Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Ils agressent des policiers, la justice les libère

Lu dans Le Parisien :

"Il est 14 heures ce mardi 31 mai quand les policiers de la Brigade anti-criminalité d’Ivry se rendent cité Hoche sur un point de vente de drogue. Une intervention classique qui se solde par la saisie d’un couteau servant à couper le cannabis et de quelques sachets. Les cinq dealeurs, qui n’ont rien sur eux, assistent en habitués à la saisie. Ils remettent même à sa place un petit du quartier venu insulter les policiers. Mais alors que ces derniers regagnent leur voiture, le même petit y va de son « cassez-vous bande de baltringues ». L’insulte de trop pour la Bac qui décide de l’interpeller.

C’est là que tout dégénère. Une quinzaine de jeunes tombent sur les trois policiers qui tentent de se dégager avec la gazeuse et même une grenade de désencerclement. Il faudra l’arrivée des renforts pour que la situation soit sous contrôle. Mais alors que la pression est retombée, un jeune décoche un violent coup de poing à un policier et prend la fuite. Le fonctionnaire s’effondre, pris de convulsions.

Deux hommes sont interpellés. L’auteur du coup de poing se rendra plus tard. Le jeudi, à la surprise générale, le parquet lève les trois gardes à vue. « Nous avons eu une panne informatique due aux inondations, explique une source judiciaire. Nous n’avions plus aucune visibilité sur les antécédents des mis en cause. Faute de savoir dans quel délai nous allions être dépannés, on a levé la garde à vue. » Les policiers s’étranglent et relâchent les trois hommes. Ce n’est que partie remise. Car mercredi matin, ils interpellent trois des quatre jeunes mis en cause, dont l’auteur du coup de poing. Mais là encore le parquet décide de les remettre en liberté avec une convocation au tribunal en… avril 2017. […]"

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Identité le l’agresseur?
    Fonction ?

  2. lorsqu’on dit “la France” c’est abstrait et flou la “France” ce n’est aucunement les français dans leur ensemble mais une poignée de ceux qui se sont hissés au pouvoir avec l’influence occulte des frangins et font porter le chapeau qu peuple par exemple lorsqu’il y a des guerres
    de même lorsqu’on dit la “justice” qui est censée représenter la volonté du peuple français c’est flou , la “justice” n’est elle en fait qu’une poignée qui font respecter la volonté occulte d’une main elle même occulte ? vous jugerez et vous voterez ! problème le vote comme le reste est truqué dans ce pays , tout n’est plus que dictature , arbitraire , fraude et corruption

  3. Il faut mettre ces juges en prison.

  4. Volonté claire de casser la France et ce qu’elle représente ( il faut la punir d’avoir été chrétienne)
    Laisser ( et encourager ) les voyous qui aident à sa destruction
    Brimer, spolier ceux qui oeuvrent à sa reconstruction
    Maintenant c’est trop tard – il faut quitter cette nazion zocialiste pour la survie (et peut etre le bien être ) de nos enfants

  5. Esperanza, vous faites erreur : qui quitte la partie la perd. Ne laissons pas notre pays à ces racailles et à leurs dhimmis collabos.

  6. Comme je comprends Esperanza… Car il y a de quoi être abasourdi par tant de bassesse et d’iniquité !
    Mais en fin de compte, c’est Florian78 qui a raison… On va se prendre encore beaucoup de coups, qui nous feront mal, mais en résistant à ces sauvages, nous montrerons la voie au peuple de France endormi…

  7. Ailleurs, les Veilleurs parisiens sont agressés par Nuit debout. Il parait évident qu’on se dirige vers le chaos social, l’auto-défense et la guerre civile. Préparons-nous à souffrir.

  8. Vous portez bien mal votre pseudo, “Esperanza | 10 juin 2016 09:28:48”. Auriez-vous oublié qu’il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer? Ceux qui refusent le combat sont assurés de ne pas le gagner.

  9. Il n’est pas question de baisser les bras, luttons et résistons.

  10. @Esperanza
    Ce sont tous ces “juges”, “magistrats” et autres “Procureurs” véreux qui feraient bien de quitter le pays !
    Leur jours sont comptés et nul n’enviera leur sort…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services