Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Institut du Bon Pasteur : un article dans le Figaro

de ce matin.

" Rome n’a pas ménagé ses concessions dans cet accord dont l’objectif est clairement de bousculer les lefebvristes récalcitrants pour accélérer le rapprochement."

Henri Védas

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. Ce qui se passe au-dessus de nos têtes nous dépasse.
    Prions.

  2. Les commentaires du Figaro sur les sujets de religion sont presque toujours désopilants.
    Mais le principal, pour un journal du XXIème siècle, n’est-il pas de tirer à la ligne afin d’agrandir la surface du support publicitaire ?

  3. de concessions en concessions, la tendance va bien finir par s’inverser pour revenir à la normalité.
    Extrait du dernier communiqué de la Fraternité Sr Pie X:
    La Fraternité Saint Pie X rappelle, à cette occasion, qu’elle ne peut faire sienne une solution communautariste où la messe tridentine serait confinée dans un statut particulier. La messe de la Tradition bimillénaire doit jouir dans l’Eglise d’un droit de cité plein et entier : elle n’est pas un privilège réservé à quelques-uns, elle est un droit pour tous les prêtres et tous les fidèles de l’Eglise universelle.
    C’est pourquoi la Fraternité Saint Pie X invite prêtres et fidèles à s’associer à sa campagne de prières qui a pour but de présenter, en octobre prochain, au pape Benoît XVI un million de chapelets pour la libération totale de la messe traditionnelle.
    Menzingen, en la fête de la Nativité de Notre Dame, 8 septembre 2006

  4. “La Fraternité Saint Pie X rappelle, à cette occasion, qu’elle ne peut faire sienne une solution communautariste où la messe tridentine serait confinée dans un statut particulier.” La FSSPX confond le problème disciplinaire, avec celui de la licéité de la liturgie traditionnelle. A son habitude, elle travestit les positions de ses adversaires, faisant fi de toute logique. Elle triomphe ainsi à peu de frais.

  5. Et pour aller plus loin, je pense qu’elle ne fera certainement pas triompher ses idées (qui il faut bien le dire peuvent parfois êtres bonnes) si elle reste or de l’Eglise

  6. @ Ad Jesum per Mariam
    Nous ne sommes pas en dehors de l’Eglise, nous sommes l’aiguillon qui incite l’Eglise à revenir à sa Tradition que nous avons gardé et qu’elle n’aurait jamis du quitter.

  7. C’est l’Eglise, en son Autorité suprême, le pape et le Saint-Siège, qui décide qui est en communion parfaite avec l’Eglise ou pas. En l’occurrence, elle a déterminé que l’acte des sacres était de nature schismatique. En particulier, la Mise au point du Conseil pontifical pour l’interprétation des textes législatifs du 24.08.1996 a confirmé que “tout le mouvement lefebvrien doit être considéré comme schismatique à la suite de la déclaration formelle de l’Autorité suprême” (paragraphe 3). Telle est la position de tout catholique, qui écoute la voix du Saint-Siège.
    Point. Que les hiérarques d’un schisme prétendent ne pas être schismatiques, rien d’étonnant – libre à vous de les écouter plutôt que d’écouter le Vicaire du Christ…
    Quant à la Tradition, c’est dans l’Eglise qu’elle est vivante et c’est au Magistère de l’interpréter et de la confirmer.

  8. Ce qu’un pape a fait, lui ou un autre peut le défaire.
    Un exemple l’excommunication de l’action française.
    Une partie du clergé s’accroche à Vatican II? comme si tout le reste n’avait jamais existé, les autres accepte d’en voir les fruits réels.
    Sans être théologien, ni même très instruit des choses de l’Eglise, je sais que Vatican II est un concile pastoral qui n’a défini aucun dogme et que rien m’oblige à le suivre les yeux fermés.
    Quant au schisme, expliquez-nous la logique à prétendre que les évêques nommés par Mgr Lefebvre serait schismatiques, mais que les fidèles qui les suivent ne le seraient pas.
    Ca remonte à loin, mais c’est ce qui a été dit à l’époque.
    Et si je dois choisir entre les partisans de Mgr Lefèbvre et les Pseudo cathos de Golias, mon choix est fait.
    D’un coté la fidélité à Dieu et à Rome (on peut être fidèle sans être à 100% d’accord)
    de l’autre coté la haine et l’esprit révolutionnaire..
    L’histoire de l’Eglise est pleine de Papes imparfaits, et même d’anti-pape.
    La fidélité oui toujours mais pas les yeux fermés.
    Le devoir d’obéissance et de fidélité oui, mais si je suis sur de ne pas être emmené dans une voie de garage.
    Je veux des prêtres et des évêques qui soient ce qu’ils doivent être et pas seulement des gestionnaires de paroisses ou d’évéché.
    Je veux des directeurs de conscience pas des copains.
    Je veux des prêtres qui m’indiquent le chemin du Ciel, pas de la sexualité et du libertinage. Je sais de quoi je parle,j’en ai malheureusement connu.
    Ceci dit avec passion mais sans colère.

  9. Quant à changer les choses, bien entendu – l’excommunication peut être levée ! mais en attendant, elle est toujours en vigueur. Ce qui compte n’est pas ce que l’on entend dire, mais ce que disent les textes officiels, en voici des extraits.
    De la Réponse de la Congrégation pour les Evêques du 31.10.1996 : “Les sacrements (baptême, Eucharistie, onction des malades) administrés par ces prêtres illicitement ordonnés sont valides, quoique illicites. La participation à leurs célébrations est objectivement illicite parce qu’elles ne sont pas faites en communion totale avec l’Église et qu’elles sont source de grave scandale et de division de la communauté ecclésiale. L’assistance des fidèles n’est autorisée que dans des cas de vraie nécessité. Ceux qui y participent occasionnellement et sans l’intention d’adhérer formellement aux positions de la communauté lefebvrienne envers le Saint-Père n’encourent pas la peine d’excommunication.”
    Cependant, la Mise au point du Conseil, citée plus haut, rappelle que “le numéro 4 du Motu proprio démontre la racine doctrinale de cet acte schismatique, et le numéro 5c qu’une adhésion formelle au schisme (il faut entendre ici « le mouvement de l’archevêque Lefebvre ») aurait comme conséquence l’excommunication
    prévue par le droit canonique (canon 1364, §1). De même, le décret de la Congrégation pour les Évêques se réfère explicitement à la nature schismatique des ordinations épiscopales et rappelle les très graves peines d’excommunication pour ceux qui adhéreraient au schisme de Mgr Lefebvre.” (paragraphe 2)
    Les paragraphes 5-6-7 répondent sans doute à votre question : “D’après le numéro 5c du Motu proprio, l’excommunication latae sententiae (= encourue automatiquement) frappe ceux qui « adhèrent formellement » à ce mouvement schismatique. Selon ce Conseil pontifical, une telle adhésion doit impliquer deux éléments complémentaires :
    a) Le premier est de nature intérieure : il consiste à partager librement et consciemment l’essentiel du schisme, à savoir opter pour les disciples de Lefebvre de façon telle que ce choix prenne le pas sur l’obéissance au Pape (habituellement, une telle attitude s’enracine dans des prises de position contraires au Magistère de l’Église) ;
    b) La deuxième est de nature extérieure : c’est l’extériorisation de cette option. Le signe le plus évident en sera la participation exclusive aux fonctions ecclésiastiques lefebvriennes, sans prendre part aux fonctions de l’Église catholique (il s’agit de toute façon d’un signe non équivoque, puisqu’il est possible que quelque fidèle prenne part aux célébrations liturgiques des disciples de Lefebvre sans pourtant partager leur esprit schismatique).
    6. Quant aux diacres et prêtres lefebvriens, il semble être indubitable que leur activité ministérielle à l’intérieur du mouvement schismatique constitue un signe plus qu’évident que les deux conditions (cf. n° 5) se réalisent et qu’il s’agit donc d’une adhésion formelle.
    7. En ce qui concerne les autres fidèles, il est clair que pour pouvoir parler d’adhésion formelle au mouvement, il ne suffit pas qu’il y ait participation occasionnelle à des célébrations liturgiques ou à des activités du mouvement lefebvrien si l’on ne fait pas sienne l’attitude de désunion doctrinale et disciplinaire de ce mouvement. Dans la pratique pastorale, il ne sera pas toujours aisé de juger leur situation. Il faudra avant tout tenir compte de l’intention de la personne et de la mise en pratique de cette disposition intérieure. On jugera les différentes situations une à une par des personnes compétentes au for intérieur et extérieur.”

  10. “Les sacrements (baptême, Eucharistie, onction des malades) administrés par ces prêtres illicitement ordonnés sont valides, quoique illicites”
    illicites,mais valides.
    Oui, valides ! Et que cela vous plaise ou non, trés chers dévôts du Concile, tant tolérants !

  11. Unité bon sang !
    Tout le monde sait qu’un tradi lefebvriste est mille fois plus potable qu’une crapule de curé qui scribouille dans La Croix et nous délivre son venin politique à tout bout de champ. Quant à Golias, pas la peine d’y penser, c’est des Cathos du tout !!!
    Or, ici, il n’est pas question de Kubler ou d’un quelconque “Rotweiler de Lefebvre”. Il s’agit de Catholiques sincères (lefebvristes ou papistes) qui souhaitent enfin pouvoir célébrer leur foi librement. Je comprends les Lefebvristes qui réclament impérativement le droit de célébrer la messe traditionnelle (d’avant Vatican II, même si les gauchistes de La Croix semblent être obsédés par un concile qui, somme toute, ne m’a pas l’air d’être foncièrement capital – du moins à mes yeux).
    Mais, de grâce ! Pas d’insolence à l’égard du Pape ! Et si le Pape propose, le Pape également dispose ! Et les petits Evêques siscionnistes n’y peuvent rien.
    Je respecte la foi traditionnelle, et je souhaite qu’elle soit célébrée sans contrainte aucune (SVP, il faudrait en informer nos bons Evêques emprunts d’un gauchisme bon tient). Mais j’exige une soumission totale au Siège Apostolique et à son premier des représentants, à savoir le Pape.
    Après, on peut déblatérer sur le cirque des mamours qu’on fait aux autres cultes particuliers (animistes, musulmans et autres). Mais, c’est à mes yeux, un point de détail. Je me fous pas mal de voir la Pape rencontrer un dirigeant de l’Islam, ou mettre les pieds dans un lieu de culte non chrétien. Il n’y a jamais eu d’ambigüité syncrétique et c’est là l’essentiel. Il n’y a que Guillaume Goubert (celui qui barbouille dans La Croix) pour imaginer que toutes les religions se valent !
    Unità ! En fidélité totale avec le Siège Apostolique.

  12. Merci à Christophe pour sa déclaration !
    D’ailleurs le “lefebvriste” que je suis, est très admirateur de notre pape Benoit XVI. J’ai bien écrit “notre”.

  13. Tout à fait d’accord avec Christophe sur l’unité.
    Je précise simplement que tous les lefebvristes que je connais sont d’abord et avant tout Ultramontain ou si vous préférer Papiste.
    Il n’est pas utile d’aimer pour Servir ni d’être aimé pour être Fièle.
    Mais ce serai tellement mieux!

  14. Serait-il envisageable dans vos débats de distinguer les pb liturgiques des pb doctrinaux? Les uns me semblent concerner le clergé, & je ne vois pas bien ce que les laïcs viennent faire dedans, sinon créer une certaine démocratie; les seconds engagent chacun, au moins ceux de la génération conciliaire (ce qui n’est pas mon cas) qui ont cru devoir faire des choix, pour certains fort compréhensibles. La faute de Mgr Lefèvre semble porter sur une desobéissance avec abus d’autorité, plutôt que sur un pb de liturgie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services