Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Ils veulent vraiment nous empoisonner

Ils veulent vraiment nous empoisonner

Les LGBT veulent donner leur sang comme ils veulent

  • alors que les hommes homosexuels représentent 43% des séropositifs en France
  • alors que le virus du sida est indétectable pendant 12 jours

Plusieurs associations LGBT ont annoncé avoir porté plainte contre la France devant la Commission européenne pour discrimination, en raison de l’obligation faite aux hommes homosexuels d’observer une période d’abstinence de douze mois pour être autorisés à donner leur sang.

Auparavant, les homosexuels étaient totalement exclus du don du sang depuis 1983 en raison des risques de transmission du sida.

À travers cette plainte, les associations, déboutées par le Conseil d’Etat en 2017, espèrent que cette distinction française fondée sur le comportement sexuel des donneurs soit reconnue comme une discrimination illégale en raison de l’orientation sexuelle.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Quand l idéologie se fait au dépend de la santé publique.

  2. Les parents , les amis de ceux qui sont décédés du sida après une transfusion sanguine sous Fabius apprécieront!

  3. La folie gaystapiste devient de plus en plus criminelle…

  4. Dans quelques années on aura un nouveau scandale sanitaire… les nouveaux nés (groupe sanguin 0 rhésus négatif dont il faut changer le sang, les enfants opérés, les mamans à transfuser post accouchement difficile), les hémophiles etc vont être mis en danger au nom d’une idéologie autiste et égoïste.

    Car les hommes homosexuels représentent près de la moitié des cas de sida en France.
    Et c’est ainsi depuis des décennies (on disait même dans les années 1980 que c’était la maladie des homosexuels car il y avait un très fort taux d’homosexuels malades).
    Le Sida est peut être homophobe, mais la population n’a pas à être mise en danger pour leur égo.

    Cette fois-ci, il ne faudra pas laisser les politiciens s’en sortir tranquillement, comme on a laissé Fabius redevenir ministre ensuite.

  5. Le lobby homosexuel ne demande rien de moins que la perversion complète du principe du don du sang; ce dernier a été en effet pensé pour l’intérêt de la personne receveuse. Donc des exclusions, pour des raisons de caractère impropre du sang du donneur, maladies, contaminations, taux de fer insuffisant, voyage dans des pays tropicaux infestés de malaria etc. s’expliquent dans l’intérêt du receveur. Ici ce sont les homosexuels qui en font un enjeu de luttes antidiscriminatoires et le détournent de sa vocation!

  6. Homme homosexuel, je donne mon sang presque tous les mois et mon plasma aussi souvent que possible. Même si cela nécessite de mentir lors de chaque don sur mon orientation. Aucun refus de la part de l’EFS depuis 10 ans, qui me sollicite régulièrement. Dommage que certains groupes “LGBT” fassent d’un geste altruiste et désintéressé un combat politique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services