Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Ils achètent une maison et la découvrent squattée par des immigrés

Ils achètent une maison et la découvrent squattée par des immigrés

Un jeune couple venait tout juste d’acheter une maison pour 140 000 euros, à Ollainville en Essonne. Mais ils ont découvert que les lieux étaient squattés par une famille tunisienne de quatre enfants. Laurent raconte :

« On était super contents. Le soir, on avait prévu de ramener des potes à la maison pour faire un barbecue et fêter ça. On arrive à 10 ou 15, et là, je vois des rideaux aux fenêtres, et une voiture garée devant, avec un pitbull derrière le portail. »

C’est alors qu’un homme est sorti sur le pas de la porte assurant être le propriétaire de la maison.

« Je lui ai montré les papiers du notaire. Lui m’a sorti un vieux papier de sa poche, avec une promesse de vente indiquant qu’il avait payé la maison 120 000 euros… en liquide. »

Le couple a alors prévenu les gendarmes. « Mais ils ne pouvaient rien faire » : l’évacuation des squatteurs est impossible une fois qu’un délai de 48 heures est dépassé.

« Je voulais régler ça avec mes copains et les sortir moi-même. Mais les gendarmes m’ont dit : ‘Ne le faîtes pas car sinon, vous allez finir en prison.’ »

Lors de la visite, un matelas était posé au sol, mais cela n’avait pas alerté le couple.

Partager cet article

5 commentaires

  1. des fois, il ne faut pas écouter les gendarmes, et, au pire, squatter à son tour;
    triste pour ces jeunes, qui entrent dans des emm…

  2. Et ils vont tous revoter pour les mêmes …

    Ces mêmes qui, en même temps osent tout, et que même, c’est à ça qu’on les reconnaît !

  3. Et bien laissez-vous plumés ! Si la Loi est stupide, ne soyons pas plus stupide qu’elle !
    Moi, cela m’arriverait la meme chose, je ferrais en sorte que les squatteurs regrettent amèrement d’avoir spolié mon bien …..

  4. Nous avons trouvé un squatter dans un étage de notre immeuble, arrivé en soirée avec matelas, couverture,lampe, provisions diverses. Nous avons appelé la police, mais à l’arrivée de 3 policiers, il n’y avait plus que sa casquette et un reste de boisson “rouge “. Nous avons pourtant des caméras de surveillance.
    Vigilance dans l’immeuble, donc.

  5. Ça semble incroyable que les propriétaires légitimes d’un bien soient privés de tout droit…
    Est ce un avant goût de la société post communiste qui nous attend?

Publier une réponse