Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Ingrid Betancourt et le Sacré-Coeur

Dans un entretien accordé dimanche après la messe de 22h00 en la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre à Paris, à paraître jeudi dans Le Pèlerin, Ingrid Betancourt indique :

"Le 1er juin, j’écoutais Radio Catholica Mundial et j’apprends que le mois de juin est celui où l’on célèbre le Sacré-Coeur. Or, la dernière fois que j’ai vu mon père, à la veille de mon enlèvement, nous étions assis dans sa chambre, sous une image du Sacré-Coeur. Papa m’avait alors pris la main, avait regardé l’image et demandé : "Sacré-Coeur, prends soin de mon coeur, prends soin de mon enfant". Aussi, quand j’ai entendu parler du Sacré-Coeur à la radio, j’ai aussitôt tendu l’oreille. Alors, j’ai fait cette prière :

"Mon Jésus, je ne t’ai jamais rien demandé parce que tu es tellement grand que j’ai honte de te solliciter. Mais là, je vais te demander quelque chose de très concret. Je ne sais pas ce que cela signifie exactement "se consacrer au Sacré-Coeur", mais si tu m’annonces, au cours du mois de juin qui est ton mois, la date à laquelle je vais être libérée, je serai toute à toi".

Et le 27 juin, un commandant de la guérilla rentre au campement et nous ordonne de préparer nos affaires, car peut-être l’un d’entre nous va être libéré. Quand il a parlé, j’ai pensé : "Voilà ! Il est au rendez-vous". Ma libération s’est déroulée de manière très différente, mais le fait est que Jésus a tenu parole : je vis un miracle".

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. En toute amitié, je vous suggère de prendre quelques distances. Si I. Betancourt a trouvé la foi, grand bien lui fasse, mais j’observe qu’elle amorce son virage politique en commençant à taper sur Uribe et à louer le “génial” Chavez. Je la cite. Prier le Saint-Esprit, le Sacré Coeur et la Vierge Marie, c’est bien. Avoir de la reconnaissance et de la décence, c’est mieux !

  2. et elle ajoute aussi ne désirant que la liberté pour ses amis encore en captivité :
    “J’espère que je peux aider, que je peux faire quelque chose pour rétablir l’amitié, la confiance” entre les présidents rivaux colombien et vénézuélien, Alvaro Uribe et Hugo Chavez, a-t-elle déclaré. Mais “je ne sais pas comment le faire parce que Chavez détient une clef que personne d’autre ne possède. Les Farc l’écoutent. Chavez est un allié pour nous”, a-t-elle estimé.

  3. “Chavez est un allié pour nous” : Comportement connu sous le nom de syndrome de Stockholm.

  4. Je vous recommande le dernier communiqué de Bernard Antony. Avec son habituel sens de l’humour, il avance une idée tout à fait sérieuse et qui ne manquera pas de soulever des discussions sans fin !

  5. Que Mme Betancourt ait été convertie par sa détention, rendons grâce à Dieu. Que cela en fasse demain une autorité politique sûre c’est une autre affaire. La conversion ne produit pas des saints ou des génies. Elle les remet sur le chemin de la sainteté, avec ses embûches…. et ses joies!

  6. I.B. remercie chacun pour avoir agit en vue de sa libération, comme ferait une mère qui remercie chacun de ses enfants de la même manière pour une bonne action commise même si l’un à fait plus que l’autre selon son âge et ses possibilités. Uribe, NS, Chavez, Villepin, Chirac et consorts… tous ont fait qqchose à un moment et sont remerciés. Relire la parabole du “dernier ouvrier” qui recoit autant que les autres…..

Publier une réponse