Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Interdiction de la messe en latin ?

Interdiction de la messe en latin ?

En refusant de nommer l’ennemi, à savoir l’islamisme, nos grands démocrates restreignent les libertés les plus élémentaires.

Avec cet amendement du député MODEM Cyrille Isaac-Sibille au projet de loi confortant le respect des principes de la République, il sera interdit de célébrer la messe en latin !

APRÈS L’ARTICLE 5, insérer l’article suivant :

Le deuxième alinéa de l’article premier de la loi n° 94‑665 du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française est complété par une phrase ainsi rédigée : « Toute activité cultuelle, culturelle ou éducative est prioritairement dispensée à l’écrit et à l’oral en langue française. »

EXPOSÉ du député :

Le présent amendement vise à préciser que toutes les activités, qu’elles soient culturelles, cultuelles ou encore éducatives, doivent être dispensées dans la langue française.

On comprend que ce député souhaite interdire les prêches en langue arabe dans les mosquées. Mais en refusant de préciser sa pensée, il interdit tout culte dans une langue autre que le français : liturgie syriaque, chaldéenne, byzantine, latine…

Partager cet article

43 commentaires

  1. Les tarés sont de nouveau de sortie. Et pourquoi il n’interdit pas de parler anglais à micronnibus qui n’est pas capable de sortir des nouveautés sans employer des mots anglais: cluster, etc etc

    • Des tarés ?…..des possédés du Démon et de ses suppots plutôt etant donné toutes les lois abominables qu’ils veulent instaurer.
      C’est ce desir d’interdire toute langue cultuelle qui m’interpelle pour le penser car il m’est revenu en memoire la reflexion que le defunt précédent exorciste du wvatican avait tres vite repris le latin pour exorciser les possédés car il s’etait rendu compte que les demons, les gros surtout n’obeissaient que pour très peu d’entre eux aux exorcismes dits en langue vernaculaire, le Latin qui est toujours la langue officielle de l’Eglise donnait une efficacité beaucoup plus importante a ceux-ci.
      Les chambres parlementaires Senat et particulierement l’Assemblée Nationale sont devenues des chambres de l’Enfer selon l’expression de la prophetesse stigmatisée Bretonne Marie Julie Jaheny.

  2. Arrêtez de confondre taré et sataniste ! Ils ne sont pas tarés, ni fous, ni idiots, ils sont malfaisants, disciples de Satan, cruellement malins. Nous sommes dominés par la synagogue qui souhaite notre disparition et l’avènement de l’Antéchrist. Tout à été prédit et annoncé, c’est en cours et l’on n’y échappera pas !

  3. Décidément, le corona virus fait des ravages dans la majorité. En plus des lits d’hôpitaux, des tests et des vaccins, on va manquer d’asiles psychiatriques et de camisoles de force…

  4. Gaudete, je n’aurai pas dit mieux
    Dans quelle galère sommes nous !

  5. C’est fou de qu’il y a de docteurs Knock à faire de la politique plutôt que de la médecine.
    On comprend l’idée d’éviter les prêches en arabe. Pour les prêches en latin, j’avoue ne pas encore avoir connu cette expérience.
    Il n’empêche qu’il s’agit d’une immixtion supplémentaire du politique dans le religieux laissant une grande marge d’appréciation aux juges, une fois de plus. Soit ce type ne sait pas de quoi il parle, soit il a des idées derrière la tête à faire un gros salmigondis entre ce qui relève de la liturgie, du prêche ou même des chants.
    Au bilan, visiblement un bon frangin qui n’a que le mot “laïcité” à la bouche et légalise lui-même l’immixtion possible de l’Etat jusque dans la liturgie.
    Qu’en pense le Consistoire ?

    • Qu’il va falloir fermer toutes les synagogues…

      • Appelées aussi synaguogues de satan.

      • L’Eglise avait commencé a utiliser le Grec qui était la langue usitée dans tous les échanges méditerranéens. C’était plus aisé pour l’évangélisation, puis à mesure que le latin populaire du 3e siècle prit de l’extension elle utilisa de plus en plus le latin , c’est à partir de la traduction de Bible en latin par St Jerome, a partir de la Vulgate dont l’original était a Alexandrie, écrite par les juifs de leur diaspora a partir du 3e siecle avant Jesus Christ et de l’installation du Pape de facon permanente dans Rome, capitale de l’Empire Romain que le latin populaire employé partout au 3e siecle après Jesus Christ fut adopté comme langue de l’Eglise Romaine et choisie pour tous les textes liturgiques et les ecrits officiels, émanant de la Curie et des clercs, C’est ce latin d’ailleurs qui perdura par exemple en France jusqu’a la réforme de Notre Roi Francois 1er instaurant désormais a partir de son règne la rédaction des textes officiels administratifs et de justice en Français .
        L’Eglise contre vents et marées jusqu’à Vatican II garda par prudence grâce a St Gregoire Le Grand qui evacua des textes liturgiques tout ceux qui etaient en langues vernaculaires posterieurs au 2e siecle car “le bazard de “tour de babel” commencait a régner avec la multitude de langues.
        .St Gregoire ne retenu que les langues maronites-issues de l’araméen , le syriaque, le Grec et le latin.ce jusqu’a Vatican II, attitude intelligente et de gand bon sens d’autant plus que pour ce qui est particulierement du grec ancien et du latin, ils sont devenus des langues mortes donc fixes dans la difinition de leur vocabulaire . Ce qui est une propriété qui evite ce qui arrive de plus en plus actuellement aux langues vivantes , c’est a dire des dérives du sens des mots qui tout en gardant la même orthographe sont detournes de leur sens par certains qui leur donnent une autre signification, ces dérives participent a une création de rupture entre les générations.
        Avoir gardé le latin comme langue universelle est donc une sécurité car la signification des mots en est fixée désormais dans le temps
        D’un bout a l’autre de la terre utiliser pour l’Eglise cette langue fixée est une garantie de conservation de la Vérité, au fil des siecles qui passent

  6. Donc plus de mot anglais mélangés au français dans les pub., les radios etc. les journaux, plus de chansons en langues étrangères ? ? ?
    CHIC ! ! ! Tout n’est pas perdu !

  7. L’état n’a pas à s’immiscer dans le fonctionnement de l’Eglise, les deux sont séparés depuis 1905.

    • Euh j’ai bien l’impression qu’on a de plus en plus affaire à du joséphisme. Le Vatican a accepté il y a près d’un siècle de se mettre sous tutelle républicaine, n’oublions pas… Par ex nominations d’évêques…

      On a assez critiqué les évêques français à raison du culte sous la tyrannie de la grippe-19 ! Noublions pas que les év. italiens ont interdit la confession ! Et les év. portugais viennent d’interdire le baptême, la confirmation et le mariage ! Il vous en faut encore ?
      Voilà, il s’agira, selon une Instruction de la Liturgie ( ce bon Cardinal Sarah ! ) d’aller vers les fidèles masqués pour les Cendres et de leur projeter sans les toucher svp pour cause de grippe*19 !

      Merci de me répondre ici pour ceux qui savent ce qui se passe. En attendant le 20 janvier svp.

  8. Ils seraient prêts à faire dire les messes en français tout en imposant l’anglais et l’arabe à des écoliers qui ne connaissent même plus le ba-ba be-be de la grammaire française ! A quand l’ordinaire de la messe, les préfaces, les psaumes et les lectures en anglais pour tous les diocèses de la planète ?? Avec François, tout est possible …

  9. Donc, fermeture des ikastolas, calendretas et autre école diwan.

  10. Les commentaires précédents sonnent très juste et ne peuvent que soulever l’inquiétude sur la santé de cet « honorable parlementaire ».
    Cyrille Isaac-Sibille, député MODEM du Rhône, est médecin ORL. Il doit mal entendre et respirer voire renifler au Palais-Bourbon. Il a donc besoin de se faire soigner.
    Sa mère Bernadette Isaac-Sibille décédée le 2 janvier doit sursauter dans sa tombe toute récente, elle qui fut aussi député du Rhône (1988-2002), proche de Charles Millon, et ne manqua pas de s’afficher comme catholique.

  11. Ce parti modem est une catastrophe

  12. Si l’on suit la logique de cet “honorable parlementaire” il sera interdit à Lourdes et dans les hauts lieux de dire des messes en italien, espagnol, portugais, polonais, anglais, allemand et autres langues fréquemment utilisées par de nombreux groupes de pèlerins.
    Il faudra donc fermer les grands sanctuaires, y compris Fourvière proche de sa circonscription.
    Y a-t-il pensé et qu’en pense sa mère dans sa tombe ?

  13. On a ce que l’on mérite ! A force de ne pas être sérieux dans les élections sous prétexte que “Ce n’est pas grave, tout va s’arranger !”, sommes-nous seulement conscients du tas de connards que nous avons mis au pouvoir et qui par vote successif dévastent la France depuis 1789 ? Jusqu’où faudra-t-il aller, je m’interroge… En tout cas pour la messe en latin, il peut courir et je suis polie.

  14. Bon… J’irai en confession parce que ce n’est pas très catholique mais quelqu’un peut-il me dire comment l’on dit en latin ;
    “Va te faire foutre !” D’avance merci

    • “Pedicabo ego vos et irrumabo” – Catullus – Carmen 16

      • Pēdīcābō ego vōs et irrumābō
        Aurēlī pathice et cinaede Fūrī,
        quī mē ex versiculīs meīs putāstīs
        quod sunt molliculī, parum pudīcum.
        Nam castum esse decet pium poētam
        ipsum, versiculōs nihil necesse est
        quī tum dēnique habent salem ac lepōrem
        Sī sint molliculī ac parum pudīcī
        et quod prūriat incitāre possint
        nōn dīcō puerīs sed hīs pilōsīs
        quī dūrōs nequeunt movēre lumbōs.
        Vōs quod mīlia multa bāsiōrum
        lēgistis male mē marem putātis?
        Pēdīcābō ego vōs et irrumābō.

    • C’est « Abi pedicatum ! » mais je crains qu’il ne soit pas suffisamment cultivé pour comprendre…

      N’oubliez pas la confession et demandez aussi l’absolution pour celui qui vous a donné la traduction !

  15. Je doute que cet amendement soit constitutionnel. Certes le français est la langue officielle, mais dans un contexte privé chacun est libre de parler breton, esperanto ou serbo-croate si ça lui chante. Et les prêtres comme les immams ne sont pas des fonctionnaires. En son temps Emile Combes avait pu interdire le sermon en breton, mais dès la loi de séparation les prédicateurs ont retrouvé leur liberté. Si on appliquait cette règle il faudrait aussi interdire les concerts de Madonna, les opéras de Wagner ou les polyphonies corses ! Encore un qui a réfléchi longtemps avant de pondre son amendement !!!
    Concernant la messe, ça n’interdirait pas que la messe en latin, mais aussi les messes en langues régionales, ou avec des cantiques en basque, etc, et aussi les messes en chinois, polonais, etc, célébrées pour les immigrés catholiques.
    ça interdirait aussi les offices juifs célébrés en hébreux, les messes orthodoxes et catholiques orientales en slavon, en grec ou en arménien.
    Je préférerais que les immams prêchassent en français, mais il serait liberticide d’interdire la prédication en arabe ou en turc. Par ailleurs il s’agit d’une mesure simpliste et démagogique, le problème n’est pas la langue utilisée, mais le contenu, il semble que beaucoup de musulmans se soient radicalisés en écoutant des “youtubeurs” en français et non des prêches en arabe.
    Enfin concernant la lutte contre le “séparatisme”, il faut prendre le mal à la racine, à quoi sert-il de réglementer la prédication dans les mosquées si “en même temps” on laisse s’installer chez nous toujours plus d’immigrés musulmans ?

  16. Cyrille Isaac-Sibille, c’est qui ça ? Ne perdons pas notre temps à commenter les délires et fantasmes d’une illustre inconnue qui polarise notre attention sur ses rêves psychédéliques.
    Pendant ce temps, les hordes de migrants s’installent en France, la délinquance explose, le budget du pays s’enfonce dans un gouffre de déficits abyssaux, le chômage repart en flèche, les jeunes se droguent, on menace les Français de les interner ou de les vacciner contre leur gré, l’Éducation nationale fabrique des milliers d’analphabètes, etc etc … Nous avons largement de quoi manifester notre colère sur de vrais sujets.

  17. cet amendement ne concernera que les sermons, pas la messe.

  18. N’ayant pas le courage d’interdire les prêches en arabe, pour faire bonne mesure nos dirigeants interdisent les deux

  19. Vade retro- devrait convenir.

  20. Et le petit pantin qui sermonne les américains en angliche lors de l’invasion du Capitole…

  21. Déclaré irrecevable. Sujet clos.

  22. Il parait selon ce député modem que dans certaines mosquées les radicaux prêchent en latin…a moins que la cible de ce texte soit les chretiens qui tuent des gens tous les jours dans nos rues…il y a urgence a envoyer ce type tourner en orbite autour de mars !

  23. Bonjour. Ça me rappelle quand le Pape Jean-Paul II était venu à Prague, nous y étions aller un petit groupe de français. Le lendemain de la messe du Pape, on avons pu avoir la messe avec les catholiques locaux. On leur a proposé de le dire en latin pour marquer l’unité. Ils n’ont répondu qu’ils le disait comme le pape le disait (en langue du pays) car ils avait été privé pendant 40 ans de la dire comme le pape la disait. Pour eux c’était ça l’unité. Bien à vous.

  24. Il me semble que le fumeux “il est interdit d’interdire” ceux-là même qui le préconisaient (les descendants bien sûr) est bien loin ! EUX ces satanistes sataniques maçonniques (mais en fait c’est la même chose) ne passent pas une seule heure sans interdire quelque chose ! un peu c’est le latin, un peu ce sont les messes, un peu il est interdit de sortir après 18h (une c..nerie monumentale) il est interdit de coller auto-collant à droite de votre plaque d’immatriculation (135e d’amende s’il vous plaît) il est interdit il est interdit il est interdit vous me le copierez 10000 fois des fois que vous ne l’auriez pas compris ….
    A tous ces zombies qui nous gouvernent je propose qu’ils aillent balayer le désert de Gobie …. tout doit être splendide…. Il faut qu’ils parlent ces satans, qu’ils mentent, ils ne savent plus quoi dire afin de sidérer le peuple afin que ce même peuple perde les pédales (ce qui est en passe d’arriver… psychose) ce même peuple ne vit que de contradictions, d’obligations, d’interdictions selon les lubies de ces zombies. Alors soyons plus fort qu’eux à ce jeu de c.n sidérons-les à notre tour en ne les écoutant plus. Vivons comme s’ils n’existaient pas.
    Rions, sortons, n’écoutons plus leurs bla bla bla -nous les idées et surtout PRIONS LE ROSAIRE !!!! Tournons nos coeurs vers Celui qui mérite notre Amour IL n’attend que cela !

  25. Si j’en crois le site de l’Assemblée nationale, l’amendement a été jugé irrecevable :
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/amendements/3649/CSPRINCREP/277
    Du moins, c’est ce qui s’affiche quand on clique sur le lien “cet amendement” du début de cet article.

  26. pnfo, seriez-vous aussi disciple du Prince du Mensonge ? Dire que ce sont les Romains qui ont crucifié Jésus, n’est-ce pas occulter la réalité et les faits ? Je crois que ceux qui sont responsables de cette abomination parlaient plutôt l’hébreu. Mais tout le monde peut se tromper…

  27. Bonjour Charles Martel. Pour être plus précis, le Sanhédrin a demandé au romain de mettre à mort Jésus parce que leur loi ne leur permettait pas. Bien à vous.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]