Interdiction de la manifestation identitaire contre l’islamisation

ManifhautLe préfet de police de Paris a pris un arrêté d'interdiction, mesure rare, contre la manifestation de Génération Identitaire et contre "tout rassemblement en réaction à cette manifestation". 

La Préfecture justifie cette interdiction par son incapacité à faire régner l'ordre public. En effet, plusieurs mouvements "ont fait savoir leur volonté d'organiser des contre-rassemblements". Le préfet de police Michel Delpuech a décidé d'interdire la manifestation et les rassemblements "afin d'éviter des affrontements violents et des troubles à l'ordre public qui peuvent en résulter". Dans son arrêté, le préfet de police justifie cette interdiction par le fait que la manifestation

"est susceptible de rassembler des groupements violents appartenant à la mouvance de l'ultra-droite provenant aussi bien de la région parisienne, que de la province, ainsi que d'Allemagne, d'Autriche, d'Italie et du Royaume-Uni".

Sic. Quand l'ultra-gauche manifeste, quand les antifas détruisent le centre-ville de Nantes, il n'y a pas de problème…

Le préfet évoque aussi des "éléments et groupes de la mouvance contestataire radicale et violente de l'extrême gauche", "déterminés", "organisés", "masqués", "très mobiles" et ayant "appelé à empêcher cette manifestation" et à participer "en nombre à une contre-manifestation". 

Laisser un commentaire