Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

In memoriam : Bernard Kerdelhué

In memoriam : Bernard Kerdelhué

La droite civique est en deuil. Bernard Kerdelhué, professeur honoraire à la Faculté des Sciences de Paris, directeur de Recherche émérite au CNRS à l’UFR Biomédicale de la Faculté de Médecine des Saints Pères, est mort le 6 mai dernier. On n’en parlera pas, il était catholique et de droite. Il fut un spécialiste reconnu des Sciences biologiques et fondamentales appliquées et de la signalisation cellulaire, de l’endocrinologie et de la reproduction.

Il fut aussi un militant anti-avortement de la Trêve de Dieu, envoyé en mission auprès de Saint Jean-Paul II qu’il conseilla efficacement pour l’encyclique Evangelium Vitae. Il fut l’un des rédacteurs de la partie scientifique de l’instrumentum laboris, l’instrument de travail. Saint Jean-Paul II lui manifesta toute sa reconnaissance dans un entretien privé où le savant et le saint pape échangèrent à partir de leur expérience à chacun sur la réalité scientifique et spirituelle d’une vie humaine dès la conception. Très peu de temps après cette mission, l’INRA et la DGA lui coupèrent tous leurs crédits de recherche. C’est exactement ce qui était arrivé à son ami Jerôme Lejeune après le vote de la loi sur l’avortement. Il fut membre d’honneur de la Fondation Jérôme Lejeune.

Dans cet engagement militant Bernard Kerdelhué fut amené à fréquenter les professeurs Pierre de Vernejoul, pionnier en France de la médecine nucléaire, et Yves Durand, conseiller de Jacques Chirac à Matignon, et à militer activement en leur compagnie à l’UNI, le mouvement de la droite universitaire fondé par Jacques Foccart, à la demande du général de Gaule, après les évènements de mai 68. Bernard Kerdelhué en devint le trésorier et un des dirigeants, avec le physicien Gérard Daury. Il s’y dévoua notamment pour une libéralisation de la recherche scientifique en France, étouffée par les lobbies politicos-syndicaux de gauche.

Vous comprenez pourquoi les grands (?) médias et les politiciens ne vous parleront pas de ce savant mais les hommes et les femmes de cœur iront le pleurer à ses funérailles, jeudi 09 mai 2019 à 10h00 en l’Église Saint-François Xavier de Paris.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Que le Seigneur pardonne a son fidèle serviteur repentant ses fautes que sa nature humaine dans sa faiblesse a pu commettre et par la Tres Ste Vierge Marie dans Son Coeur Douloureux et Immaculée l’aide a passer saintement la porte de la Mort et l’accueille en Son Éternité Bienheureuse pour L’ aimer, LE sevir, et LE glorifier pour l’éternité
    Amen

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]