Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis / Pro-vie

Informer les femmes voulant avorter sur la réalité du crime contre l’enfant à naître

Les législateurs de la Caroline du Sud (Etats-Unis), se sont mis d'accord pour imposer un délai d'attente d'au moins 24 heures aux femmes demandant un avortement afin qu'elles puissent avoir accès à des informations capables de les aider à choisir la vie pour leur enfant.

En France, le délai de réflexion est fixé à 5 jours, mais il n'est assorti d'aucune obligation ni même d'un quelconque encouragement à s'informer sur la réalité de l'avortement, d'autant que toute « pression » visant à empêcher une femme d'avorter, même psychologique, est interdite.

Partager cet article

Publier une réponse