Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Ils ont collé leurs affiches sur une “oeuvre d’art”…

A Vanosc, en Nord-Ardèche, le maire Yves Boulanger a découvert quatre affiches FN collées sur une œuvre d’art à côté de l’affichage autorisé :

L-oeuvre-graphique-est-recouverte-d-affiches

Partager cet article

23 commentaires

  1. N’est-ce pas de l’art vivant, comme ils disent au ministère de la culture?

  2. Une “oeuvre d’art” digne de la France d’aujourd’hui. Depuis plusieurs décennies les graffitis sont à l’honneur en remplacement des véritables oeuvres d’art, une manière de faire disparaître la culture, celle qui élève l’homme, par des mouvements de graffeurs qui attirent vers le bas l’esprit à la recherche du Beau.
    Si des commerçants ou qui que ce soit, considèrent que des gribouillages forment une oeuvre d’art, ils peuvent l’installer à leur domicile ; si leur famille supporte au quotidien cette chose dénuée de sens.

  3. Vous avez dit: “Oeuvre d’art” ?? !!!
    F.L.

  4. Les affiches électorales ont sûrement autant de valeur artistique.

  5. Il serait bon que les “maires” et autres commissions d’inutiles veuillent bien accrocher ce genre de stupidités adolescentes et souvent mercantiles chez eux et n’infligent pas la note et la vue à toute la population, mais cela fait parti du plan qui aux côtés de l’école et des médias organise l’abrutissement des français.

  6. Pour ce genre de crimes, rétablissement de la peine de mort !

  7. Moi je trouve que le fond de l’affiche se marie assez bien avec le tagg …(Ta g…eule?).
    Et que l’art, qui se targue d’être aussi contraste et provocation est ici très bien dans son jus !
    Pensez, de la transgression picturale maintenant autorisée associée à un parti, légal, réfractaire au grand n’importe quoi.
    C’est plus drôle et interrogeant qu’un plug annal non?
    Il y a plein de double sens “Very interesting, isnt’it ? très chère..”

  8. Il n’y a qu’en France que les tags sont des oeuvres d’art. Ailleurs ce sont des délits..Et les batiments sont propres…Merci Jacques Lang
    C’est l’illustration visuelle de nos politiques des banlieues: on encourage, on applaudit au moindre désir créatif, comme on élève un enfant roi! Après on s’étonne que devenu adulte il ne supporte aucune frustration et ne s’intègre pas au monde réel…
    Ah les désastres de l’enfant roi! On va en redécouvrir la convergence dans les cultures socialistes et arabes avec notre nouveau ministre de l’éducation et sa réforme dramatique du Collège.

  9. Certaines de ces peintures sont belles,c’est une expression contemporaine.Au début cela irrite, puis en regardant plus paisiblement on voit les styles, les caractères, des revendications que l’on a pas toujours envie d’entendre… Il faudrait juste définir des murs pour les réaliser et les regarder et que les “taggeurs/peintres” respectent les autres espaces.
    Que ces peintures envahissent tout l’espace visuel, ça je ne suis pas d’accord.

  10. Depuis la préhistoire, il y a toujours eu compagnonnage entre l’art authentique et les croûtes.
    Les croûtes sont aussi un indicateur du niveau culturel d’une société.
    Quand il y en a beaucoup, c’est un signe avertisseur de décadence.
    C’est le cas aujourd’hui.

  11. Ils ont bon goût les voleurs!!!
    Aucun d’entre eux n’a pensé décrocher cette fresque artistique,c’est dire !!!!

  12. C’est le principe même du “street art”.Que la rue soit le support de l’expression spontanée ne me dérange pas ; les affiches comme la peinture y ont toute leur place … Et que des affiches recouvrent la peinture est juste un signe de la vitalité de l’expression contemporaine.

  13. je crois qu’il y avait déjà un graffiti sur l’oeuvre d’art d’un maçon (un vrai, artisan, pas un gars de la secte moins franche que son nom) anonyme !?

  14. N’oublions pas qu’en France, c’est Jack Lang qui le premier, en 1991 considéra officiellement les graffitis comme un art. Il donna sa “bénédiction” aux tagueurs-pollueurs de la station de métro “musée” Louvre-Rivoli, en les invitant, sous le patronage du Ministère de la culture, à réaliser une “performance” à la Grande Arche (maçonnique) de la Défense.
    L’Adversaire est d’une parfaite cohérence stratégique et tactique.

  15. Fallait-il une preuve de plus de l’inculture des politiciens.
    Ce Maire est le symbole de l’Art Dèche.

  16. combien de temps faut il pour réaliser un tableau dans les règle de l’art classique? beaucoup de temps. Et pour réaliser un tag? beaucoup moins de temps, beaucoup moins de technique.
    Le tag, c’est l’art de la facilité..

  17. Pas étonnant de ce maire-là, en matière d’inculture et de démagogie ! Que des colleurs d’affiches aient pris pour un panneau d’affichage ce contreplaqué barbouillé disgracieux n’est pas étonnant. Mais, sans doute, dans le cas présent, c’est surtout la couleur de l’affiche qui irrite le maire.
    Ceci étant, de grands démocrates, il y en a partout : dans une autre petite ville, les panneaux de libre affichage sont amovibles et ils sont carrément déposés durant les semaines précédant les élections ! Sans quoi, ma bonne dame, ces cons du bas peuple pourraient bien en venir à vouloir s’exprimer, peut-être même de façon politiquement incorrecte. Il y a des limites à la liberté d’expression ! Quand même !

  18. Où est l’oeuvre d’art ? Vous parlez de ce panneau blanc sur lequel quelqu’un a écrit de grosses lettres ?

  19. c’est une réponse du tag au tag. Droit d’expression oblige

  20. Lascaux en Art-Daesch ?

  21. Oeuvre d’art ?
    On ne sait que trop que les z’oeuvres “d’art contemporain” n’ont “dar” que sa “mise en oeuvre érectible”.
    Il faut bien que l’intelligence et l’Esprit, à défaut d’un cerveau sur-compressé, s’échappe de quelque part!

  22. les œuvres d’art, c’est un peu comme le droit au blasphème, c’est à géométrie variable…
    si ça avait été une affiche socialiste, ç’aurait été une œuvre d’art – du collage, peut-être ?

  23. De toutes façon, quand on voit les critères de beauté de “l’art” aujourd’hui…
    Et on se demande en quoi les affiches dégradent ces graffitis dont il serait intéressant de savoir s’ils ont été autorisés légalement ou s’ils sont “sauvages”…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]