Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration / Pays : Angleterre

Immigration : Enoch Powell, le prophète diabolisé

Il y a 50 ans, le 20 avril 1968, un homme d’Etat dénonçait déjà les périls de l’immigration :

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il n’y a qu’en Russie que l’on se prépare à avoir une troisième guerre mondiale :
    https://www.youtube.com/watch?v=AaoIStztLcU
    L’une des dernières nations souveraines restant dans le monde, car non endettée par le clan Rothschild, subit en ce moment de nouvelles sanctions de l’occident et une attaque féroce contre le rouble.
    Elle envisage maintenant de copier l’Otan, en armant les talibans en Afghanistan, le Hezbollah au Liban, l’Iran… Les juifs anciennement trotskistes, les néocons américains, ne comprennent que le langage de la force, et non le dialogue ou la discussion, selon elle. Aussi va-t-elle changer sa politique envers Israël. L’ensemble des crises actuelles est la conséquence du désir d’Israël de maintenir un chaos contrôlé en Syrie ad æternam. La Russie ne peut plus rester silencieuse face aux attaques aériennes constantes de Tel-Aviv contre la Syrie !
    http://lesakerfrancophone.fr/poutine-tenir-tete-a-lempire-du-chaos-usisrael-ou-ceder

  2. 1962 triste formule
    “La valise ou le cercueil ”
    2018 formule revue et actualisée
    “La valise (ça n’a toujours pas changé ) ,la dhimmitude, la conversion ou le combat ”
    Au moins les choses sont claires !!!
    Aristote disait il y a …………23 siècles de cela qu’une immigration massive et incontrôlée était source de guerre civile .
    http://blogdebg.over-blog.com/article-aristote-l-invasion-migratoire-guerre-civile-88426118.html
    https://www.dailymotion.com/video/xfnoaw

  3. VOX CLAMANTIS IN DESERTO!
    Personnellement, c’est en 1972 à l’école militaire que je compris le danger au cours d’une discussion entre officiers stagiaires (sans l’encadrement de l’école!) quand un de mes camarades dit:
    “Il y a 100.000 Algériens de 18 à 30 ans sur le sol français: soit l’équivalent de 10 divisions d’infanterie!”
    Je n’ai lu le camp des Saints qu’en 1978…

  4. Il y a une belle évocation de Powell et de son discours dans un article de liberté politique, n°71, par Olivier Braun :
    “L’histoire du célèbre Discours de Birmingham prononcé en 1968 par l’un des hommes politiques conservateurs les plus en vue à cette époque, Enoch Powell, discours plus connu sous le nom de Rivers of Blood Speech, permet de comprendre la difficulté de construire une réelle démocratie dans les anciennes colonies. Dans ce discours, Powell dénonçait le multiculturalisme et l’immigration au Royaume-Uni de populations du Commonwealth, car il en percevait les dangers pour la paix civile. Sa personnalité ainsi que ses engagements excluaient toute possibilité de racisme de sa part, nonobstant les inévitables accusations dont il fut l’objet ; les raisons profondes de ce discours demeuraient une énigme. Le journaliste Robert Shepherd, auteur d’une biographie d’Enoch Powell, expliqua que, recherchant dans les archives personnelles de Powell, un historien découvrit ce qu’il pensait être le morceau de puzzle manquant et expliquant ce discours. De 1943 à 1946 Powell occupait un poste dans le renseignement militaire en Inde, alors colonie britannique. Ses observations l’amenèrent alors à conclure que l’Inde n’était pas prête pour l’indépendance à cause de ce qu’il appelait le « communalisme » — nous dirions maintenant communautarisme. Ce « communalisme » consiste en une loyauté comptant plus que tout autre chose, la loyauté envers un groupe. Ce sentiment de loyauté empêcherait, pensait-il, les citoyens des nouveaux Etats de devenir des électeurs rationnels et prêts à accepter la décision d’une majorité dont ils ne feraient pas partie. L’histoire violente ayant accompagné l’indépendance de l’Inde puis la nécessité de sa partition — mais on pourrait noter ces phénomènes dans presque tous les pays d’Afrique — prouvent que ses craintes étaient justifiées. De nos jours même, après plus de vingt ans de démocratie en Afrique du Sud par exemple, on observe toujours cette loyauté ethnique envers l’ANC, malgré les innombrables affaires de corruption et l’augmentation de la pauvreté. On peut parler à juste titre de « démocratie raciale ».”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique