Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Immigration : l’exode s’accélère

Pas moins de 100 000 étrangers en situation irrégulière sont passés en France, à la fin du mois, via la frontière italienne. De 67 000 demandeurs d'asile en France l'an dernier, ce chiffre pourrait bien avoisiner cette année les 80 000 cette année.

Partager cet article

8 commentaires

  1. “L’invasion tranquille”, cette expression vilipendée à l’époque, a plus de 30 ans…
    Comme les Français, désinformés par les médias sont lents à comprendre !

  2. @ Exupéry : pensez-vous vraiment que ces personnes aient le désir de nous “envahir” ?
    Il me semble, pour le coup, que le titre choisi ici est révélateur : ces personnes sont en exodes. Elles fuient les combats et les atrocités qui les accompagnent. Quoi de plus normal qu’elles cherchent à se réfugier dans les pays dits “occidentaux” où les menaces de guerre (civile ou militaire) sont considérées comme peu vraisemblables ?

  3. @seb
    Ces personnes non mais nos dirigeants oui !
    Ils sont non seulement responsables de nos frontières ouvertes mais également des combats et des atrocités commises dans les pays respectifs de ces personnes.
    “…les pays dits “occidentaux” où les menaces de guerre (civile ou militaire) sont considérées comme peu vraisemblables…” (sic)
    Là, je pense que vous plaisantez…

  4. 100 000 irréguliers qui passent mais le virus ebola AUCUNE chance de passer…
    Cela me rappelle la capote…
    100 000 spermatozoïdes qui passent mais le virus du sida AUCUNE chance de passer…

  5. Ca fait beaucoup de logements à construire , de repas à servir et de soins à prodiguer…

  6. c’est la phase ultime du grand remplacement de la population européenne par les populations du tiers monde. Nous avons préféré les frigos pleins et les playstations aux enfants, nous aurons les coupeurs de tête dans nos maisons et la poussière du désert comme tombeau.

  7. @seb
    1°- De trop nombreux naufragés qui s’accrocheraient au même radeau de sauvetage, le transformeraient en cercueil collectif, sans en avoir eu le moindre désir. Ce n’est pas une question “d’arrières pensées”, mais d’équilibre physique.
    2°- Tout le monde sait parfaitement que la grande majorité des demandeurs d’asiles, ne sont motivés par aucune menace rélle, mais par la recherche d’un mieux-être économique et sanitaire (à nos frais, cf. AME, trou de la Sécu, etc.). Cette motivation est humaine, mais son asymptote est précisée au paragraphe précédent.
    L’immigration massive est bien antérieure aux guerres du Moyen-Orient. Il y a beaucoup d’immigrés d’origine marocaine en France, quelles guerres se déroulant au Maroc fuient-ils ?
    3°- Quant à parler des “pays dits “occidentaux” [c’est vrai qu’ils le sont de moins en moins] où les menaces de guerre (civile ou militaire) sont considérées comme peu vraisemblables”, Dieu vous entende, un miracle est toujours possible !

  8. @ Seb
    Il s’agit d’une immigration de captation d’ aides sociales.
    L’ Afrique nous envoie ses indésirables .

Publier une réponse