Impunité pour les gréviculteurs

Le Sénat a adopté de justesse par 174 voix contre 172 une proposition de loi communiste d'amnistie des délits et sanctions pour des faits commis lors de mouvements sociaux.

Les députés doivent désormais examiner le texte.

14 réflexions au sujet de « Impunité pour les gréviculteurs »

  1. Roland Chastain

    Un “mouvement social”, qu’est-ce que c’est ? Comment fait-on la différence ce qui est “mouvement social” et ce qui ne l’est pas ?
    Heureusement qu’il y a des personnes plus intelligentes que nous pour nous éclairer dans ce genre de cas. Des experts en “mouvement social”…

  2. PK

    Voilà, on a les mains libres pour la prochaine manif, non ?
    Je propose qu’on brûle le Sénat ou l’AN (ou le CESE tant qu’à faire)…
    À moins que cela ne fonctionne pas pour toutes les catégories de mouvements sociaux ?

  3. Altaica

    Mais arrêtez de râler, et profitez en!!
    Le 24 mars, venez avec des coktails molotov, quelques bâtons, et passons dire bonjour au palais de l’élysée!!
    Pouvoir faire cela de manière totalement impunie, qui n’en a jamais rêvé?

  4. Nabulione

    C’est très encourageant pour le vote sur le mariage gay. ça prouve que la majorité de gauche est très faible.
    Si les sénateurs de droite et du centre ne votent pas comme des traitres, la loi ne passera pas au sénat !

  5. Jef

    Je suppose que les manifestants contre les pièces blasphématoires de Castelluci ou autres sont également amnistiés ?
    Vous savez, ceux qui sont poursuivi pour avoir osé hué une pièce de théâtre ou jeter quelques œufs…
    Ah non ? Pas ces « mouvements sociaux » là ?
    Pourquoi donc ?
    Ah, oui ! Au nom de l’égalité, de la tolérance, du progrès et de la liberté d’expression …
    J’avais oublié les grandes valeurs-à-sens unique…

  6. Claribelle

    @PK
    Non évidemment. La loi ne s’appliquerait qu’aux délits commis avant le 6 mai 2012 ! Depuis que Hollande est président, il n’y a aucune raison qu’il y ait un mouvement social et encore moins des débordements, voyons !

Laisser un commentaire