7 réflexions au sujet de « Ils ont 50 ans aujourd’hui »

  1. Jean

    Peyot aurait, paraît-il, développé dans ses ouvrages une idéologie coco : l’égalitarisme traduit par des maisons champignons de taille égale pour tous, un leadership nécessaire confié à un sage (Grand Schtroumph = nomenklatura [au passage, remarquons avec amusement que ses initiales sont les mêmes que celle de Staline, mais ce n’est là certainement qu’une coïncidence]) et un vilain capitaliste, Gargamel.
    Cela dit, sans cette grille de lecture, les Schtroumphs sont de sympathiques personnages.

  2. Philippe Edmond

    Quoi qu’il en soit ce sont de bien bonnes bandes dessinées.
    Le schtroumphissime est une critique intéressante de la “démocratie”
    Michel Greg disait aussi :
    ” Je reproche aux jeunes créateurs d’avoir perdu le sens de l’enfance. Pour eux, elle est synonyme de bêtise, alors qu’aux yeux de toute la génération à laquelle j’appartiens, cette notion constitue au contraire un signe d’optimisme et de fraîcheur. A l’époque, nous avions tous 12 ans dans notre tête et la pureté de notre coeur face à ce qui nous entourait était réelle et sans arrière-pensée. Aujourd’hui, le monde est moins beau qu’avant, certes, mais ce n’est pas une raison pour qu’il s’arrête…”

  3. Christophe

    J’avais même lu une fois qu’ils pouvaient dans l’esprit des enfants semer le doute sur leur developpement sexuel : une communauté de “mâles” uniquement, qui vivent entres eux en référence aux gays. La schtroupfette blonde n’etant apparu que bien plus tard suite a certaines critiques.
    Mais bon, ca releve sans doute davantage du delire que de la realite.

  4. Alex

    Au sujet des critiques, j’ai lu il y a quelques annees un article ironique sur les bandes dessinnes et dessins animes de notre enfance:
    Blake et Mortimer seraient homosexuels, les contes Blanche Neige, la Belle au bois Dormant et cie inciteraient au libertinage (les princesses epousent le 1er homme qu’elles voient), la relation de Donald et Daisy est contraire a la volonte de fonder une famille (ce sont les eternels fiances, ils ont peur de s’engager), Tintin serait misogyne, Lucky luke un mauvais exemple (il fume tout le temps), idem pour Gaston Lagaffe, idole des paresseux….
    Bref, il faut prendre les BD pour ce qu’elles sont: des divertissements pour petits et grands.
    Bon anniversaire les schtroumpfs!

  5. free

    Moi je conseillerais aux parents de faire lire à leurs enfants “Les aventures de Loupio”. Certes les Schtroumphs me sont, opinion personnelle, bien plus sympathiques et attirants qu’un certain “Titeuf”. A chacun de voir.

Laisser un commentaire