Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Ils n’ont que ça à faire

Ils n’ont que ça à faire

Lu ici :

L’office central de la lutte contre la criminalité informatique a réclamé le retrait sur Google+ d’un photomontage visant le président de la République à la place de Pinochet avec, derrière lui, Édouard Philippe, Premier ministre et Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur. Contacté, l’organisme s’est refusé à nous livrer la moindre explication.

La photo initiale fut prise en 1973 par Chas Gerretsen, un photographe néerlandais de l’agence Gamma. « La posture, l’expression stricte et ferme du général Pinochet sur cette image sera réutilisée et largement détournée pour illustrer les excès de violence de sa dictature militaire » relate le site Phototrend, au fil de sa série Les dessous des images sur l’histoire de certains clichés emblématiques. Pour le cas présent, un contexte historique dramatique : « plus de 3 200 morts et disparus, plus de 38 000 torturés, des dizaines de milliers d’arrestations de dissidents ».

C’est cette photo qui a inspiré un internaute dans un détournement hébergé sur Google+. Et c’est exactement cette « caricature » qui a été ciblée par l’OCLCTIC, comme on peut le constater sur Lumen DataBase. Ce site répertorie l’ensemble des demandes de retraits, qu’elles proviennent d’ayants droit, de personnes physiques ou d’institutions gouvernementales, notamment.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Le droit au blasphème n’est pas universel : à vrai dire c’est surtout contre l’Eglise catholique qu’il existe

  2. Ainsi, un organisme dénommé “office central de la lutte contre la criminalité informatique ” demande le retrait de ce photomontage.
    Est-ce qu’en régime macronien l’humour serait devenu un “crime” ?
    Le simple fait que le régime ait pris cette mesure démontre bien que nous vivons sous une dictature ; de plus, il a commis une erreur car cette décision va engendrer un effet Streisand.

    • Mais l’humour est devenu un crime depuis que Valls a fait d’un spectacle de Dieudonné une affaire d’Etat ; heureusement que le ridicule ne tue pas, en revanche pour la liberté d’expression, elle disparaît bel et bien avec pertes et fracas…

    • Cela ressemble plus à un régime totalitaire : une dictature intervient suite à une lutte des classes ( pauvres/ riches ou communisme/ bourgeoisie ), dans notre cas, il s’agit d’une lutte des masses ( métropoles/ruraux ou Europe fédérale/Europe des nations ). Cette lutte des masses fut à la base du régime nazi ( race aryenne/race juive ). Avec une violence monstrueuse !

  3. C’est très bien réussi le photomontage en vrai…

  4. La société occidentale est de plus en plus débile. Aucun humour, la peur de tout, par exemple hier, la France s’arrête pour cause de tempête.
    Des films tels que “les Tontons Flingueurs” ne pourraient plus être réalisés aujourd’hui, trop de propos “incorrect”.
    Heureusement il existe encore des bastions de résistance.
    Clovis, reviens, ils sont fous.

    Chouans85

  5. Il est vrai que l’on s’y croirait. En plus, cela leur va bien, non ?

  6. C’est d’autant plus pertinent que dans les deux cas il s’agit d’un gouvernement de marionnettes, dont les tireurs de ficelles sont à peu près les mêmes…

  7. ils n’ont que ça à faire …. et à blablater ad nauséum

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique