Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Incroyable mais vrai : l’Etat fait un hors-sujet en Maths pour le bac de Première des élèves hors contrat

Incroyable mais vrai : l’Etat fait un hors-sujet en Maths pour le bac de Première des élèves hors contrat

Anne Coffinier nous informe que, lundi 31 mai, les élèves de Première inscrits dans un établissement scolaire hors contrat ont passé l’épreuve de mathématiques en contrôle terminal. Il y avait deux sujets au choix, la question 3 de l’exercice 3 du 1er sujet portait sur la loi binomiale. Cette notion est au programme de Terminale et non à celui de Première.

L’association Créer son école a demandé à la DGESCO et au cabinet du Ministre de neutraliser les points relatifs à la question 3 de l’exercice 3 du sujet 1. Par ailleurs, elle a demandé au Ministère de faire preuve de clémence dans la correction de l’épreuve car certains élèves ont été assez déstabilisés après avoir été confrontés à cette question hors sujet.

Il convient de noter que la situation est tout de même cocasse. Le Ministère est apparemment réservé à l’égard des notations au contrôle continu données par les établissements hors contrat sous prétexte qu’ils ne respecteraient pas nécessairement le programme (alors qu’en pratique, en 1ère-Terminale, tous les établissements respectent le programme dès lors qu’ils préparent leurs élèves au bac). Pourtant, ce que l’on voit dans le cas d’espèce, c’est que ce sont les services académiques qui ont du mal à les respecter puisqu’ils ont posé une question hors sujet dans les énoncés !

A propos de liberté scolaire, un projet de rapport du Conseil d’État, auquel Le Figaro a eu accès, concluait à l’inconstitutionnalité de l’article controversé du projet de loi «séparatisme» supprimant l’instruction en famille. La version définitive a été sensiblement modifiée. Un revirement qui interroge les défenseurs de l’école à domicile. Le gouvernement avait commandé un rapport au Conseil d’État, afin de vérifier la constitutionnalité de son projet de loi. Ce premier «projet d’avis», voté le 3 décembre 2020 à la section de l’administration du Conseil d’État, concluait à l’inconstitutionnalité de cet article 21 et préconisait même sa suppression. Or, ce passage a été réécrit dans la nuit du 3 au 4 décembre. Cette fois, il n’est plus question d’inconstitutionnalité, mais bien de donner des pistes au gouvernement pour rendre cet article constitutionnel.

Partager cet article

3 commentaires

  1. une petite erreur s’est glissée dans ce texte… “tous les établissements respectent le programme dès lors qu’ils préparent leurs élèves au bac”… tous ? non ! car beaucoup ne se contentent pas de ce qui est nécessaire à la préparation du bac… Les années lycée seraient bien fades et vides s’il s’en contentaient !!!

  2. Il serait plus juste d’écrire “hors programme” que “hors sujet”.

  3. il faudra dorénavant renvoyer certains professeurs (concepteurs de sujets) à l’étude
    et ensuite on s’étonne de la faillite du système

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services