Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Ils veulent empêcher les personnes homosexuelles de se détacher de leurs tendances

C-Fam confirme que le terrorisme LGBT touche aussi les personnes homosexuelles :

"Les thérapies visant à aider les personnes attirées par d’autres
personnes de même sexe à changer leur orientation devraient être bannies
et qualifiées de violation des droits de l’homme. C’est ce qu’affirmait
un panel de militants rassemblés au Church Center à New York, à
quelques centaines de mètres de l’ONU.

[…] Une voie cependant s’exprimait en faveur de la thérapie réparatrice.
Elle était transmise par le biais de lettre anonyme. « Jonathan »,
craignant des réactions brutales, écrivait : « Je ne veux pas que
quiconque soit soumis de force à la thérapie, mais que sans elle, je ne
serais pas aussi heureux et comblé
. » Il terminait sa lettre en disant
« Je vous demande, s’il-vous-plaît, d’œuvrer pour rendre les efforts
visant à changer l’orientation sexuelle meilleurs et responsables ; mais
s’il vous plait ne les éliminez pas, ne les pénalisez pas, et n’allez
pas affirmer que c’est une violation des droits de l’homme, parce qu’ils
m’ont permis de devenir la personne que je suis aujourd’hui 
».

Les experts de la table ronde n’ont pas consulté les praticiens de
cette thérapie psychologique qui aide les patients à résister une
attirance sexuelle non désirée."

Partager cet article

12 commentaires

  1. Les agitateurs politiques à tendance tyrannique sont toujours plus féroces avec les dissidents de leur propre bord qu’avec leurs adversaires de principe.
    C’est vrai pour les homosexualistes, c’était vrai pour les communistes, c’est vrai pour les islamistes…

  2. “thérapie réparatrice”, qu’est-ce qu’il ne faut pas lire… Encore des gens qui pensent que l’homosexualité est une maladie.

  3. Et le refus de la vaccination, est-ce aussi un droit de l’homme?

  4. J’ai eu le privilège étant jeune de subir les avances pour le moins insistantes d’adultes homosexuels. À la lumière de ce qui se passe aujourd’hui je me demande si je ne pourrais pas être accusé d’homophobie; j’ai constaté en ces 4 occasions qu’envisager ce type de relation me répugnait profondément, est-ce grave docteur?
    Je précise qu’il n’y avait aucun homme d’église parmi les quatre adultes ayant essayé d’entraîner le jeune mineur hétéro que j’´étais, l’un d’eux s’était vanté d’être franc maçon auprès de mes parents, un autre était enseignant et élu local d’un grand parti de gauche, bref pas de quoi fouetter un chat.
    Depuis je me complais dans une relation hétérosexuelle stable et jouis sans entrave de l’existence d’une famille conséquente.
    Je ne peux m’empêcher de penser aux jeunes garçons qui se retrouvent dans cette situation actuellement, les laisse-t -on choisir leur sexuaité face aux pressions sexuelles d’adultes insistants ?
    Cette histoire de thérapie s’adresse probablement en partie à de jeunes garçons qui n’ont pas eu le courage ou la force de refuser une relation qui ne leur convenait pas sur le long terme ?
    Bref cette situation pose de nombreuses questions aux adultes désireux d’apporter un environnement des plus sereins à leurs enfants.

  5. Comme vous l’avez si bien titré, ils veulent conserver les homosexuels dans le péché pour les empêcher d’accomplir leur vocation d’hommes intégraux, vrais héritiers du Royaume de Dieu. C’est le programme de Satan.

  6. Certains sont d’accord avec les traitements DIVERS qui transforment les apparences d’un homme en celles d’une femme, ou les apparences d’une femme en celles d’un homme, le tout au nom de la liberté.
    Mais ils sont contre la liberté de changer “d’orientation”, comme ils disent.
    Cherchez la logique : c’est celle de l’opposition systématique et bête à ce que prône l’Eglise catholique.

  7. Il s’agit là d’un point très important. En effet, le lobby LGBT veut nous faire croire que l’on naît homosexuel, que c’est dans les gènes et qu’il n’y a rien à faire et veut orienter la psychologie dans ce sens. Or de nombreux faits et études montrent que ce n’est pas vrai et qu’une thérapie adaptée peut réorienter l’homosexualité avec un grand bénéfice pour les personnes concernées. Ce n’est pas évident mais on ne peut d’autorité fermer cette porte.

  8. Sans vouloir critiquer cette initiative, elle me paraît généraliser les différentes homosexualités et laisser penser que tous les homosexuels peuvent quitter leur tendance.
    Or, c’est aussi faux que de prétendre que tous les homosexuels seraient ainsi de naissance. Lisez bien les meilleurs psychiatres et ils disent que l’homosexualité structurelle est définitive. Ce qui n’exclut pas la liberté de ne pas pratiquer et de ne pas se réduire à sa tendance.
    Quand à certaines motivations pour lesquelles une personne est devenu homosexuel, comme pour tout un chacun, il n’est jamais assuré du résultat si les causes profondes demeurent présentes.
    Certaines personnes pourront, si elles le souhaitent, y parvenir même sans thérapie, d’autres pas.
    Aux discours simplistes de nos adversaires, ne répondons pas par des simplifications déraisonnables.
    Je me demande si ce genre de thérapies ne procède pas de la mentalité volontariste voire de la pensée magique qu’on voit chez certains protestants évangéliques.

  9. Et pour l’endoctrinement qui viole la conscience des plus jeunes dans les écoles ,lycées et collèges ????
    Que va décider cette table ronde ?????

  10. Interdisez certains pesticides et les hormones qui polluent les eaux des rivières et des nappes phréatiques . Déjà , on y verra plus clair .
    Quant aux filles , enlevez de leur cerveau l’attribut masculin qu’elles croient avoir et apprenez leur la différence fondamentale entre un homme et une femme .

  11. Je ne crois pas qu’on soit déterminé par ses tendances sexuelles. Pour certains, des événements douloureux dans leur enfance amènent ce qu’ils ressentent comme des troubles dans leur vie sexuelle: il me semble normal que si un homosexuel (ou un personne habituée à d’autres types de pratiques) est malheureux du fait de sa sexualité qu’il ressent comme anormale, qui ne le comble pas, il puisse bénéficier d’une thérapie lui permettant de revenir sur son enfance et d’être libéré de certaines peurs ou de certains fantasmes. L’Eglise propose ce type de thérapie ainsi que des prières de libération qui sont fort efficaces et ne violent en rien la conscience.
    Bref, si un homosexuel ou n’importe qui d’autre se considère lui-même comme malade du fait de ses pratiques sexuelles, il doti avoir le droit de s’en guérir dans le but de se sentir plus heureux et équilibré.
    On ne dit pas que ces thérapies sont obligatoires ni qu’elles se fondent sur l’idée que tous les homosexuels sont des malades ou des personnes malheureuses. Il s’agit simplement de proposer quelque chose à des personnes qui pourraient le souhaiter, pourquoi s’en indigner? Cela me semble au contraire sain, juste et pertinent.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services