Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Immigration : l’Aquarius rentre au port

Immigration : l’Aquarius rentre au port

C’est la bonne nouvelleMSF et SOS Méditerranée ont annoncé jeudi l’arrêt des opérations de leur bateau mafieux, qui organisait l’immigration. l’Aquarius était déjà privé de pavillon depuis deux mois.

Le navire est amarré à Marseille depuis début octobre dans l’attente d’un pavillon. Fin novembre, la justice italienne avait demandé le placement sous séquestre du navire pour une affaire de traitement illégal de déchets.

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. On pourrait pas lui faire le coup du “Rainbow warrior” ? Ou bien paumer une petite torpille lors d’un exercice sous-marin ? On présentera des excuses, et puis voilà !
    Et si ils affrètent à nouveau (qui fournit les fonds ?) un bateau, eh ben rebelotte : encore une torpille perdue ! Ecoutez, on ne comprend pas, c’est vraiment l’accident bête, hein ? Que voulez-vous, voilà ce qui arrive quand les budgets pour la défense sont réduits…

  2. Pour rappel, le contenu de l’affaire de traitement illicites de déchets. Il ne s’agissait pas d’ inoffensifs déchets de cuisine, mais les passeurs (humanitaires) avaient procédés à des soins médicaux des “réfugiés” (clandestins) à bord. Et ce sont les déchets médicaux qui ont été jetés par dessus-bord. Pour mémoire dans les pays disposant d’une organisation sanitaire il est absolument exclu de jeter des déchets médicaux dans les ordures ordinaires. Ils doivent être incinérés pour éviter tout risque de contagion, ce qui entraîne des frais que MSF et SOS Méditerranée ne voulaient naturellement pas assumer. Il était plus simple de tout jeter par dessus bord au risque de voir au gré des courants marins des compresses infectées de SIDA, de Syphilis et autres Tuberculoses résistantes aux antibiotiques rejetées sur des plages de vacanciers! Et c’est médecins sans frontières, une organisation de médecins théoriquement soumis à la déontologie médicale qui agit ainsi! On peut se demander ce qu’en pense le Conseil de l’Ordre? Peut-être craint-il aussi de passer pour raciste?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!