Impunité des gréviculteurs et 19 policiers blessés

Le Sénat a adopté récemment une proposition de loi communiste d'amnistie des délits et sanctions pour des faits commis lors de mouvements sociaux.

Aujourd'hui, 19 policiers ont été blessés lors d'échauffourées entre les
forces de l'ordre et plusieurs centaines de salariés de Goodyear devant
le siège de l'entreprise à Rueil-Malmaison.

Difficile de ne pas croire que la proposition de loi ne crée pas un sentiment d'impunité.

9 réflexions au sujet de « Impunité des gréviculteurs et 19 policiers blessés »

  1. Pillet

    Toute la différence stratégique est là !…
    Entre la manif pour tous qui s’annonce encore plus bridée que la précédente et où le service d’ordre fait quasiment tout le boulot des services de police pour passer inaperçue comme un troupeau de moutons muselés, et les manifs syndicales qui perturbent à la manière gauloise pour bousculer le système ; il y a celle-ci qui n’inquiète pas d’un pouce et celles-là qui dérangent en faveur d’une vraie écoute. Qu’on se le dise !

  2. piques-à-sots

    Nôtre pays est toujours en retard d’une guerre mais en avance sur son temps : avec cette loi on invente la rémission des péchés avant qu’ils ne soient commis !
    les coupables potentiels en prendront vite acte !

  3. Sylvie

    On va tout saccager sur notre passage, comme les Huns le faisaient en d’autres temps… avec eux, l’herbe ne repousse jamais !
    Les Champs-Elysées étaient le lieu de repos des dieux de l’Antiquité grecque. Pour l’ensemble du peuple qui va défiler le 24 mars ce ne sera pas de tout repos, mais une détermination à ne rien lâcher. On ira jusqu’au bout et si le pouvoir refuse d’écouter les Français qui réclament un référendum sur le mariage pour tous, alors là, ce sera l’escalade, la violence, la démesure et l’affrontement.
    Je préfère un référendum à une révolution, car là, au moins on sait où on va.
    Qu’Hollande écoute au moins le peuple français et lui accorde le droit de s’exprimer sur le mariage pour tous qui fait parti des enjeux sociétaux du référendum. S’il ne le fait pas, c’est qu’il est en train de trahir le peuple et qu’il a peur des lobbys minoritaires LGBT. Ne pas écouter ni entendre les clameurs du peuple est grave : cela démontre bien qu’il est sourd à nos démarches.
    Il avait dit l’an dernier qu’il serait à l’écoute de la société civile et du peuple dans tous les domaines, alors de grâce qu’il retire cette stupidité et nous donne l’occasion à nous peuple français de s’exprimer logiquement sur les sujets de société… Sinon, ce sera la révolution avec les risques de chaos inimaginables que pourrait connaître le pays.

Laisser un commentaire