentation du pain et du vin, l’action de grâce consécratoire et la communion.
      Liturgie de la Parole et liturgie eucharistique constituent ensemble ” un seul et même acte du culte ” (SC 56) ; en effet, la table dressée pour nous dans l’Eucharistie est à la fois celle de la Parole de Dieu et celle du Corps du Seigneur (cf. DV 21).

      • Le droit canon n’a jamais fait obligation de communier lors de la messe dominicale, par contre il est fait obligation de participer aux assemblées dominicales.
        Précisément pour faire Église. Longtemps nos ancêtres dans la Foi participaient aux assemblées du dimanche sans communier, il est seulement fait obligation de communier aux fidèles aux Pâques avec confession préalable.
        Ceci reste aujourd’hui en vigueur.

    • Une messe sans distribution eucharistique n’est pas réellement une messe. Libre à chacun de communier ou de ne pas le faire selon son choix.

      • Alors toutes les messes diffusées sur Youtube ces dernières semaines ne seraient pas réellement des messes ???

        • Pour ceux qui y assistent si, mais pour ceux qui la regardent sur un écran, pas vraiment.

          • Que faites-vous de la communion spirituelle, pratiquée par de nombreux Saints, svp?
            Si la messe télévisée n’était pas une messe, c’est donc à de la comédie que se livre le Pape dans les retransmissions, y compris tous les matins à 7H00?

          • d’accord, Clofer, avec vous ; la communion spirituelle est certes une bonne chose, mais c’est un pis-aller par rapport à la communion réelle et ne la remplace pas : n’oublions pas que l’Eucharistie a été instituée au cours d’un repas réel . “MA chair est vraie nourriture et mon sang vraie boisson” (St Jean, ch. 6). Une messe virtuelle , par écrans interposés, ne remplacera jamais une messe réelle. Le christianisme est une religion INCARNEE , donc non virtuelle.

      • La messe n’est donc pas d’abord un repas partagé et votre analogie avec la restauration est soit scandaleuse, soit imbécile.

        • Je suis bien désolé de vous scandaliser ainsi!
          Pour autant je ne faisais aucune analogie , je reprenais simplement la comparaison des auteurs de l’article qui comparaît la messe avec les transports publics.
          Et que la restauration aurait été préférable pour ce qui est de la messe.
          Après considérer la table eucharistique comme un repas certes institutionnalisé mais aussi à être partagé n’a rien de scandaleux.

    • Non et non ! L’eucharistie est un sacrifice.
      En faire un repas est protestant et surtout pas catholique.

  2. La haine de Dieu est un sentiment terrible, féroce et implacable. Elle débouche immanquablement sur la haine des hommes.

  3. Il vaut mieux parler de “distanciation corporelle”, parce que nous devons favoriser la proximité sociale.

  4. La Messe n’est pas un repas, la Messe c’est Jésus qui vient à la consécration sous la forme du pain et du vin et il revit sa Passion il vient là pour nous sauver et la Communion c’est jésus qui vient en nous pour ne faire qu’Un avec nous, ça n’a rien à voir avec un repas et une Messe sans Communion c’est comme un jour en pleine nuit. Pendant des années j’ai dû ne plus communier, savez-vous ce que ça signifie? une vraie douleur qui ne s’apaise que lorsque l’on peut reprendre le Corps du Christ et bien sur sur la langue et pas dans les mains

  5. C’est un problème d’organisation.
    Voir avec son curé de paroisse et organiser la communion comme j’ai vu à la TV A2 dimanche où l’organiste est venu lui-même prendre avec deux doigts l’hostie qui était déposée à la patène ! Le prêtre pourrait déposer des hosties sur l’autel sur un corporal (linge déplié en trois), nous avons 9 petit carré de tissu! Le prêtre dépose 6 hosties dans chaque carré, ce qui fera 54 hosties indépendantes les unes les autres.
    Le prêtre peut mettre deux corporaux sur l’autel. Les participants pourront venir l’un après l’autre et se servir dignement sur 2 files!…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]