Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Immigration / Médias : Désinformation

Immigration : lepénisation des esprits chez La Croix ?

Immigration : lepénisation des esprits chez La Croix ?

Finie la ligne immigrationniste ? Cette une, c’était en février :

Et ces articles-là en août :

Aujourd’hui, le ton a changé, la Croix vous dit (enfin) la vérité, celle que vous pouvez lire un peu tous les jours sur les blogs de la dissidence :

On y lit que les filières de passeurs utilisent des « procédés mafieux » et sont « en progression constante ». Pire, ces « organisations criminelles » sont un vecteur majeur de l’immigration irrégulière et irriguent de nombreuses autres criminalités. Cerise sur le bateau de migrants, les témoignages recueillis par des ONG montrent aussi combien « le trafic et l’exploitation de migrants » relèvent de l’« esclavage moderne ».

La lepénisation des esprits a atteint La Croix…

Partager cet article

7 commentaires

  1. La Croix serait-elle en train de quitter le côté obscur de la Force. Elle va finir par être mise à l’index par Decodex & Co….
    L’arroseur arrosé, en quelque sorte.

  2. Mieux vaut tard que jamais.

  3. Collomb serait-il lecteur de La Croix pour changer de discours le même jour que ce journal ?

  4. Oulala, appelez vite votre avocat, vous prenez des risques, là…

  5. eh oui, la réalité est têtue, plus que les journaleux.

  6. tiens tiens, des journalistes qui otent leurs lunettes roses et voient la réalité! miracolo !

  7. il n’y a pas que la peau de saucisson qui leur tombe APPAREMMENT des yeux,
    plus important est d’observer l’évolution du tirage du journal en regard de tous les retours négatifs des lecteurs qui se sentent cocufiés par Janus Jupiter Macron pour lequel ils ont voté sous sommation cauteleuse du journal, car BUSINESS is BUSINESS donc il faut s’adapter …
    la Croix reste un journal libéral-libertaire opportuniste, conformiste, sectaire et mondain apprécié par les pseudo-catholiques bourgeois et 68ards ou les vrais ? catholiques niais et acéphales.

Publier une réponse