Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Impôt confiscatoire : Gérard Depardieu écrit une lettre au minable Premier ministre

Gérard Depardieu a écrit une lettre ouverte au Premier ministre
Jean-Marc Ayrault :

D"Minable, vous avez dit "minable"? Comme c’est minable. Je
suis né en 1948, j’ai commencé à travailler à l’âge de 14 ans comme
imprimeur, comme manutentionnaire puis comme artiste dramatique. J’ai
toujours payé mes taxes et impôts quel qu’en soit le taux sous tous les
gouvernements en place.
À aucun moment, je
n’ai failli à mes devoirs. Les films historiques auxquels j’ai
participé témoignent de mon amour de la France et de son histoire. Des personnages plus illustres que moi ont été expatriés ou ont quitté notre pays.

Je
n’ai malheureusement plus rien à faire ici, mais je continuerai à aimer
les Français et ce public avec lequel j’ai partagé tant d’émotions! Je
pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent, en
fait, la différence, doivent être sanctionnés.

Je ne demande pas à être approuvé, je pourrais au moins être respecté. Tous ceux qui ont quitté la France n’ont pas été injuriés comme je le suis. Je n’ai pas à justifier les raisons de mon choix, qui sont nombreuses et intimes. Je
pars, après avoir payé, en 2012, 85% d’impôt sur mes revenus
. Mais je
conserve l’esprit de cette France qui était belle et qui, j’espère, le
restera.

Je vous rends mon passeport et ma
Sécurité sociale, dont je ne me suis jamais servi.
Nous n’avons plus la
même patrie, je suis un vrai Européen, un citoyen du monde, comme mon
père me l’a toujours inculqué. Je trouve
minable l’acharnement de la justice contre mon fils Guillaume jugé par
des juges qui l’ont condamné tout gosse à trois ans de prison ferme pour
2 grammes d’héroïne, quand tant d’autres échappaient à la prison pour
des faits autrement plus graves.

Je ne
jette pas la pierre à tous ceux qui ont du cholestérol, de
l’hypertension, du diabète ou trop d’alcool ou ceux qui s’endorment sur
leur scooter : je suis un des leurs, comme vos chers médias aiment tant à
le répéter. Je n’ai jamais tué personne,
je ne pense pas avoir démérité, j’ai payé 145 millions d’euros d’impôts
en quarante-cinq ans, je fais travailler 80 personnes dans des
entreprises qui ont été créées pour eux et qui sont gérées par eux.
Je ne suis ni à plaindre ni à vanter, mais je refuse le mot "minable". Qui
êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande monsieur Ayrault,
Premier ministre de monsieur Hollande, je vous le demande, qui
êtes-vous? Malgré mes excès, mon appétit et mon amour de la vie, je suis
un être libre, Monsieur, et je vais rester poli.

Gérard Depardieu"

Partager cet article

33 commentaires

  1. Pas mal, bravo même si cela ne vaut pas la tirade du nez de Cyrano ! Sûr qu’avant de s’en prendre à Depardieu, Ayrault et Cie auraient du dire à leur camarade socialo Noah de payer ses arriérés d’impôts et de revenir s’installer en France….

  2. Dans ces temps de spoliation fiscale par un état qui ne réserve pas son argent à aider ses nationaux mais distribue à tour de bras qui pour les immigrés, qui pour l’Europe (Grèce ou autres), qui pour les dettes effacées des pays africains,etc… tous les moyens légaux pour protéger les biens honnêtement acquis sont un devoir pour un chef de famille.
    Bravo monsieur Depardieu.
    Je regrette de ne pas pouvoir faire comme vous et de devoir subir les conséquences de 40 années d’UMPS…

  3. LeS SocialiSteS Sont des vipèreS SanS talent, hypocriteS, méchanteS, jalouSeS et bouffieS d’orgueil.
    Le Seul hic pour notre pauvre FranSSe défigurée : des conS leur ont confié touS les pouvoirS.

  4. @alm : ça ne vaut pas la tirade du nez, mais j’y vois un peu du panache de Cyrano !
    ce gouvernement met les riches à la porte (c’est-à-dire ceux qui aident au “redressement productif”) en leur donnant des leçons de morale en prime (parler de “patriotisme” au sujet de l’impôt, voilà qui est minable).
    Et les socialistes masquent leur incurie par des réformes sociétales lourdes de conséquence…

  5. Prendre aux riches pour donner aux pauvres est une illusion. Ce qu’il faut en revanche, c’est lutter contre la misère et l’exclusion et toutes les causes de ces problèmes (dislocation des familles, gaspillages, corruption, criminalité et délinquance, avortement, FIV, PACS, le PACS coûte très cher et ne rapporte pas etc.)

  6. Bravo Monsieur Depardieu .je ne peux hélas faire comme vous mes moyens ne me le permettent pas ,mais ce serait sans regret que je partirais .Si ce n’est d’abondonner la terre de mas ancêtres à des voyous .Des membres de ma famille se sont battus pour la France

  7. La taxation du fruit de son travail est une injustice; la seule justice serait de taxer chacun à un pourcentage identique: les riches paieraient automatiquement plus que les pauvres, mais proportionnellement, donc justemment.
    En revanche, Depardieu se sent “citoyen du monde” plus que Français et n’éprouve aucune honte à abandonner son pays pour un autre…
    C’est plutôt cela que je trouve, dans son comportement, “minable” comme il dit.

  8. Oui, moi aussi, parfois, j’ai envie de m’en aller, pas pour payer moins d’impôts, je ne suis pas riche, mais parce que je souffre beaucoup de tous ces “minables” qui ont donné tous les pouvoirs à la gauche en croyant bien faire, et surtout de voir mon pays défiguré par une immigration africaine et musulmane, sans retour… la France n’existe plus, on la tue.

  9. Et si un jour notre pays connaissait une guerre civile (chose que je ne souhaite pas), je me demande quelle serait l’attitude de nos gouvernants !!! je pense qu’ils seraient les premiers à quitter le pays. Je les vois très mal en première ligne.

  10. De par dieu :le nom ,même si cela n’a rien avoir avec le sujet mais tout de même avec le personnage (cf “l’inoubliable “Sous le soleil de Satan”) est une référence qui sonne bien à nos oreilles!

  11. bravo Mr Depardieu . Nous vivons dans un pays ou le président n’aime pas les riches ,ou la réussite en dehors de l’administration est toujours suspecte , ou l’argent qui ne vient pas de l’Etat est jugé sale . Encore bravo

  12. Les donneurs de leçons sur ce sujet sont ceux qui n’arrêtent pas de mépriser toute forme de patriotisme. Conclusion: aujourd’hui être patriote c’est seulement être bon à alimenter l’immense guichet qu’est devenu la France. Et ceux qui organisnet cela s’en vantent alors qu”ils ne font que vivre en prélevant leur dîme au passage ! Salauds !

  13. Ayant quitté, il y a plus de 10 ans feu-le royaume de France, j’invite le gros Gégé à rejoindre “radio Los Angeles”, on va avoir besoin de lui pour l’émission que nous (à plusieurs) avons l’intention d’appeler “les Français parlent aux Français !”…… D’autres l’ont fait, il paraît que ça a bien marché.

  14. Depardieu demande qui est Ayrault ? Réponse : un vaut-rien ! Et c’est galère pour tous les français…

  15. Je ne suis pas d’accord avec Lavandin. Ce gouvernement aime les riches, mais seulement ceux de gauche et qui ont fait leur fortune dans la haute administration, en piochant allégrement dans nos poches pour “plus de justice sociale”.

  16. Bravo Mr Depardieu, quel panache!
    On peut vous aimer ou pas mais le dernier qualificatif que l’ont puisse vous attribuer, c’est bien celui de “minable”!
    Par contre pour ce gouvernement…

  17. Bien ! Bien ! Qu’un acteur populaire et médiatique ose avec panache dire son fait au gouvernement , c’est bon signe !

  18. Très belle lettre. Elle mériterait de rentrer dans l’histoire. Dans l’histoire de France. Un pays où certains, jadis, ont défendu la liberté.

  19. François Hollande a bien invité Yannick Noah comme tête d’affiche à son meeting des présidentielles si j’ai bonne mémoire. Pourtant, en septembre précédent, le Conseil constitutionnel avait confirmé le redressement fiscal de Noah qui devait un million d’euros au Fisc.

  20. Et oui…. Au lieu de rester dans son pays pour le défendre en combattant, Monsieur Depardieu se tire en douce…!
    Commédiante, tragédiante….!

  21. Il est clair que cet homme à plus fait dans sa vie que ce minable de fonctionnaire arrivé au pouvoir.
    Mais le drame dans cette histoire c’est que ce fonctionnaire arrivé au pouvoir va maintenant donner toute la pleine mesure de sa très grave nocivité !!!
    Ca ne fait que commencer…

  22. Imaginez 100000 Depardieu qui quittent la France…C’est la ruine! et la honte!
    Notre pays n’aime pas ceux qui gagnent bien leur vie,la jalousie…La lutte des classes ou plutot la lutte des crasses!
    Depardieu est un aiguillon,un symbole!
    Dans le même temps on “accueille”les exilés du sud…qui sont Musulmans,polygames et qui n’aient pas notre pays comme Depardieu(qui ce soir doit être malade)
    Nous aussi lecteurs du Salon Beige,nous n’aimons pas cette France pourrie qui est représentée par une Gauche idéologique sous un vernis Bobo dégoulinant de bons sentiments!…
    Nous sommes des résistants et nous devons aimer notre pays(de toute façon où voulez-vous allé?)

  23. Je suis choquée par la violence verbale scandaleuse de nos ministres le premier ministre traite Depardieu de “minable” un autre parle de ” déchéance “!!!!!!!!

  24. @ Anne
    Nous sommes en état de guerre civile. Lorsque le conflit prendra une tournure de haute intensité, ça risque de faire mal.
    Il serait bon que touts les légalistes et démocrates studieux du coin le réalisent….
    A bon entendeur….

  25. Bonjour Mr Depardieu !
    Je tenais à vous apporter mon soutien à 200 % . Sommes nous pas en démocratie ? Chacun est libre de faire ce qu’il veut et surtout d’habiter ou il le souhaite . Je suis biensur d’accord pour payer l’impôt mais pas un impôt confiscatoire qui ne règlera en aucune façon les problèmes de la France . Notre France est sur le mauvais chemin . Quand allons nous nous attaquer enfin aux avantages et salaires de nos députés et sénateurs ? Que font ils eux pour participer au redressement de notre pays ?? Pour ma part je fais partie de la classe moyenne et je compte bien suivre le même chemin que Mr Depardieu avant de devenir pauvre . Mr Depardieu je vous félicite .
    Bien à vous

  26. “Nous n’avons plus la même patrie, je suis un vrai Européen, un citoyen du monde”.
    Vous trouverez cela louable comme affirmation ?
    Je comprends son dégoût contre la spoliation fiscale. mais que ce refrain anti-national ait le soutien de la droite me sidère.

  27. @ dragases
    “Imaginez 100000 Depardieu qui quittent la France…C’est la ruine! et la honte!”
    Il n’y a pas autant de riches en France que la propagande gauchiste le laisse croire. Donc les classes moyennes sont toujours les dindons de la farce socialiste.
    Si beaucoup d’entrepreneurs quittent ce pays pour Bruxelles ou Londres, c’est pour fuir l’assommoir fiscal.
    La France n’est plus un pays attractif pour les investissements. Nos gouvernements le savent, y compris le minable qui a lancé cette insulte à Depardieu.
    Si le Qatar, à l’objectif prosélyte évident, investit tant en France, c’est parce qu’il bénéficie d’une exonération fiscale.
    Il faut au contraire redonner envie aux entrepreneurs d’investir dans ce pays. Et la hausse d’impôt permanente c’est plutôt rédhibitoire, non ?

  28. Nus aussi, vous et moi, “donnons” 55 % de nos revenus à l’Etat.
    Pour un travail valorisé 10.000 €, l’Etat nous prend les cotiz patronales de notre employeur, sur notre travail, nos cotisation sociales, l’impot société payé par notre employeur sur la pluvalue de notre travail, notre impot sur le revenu, la TVA sur nos dépenses, la taxe d’habitation, la taxe foncière pour ceux d’entre ous qui somme spropriétaires, et nous arrivons à 55 % pour l’Etat, et 45 % pour nous.
    En bref, du 1° janvier jusqu’au 15 juillet, nous travaillons pour l’Etat, les fonctionnaires, les routes, les subventions européennes à la Turquie, les subventions nationales à la CGT et à LGBT, les salaires de nos amis les profs, mais aussi les militaires ….. et à partir du 16 juillet, nous travaillons pour nous, nos logements, nos enfants, nos vacances et nos placements immobiliers pour nous payer la retraite que nous n’aurions pas autrement !

  29. monsieur,
    sachez que je ne trouve pas votre reaction demesurée tout au contraire ,vous travaillez pour gagner votre argent et pas pour le distribuer ,si vous en aviez envie vous choisiriez vous meme les destinataire de vos dons ,je ne gagne que le smic et pourtant l etat arrive en m en prendre ,nous sommes dans un pays ou les dirigeants sont des raketteurs , si j en avais les moyens je m exilerais aussi ,marre ,marre de ce pays ou des français dorment dehors et ne mangent pas a leur faim et ou on nous donne des leçons .messieurs les dirigeants meme si vous payez des impots vous en mettez suffisemment a coté sur le dos des citoyens ,alors laissez tranquilles les gens qui gagnent leur argent honnetement et qui sont la fierté de notre pays . BRAVO MR DEPARDIEU ,je vous admire

  30. La symbolique liée à l’exil de certains citoyens d’origine française notamment celui de Mr Depardieu, est premièrement la rupture de la confiance envers ceux qui gèrent l’usage des impôts en France.
    Donc en second plan les griefs les non-dits contre la politique PS qui déstructure la société civile, ses fondements et valeurs, et conduit à l’avilissement de la nature humaine. La perte de la compassion issue notamment La recherche neuronale sur l’embryon humain pour la sélection de l’homme. C’est déjà fini pour les trisomiques qui ne naissent plus et bientôt les autres ceux du Téléthon.
    Monsieur Depardieu est français dans le coeur et dans ses tripes de père, trahis dans sa confiance de Français de souche !
    Ainsi “L’Histoire de France” semble être en voie d’achèvement. Alors pourquoi ceux qui ne peuvent plus rien contre cette chute doivent ils y rester et cautionner le muselage des consciences ? N’est pas Mr Ayrault ?

  31. Dans un pays comme la france il vaut mieux etre fainéant et assisté …
    Par contre les gens qui entreprennent, qui donne du travail aux autres et qui prennent des risques , on leur fait bénéficier des impots confisquatoires !
    Merci au gouvernement Ps , vous n’aurait bientot que des assister pour vous soutenir !
    Un grand bravo a mr Depardieu qui a eu le courage de partir a l’etranger !
    Jp.

  32. Depardieu le dit clairement et je souligne: “comme vos chers médias…”.Médias qui sont bien évidemment à l’origine de la polémique, en tendant le micro à ceux qui…,et en oubliant sciemment tous ceux qui se sont déjà exilés.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services