Bannière Salon Beige

Partager cet article

Science

Il y aurait donc une vie après la mort

Une étude révèle que près de 40% des survivants ont décrit une sensation étrange de conscience alors qu’ils étaient en état de mort clinique, avant que leur cœur se remette à battre. Même quand le cerveau a cessé de fonctionner et que le corps est cliniquement mort, la conscience peut se poursuivre. Le Dr Sam Parnia, qui a mené cette étude, explique :

«Les preuves suggèrent que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n'est pas annihilée. Nous ne savons pas si elle s'estompe ensuite mais directement après la mort, la conscience n’est pas perdue».

«Nous savons que le cerveau ne peut pas fonctionner quand le cœur a cessé de battre». «Mais dans ce cas, l’état de conscience semble s’être poursuivi durant les trois minutes où le cœur du patient avait cessé de battre, alors que le cerveau «s’éteint» généralement dans les 20 à 30 secondes après que le cœur a cessé de battre».

Les résultats de l’étude sont importants car les médecins «supposaient que les expériences relatées de vie après la mort étaient en réalité des hallucinations survenant soit avant que le cœur se soit arrêté, soit après que le cœur a été redémarré avec succès».

Partager cet article

13 commentaires

  1. Le docteur Raymond Moody avait déjà traité ce sujet en long et en travers… 🙂
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Moody

  2. Etrange sensation de conscience ? Mais ça s’appelle l’Âme, tout simplement…

  3. Les scientifiques (les athées parmi eux du moins) croient souvent faire des découvertes quand le sens commun et les croyants connaissent depuis toujours “ce qu’ils découvrent”.

  4. Ce qui permet d’expliquer que l’homme créé à l’image de Dieu, est trinitaire ! Il a un corps, une âme et un esprit ! Sans coeur il n’y a plus d’esprit mais il reste l’âme avec sa conscience ! Bien entendu, le corps retourne en poussière ! Mais comme Jésus, il le retrouvera dans sa perfection plus tard.

  5. En fait que se passe-t-il à la mort selon Jésus ? “Toute créature viendra à Moi avec son esprit quand elle laissera, à cause de la mort matérielle, sa chair comme une dépouille inutile. Et je la jugerai une première fois. Puis l’Humanité reviendra avec son manteau de chair, repris sur commandement céleste, pour être séparée en deux parties : les agneaux avec le Pasteur, les boucs sauvages avec leur Torturateur. Mais combien y aurait-il d’hommes qui seraient avec leur Pasteur si après le bain du Baptême il n’y avait plus quelqu’un pour pardonner en mon nom ? Voilà pourquoi je crée les prêtres.”
    “Je vous ai donné le pouvoir de remettre les péchés. Mais on ne peut donner ce que l’on ne possède pas. Vous devez donc être certains que ce pouvoir je le possède dans la perfection et j’en use pour vous qui devez être tout à fait purs pour purifier ceux qui viendront à vous, souillés par le péché. Comment quelqu’un pourrait-il juger et purifier, s’il méritait d’être condamné et s’il était personnellement impur ? Comment pourrait-il dire “je t’absous au nom de Dieu” si, à cause de ses péchés, il n’avait pas Dieu avec lui ?”
    “Il est grand votre ministère de juger et d’absoudre en mon nom ! Quand vous consacrerez pour vous le Pain et le Vin et en ferez mon Corps et mon Sang, vous ferez une chose grande, surnaturellement grande et sublime. Pour l’accomplir dignement vous devez être purs puisque vous toucherez Celui qui est le Pur et que vous vous nourrirez de la Chair d’un Dieu. Vous devrez être purs de coeur, d’esprit de membres et de langue car c’est avec le coeur que vous devrez aimer l’Eucharistie et il ne faudra pas mêler à cet amour céleste des amours profanes qui seraient un sacrilège. Purs d’esprit car vous devrez croire et comprendre ce mystère d’amour et l’impureté de pensée tue la Foi et l’Intelligence. Il reste la science du monde mais en vous meurt la Sagesse de Dieu. Vous devrez être purs de membres, car dans votre sein descendra le Verbe comme il est descendu dans le sein de Marie grâce à l’Amour…”
    Bref, là l’évêque Di Falco qui est pour le mariage des prêtres, il a tout faux ! Pourquoi donc le pape le garde-t-il dans l’église ?

  6. Pour tout ceux que le sujet intéresse, Ian McCormack, surnommé l’homme méduse, racontera son histoire à la Roche / Yon le jeudi 16 octobre, église la Bonne Nouvelle, 10, rue Cacérès, 20h30.
    Ancien surfeur, déclaré cliniquement mort, il a comparu devant Dieu et raconte sa conversion depuis 40 ans. Il a rencontré plus de 70 millions de personnes dans sa vie, et un film vient de sortir sur lui:
    the Perfect Wave.

  7. A Anne : curieux ces citations faites au nom de Jésus qui ne se trouvent nul part dans la Bible.

  8. Il y a une ambiguité de fond.
    Ce n’est pas le cerveau qui pense, c’est l’âme. Le cerveau est l’organe de la pensée, non son sujet.
    Donc, même lorsque le cerveau est détruit, la pensée et la conscience subsitent, quoique sous une forme nouvelle que nous ne connaissons pas, car l’âme spirituelle demeure. Et cette âme, qui est jugée pour la vie terrestre de l’homme, est la même qui animait le corps et le cerveau.

  9. Dans la rubrique “insolite” de 20 minutes : il y aurait une vie après la mort !
    Quelle drôle d’idée, on se demande où les journalistes vont chercher tout ça.
    Et pourquoi pas une mort après la vie tant qu’ils y sont !

  10. Il faut être extrêmement prudent avec la NDE, ces choses se produisent surtout en terre protestante, une sorte de buziness , il y aurait la part du Menteur et Homicide dedans ces choses que ce ne serait pas étonnant.
    Les Evangiles et autres textes doivent nous suffire, ces tunnels lumineux et lénifiants sont peut-être de l’Ange maudit se déguisant en ange de lumière.

  11. C’est surtout la définition de la mort clinique qui est erronée et n’a pour seul but que de permettre le business du prélèvement d’organes.

  12. On dit souvent que ce sont des hallucinations alors que le phénomène est constant…
    D’autre part les “hallucinés” sont généralement capables de décrire avec précision tout ce qui se passait dans la pièce comme s’ils avaient été spectateur…
    Certains ont donné des détails stupéfiants allant jusqu’au numéro de série de la table d’opération…

  13. Le cerveau c’est ce qui empêche de VOIR… (Saint Jean de la Croix)
    “La mort n’est pas un terminus, mais une correspondance…”…. la mort est une expérience fantastique :voir enfin la Vérité en face. Mais il ne faut pas oublier de composter son billet,
    le contrôleur est exigent…

Publier une réponse