Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Il y a eu aussi du matraquage dimanche dernier

Un lecteur m'écrit :

"Pourriez-vous, s’il vous plaît,
indiquer qu’il n’y a pas eu que des personnes gazées mais aussi
matraquées et qu’elles sont en I.T.T .

Puisque cela est mon cas depuis un matraquage en règle (cheville
gauche, genou gauche, tibia droit avec pause de sutures par un médecin
et des secouristes de la Croix-Rouge, avant bras gauche
…) dimanche
24 mars 2013 entre 18 h 00 et 19 h 00 par au moins 1 agent , voir des
agents de C.R.S rue de Tilsitt entre l’avenue de Friedland et l’avenue
des Champs Elysées PARIS 8e .

En
conséquence de quoi, je suis alité depuis le lundi 25 mars avec 5 jours
d’I.T.T jusqu’à hier vendredi, lesquels vont être hélas certainement
reconduits aujourd’hui

[…] j’ai laissé femme et enfants en
Ile-de-France ce dimanche soir 24 mars pour rejoindre la Bretagne et
espérer travailler ce lundi 25 mars en prenant mon service à 06 h 00
mais cela fut en vain car lorsque j’ai retiré ma chaussure gauche, je ne
voyais plus ma cheville et ne la vois toujours pas ce Samedi Saint
…"

Je tiens les coordonnées de cette victime à disposition de toute personne de confiance qui désire l'interroger et/ou l’aider dans ses dépôts de plaintes.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Nous sommes désolés, monsieur, ce regime est devenu fou. La prochaine fois, il va nous entendre et la presse aussi
    Bon dimanche de pâques.
    Est-ce que financièrement il faut vous aider?
    Mon mari est passé. Par cette rue vers 15 h et la rue était libre…il aurait pu être dans ce piège

  2. Hélas la milice de VALLS était déchainée.
    http://www.youtube.com/watch?v=ozdGk5jToIs&feature=player_detailpage

  3. Il y en a beaucoup qui ont eu ce jour-là de la malchance et qui se sont fait agressés (je dis bien agressés) par les forces de Valls le Gazeur (qui bientôt deviendra Valls le Tueur)au moment de la manifestation. Moi, par contre, je me trouvais avenue de la Grande Armée et je n’ai rien eu. Heureusement ! j’ai eu beaucoup de chance, car le marteau de Thor (un pendentif) m’a protégé de tous les dangers. J’ai réussi à quitter la manifestation en écoutant les consignes des organisateurs et pu rejoindre mon groupe qui m’attendais à un kilomètre de là. Ensuite, on a repris le car et tout le monde est rentré sain et sauf à Rouen.

  4. «Printemps français»: la résistance au «changement de civilisation»
    http://www.jolpress.com/mariage-gay-manifestations-printemps-francais-petition-taubira-article-818502.html

  5. Conférence de presse du Printemps Français sur les violences policières
    Conférence de presse Printemps Français du collectif des avocat sur l’incompétence du préfet de police et les violences policières lors de La Manif pour tous du 24 mars 2013.
    A regarder et à diffuser largement !
    Printemps Français multiplie les fronts contre le gouvernement
    Depuis dimanche, les opérations de harcèlement des représentants du pouvoir se sont multipliées. Le Printemps Français les accompagne.
    – un collectif d’avocats s’est constitué pour recueillir les plaintes des manifestants victimes de violences policières du dimanche 24 mars : une mère de famille renversée par un car de CRS, volontairement selon les témoins, a déjà porté plainte. D’autres plaintes vont suivre.
    – le groupe des « hemen » a interpellé le Préfet de police de Paris devant ses bureaux de l’Ile de la Cité, torses nus badigeonnés de slogans.
    – Erwan Binet, rapporteur du projet de loi à l’Assemblée, a été accueilli et fêté à l’université de Saint Quentin en Yvelines et Christiane Taubira a reçu le même hommage à Lyon : tous les deux ont dû filer à l’anglaise par peur de la non-violence des manifestants pacifiques…
    – pour sa première journée, le « camping pour tous » du jardin du Luxembourg, devant le Sénat, a rassemblé des dizaines de jeunes, encadrés par une centaine de policiers. Les premières tentes ont été immédiatement démontées par les forces de l’ordre, qui avaient pour consigne d’empêcher l’accès au jardin à la presse. Un pique nique sur le même mode est prévu chaque jour pendant l’examen du texte au Sénat.
    – A Nantes, des centaines de manifestants se sont rassemblés devant la préfecture pour protester contre les violences policières de ce dimanche à Paris.
    – 6500 manifestants se sont rassemblés devant France Télévision à Paris au moment de l’intervention télévisée de François Hollande du jeudi 28 mars. Face à la police, une rangée de jeunes filles brandissait des fleurs ! Mais elles n’ont pas empêché les forces de l’ordre de brutaliser des manifestants… Le pouvoir a peur !
    Vous aussi, dans toutes les régions, faites-nous part de vos initiatives pour faire reculer le gouvernement et retirer le projet Taubira !
    On ne lâche rien !
    http://www.actionfrancaise.net/craf/?Conference-de-presse-Printemps

  6. il y a eu gazage,matraquage et la prochaine fois, selon les voeux d’Elie Peillon, fils du Ministre,: pendaison!!!
    (Pierre Bergé n’aurait pas été contre une petite bombe)

  7. Ce serait bien plus efficace et subversif de les appeler à quitter la sécu.

  8. Le marteau de Thor ???

  9. désormais, le retrait du projet de loi en vue du changement de civilisation ne doit pas nous suffire.
    Il faut des excuses publique de la part du Chef de l’Etat.

  10. Qu’il contact Bernard Antony à L’ AGRIF il vont pouvoir l’aider, une cellule spécial a été mise en place à) ce sujet ;
    http://www.lagrif.fr

  11. Manif et Gendarmes
    Me trouvant, avenue de la Grande-Armée, à hauteur du podium et sur le flanc gauche de la Manif, j’ai voulu aller voir ce qu’il se passait du côté des Champs-Elysées. Par la rue de Tilsitt, je n’ai eu aucun problème. Faisant face à l’Arc-de-Triomphe, au coude-à-coude, un cordon de Gendarmes Mobiles à pied barrait l’avenue. Peut-être même, n’étaient-ils pas casqués. Quelques participants à la Manif leur faisaient face, tranquillement. Tout étant calme, je suis allé mangé rapidement une fort mauvaise pizza, puis remonté en direction de l’Etoile. Une file de véhicules de la Gendarmerie Mobile bordait le trottoir. Peu après, lorsque je remontais, un branle-bas de combat se produisait chez les Gendarmes. Tous se précipitaient dans les véhicules pour en sortir casques avec visières transparente formant masque, vastes boucliers en plastique transparent.
    Me trouvant alors en haut des Champs Elysées, à hauteur de la Boutique Montblanc, j’ai pu suivre parfaitement le déroulement des opérations et me dois d’apporter mon témoignage.
    Une centaine de participants à la Manif, à mon appréciation, traversait la place de l’Etoile, en direction des Champs-Elysées.
    Solidarisant leurs boucliers les uns aux autres, les Gendarmes formaient un mur transparent d’environ 3 mètres de hauteur, barrant seulement la chaussée de l’avenue.
    Scandant les slogans habituels, la foule des nouveaux arrivants est venue sans encombre jusqu’au mur sur lequel ils se sont mis à taper en scandant l’habituel: “Taubira, t’es foutue !” Cela faisait un énorme vacarme, mais c’était drôle et bon enfant. Deux ou trois ont tenté d’escalader le mur, mais sans y parvenir. Bruyante, c’était l’ambiance d’un monôme et de l’exploit sportif. Les “assaillants” n’étaient pas armés. Je n’ai remarqué ni bâtons ni instruments contendants. Jeunes gens, pour la plupart, garçons et filles, vifs et dynamiques, tête nue, à visage découvert, ils se sont trouvés en face de Gendarmes venus en renfort devant le mur de boucliers. Et ceux-là ont eu une réaction inadmissible, qui semblait motivée par la peur ou par la haine, car ils n’avaient pas d’ennemis à abattre en face d’eux, seulement des étudiants désarmés. Coups de matraque et projections à profusion de liquide lacrymogène, parfois en pleine face à bout portant, ce que rien ne peut justifier. Des quantités de gens dont moi-même avons été gazés, alors que je n’avais pas participé à l’action, seulement repris en coeur la Marseillaise. Des tirs en hauteur provoquant la retombée d’une fine pluie d’aérosols aurait peut-être été admissibles. Et encore ? Suffoquant, je ne pouvais plus respirer. Mes yeux brûlaient. J’ai dû quitter les lieux.
    Il n’était pas nécessaire d’avoir un coefficient intellectuel bien élevé, en ce qui concerne les Gendarmes, pour faire preuve d’un jugement adapté. Ce qui n’a pas été le cas. Sans doute aussi, une formation déficiente. En tous les cas, il appartenait à leurs supérieurs hiérarchiques d’intervenir. Ce qui ne semble pas avoir été fait.
    J’en parle avec d’autant plus d’aisance ayant été fait Chevalier de la Légion d’Honneur pour Services de Guerre Exceptionnels.

  12. Professionnel du Droit, je vous confirme le judicieux conseil de “SILOE88” :
    Faites vous représenter ou mieux, effectivement adressez vous à l’AGRIF qui bénéficie d’une expérience unique et précieuse.
    D’une façon générale, dans un dépôt de plainte relatif à des incidents survenus en Ordre Public urbain, il ne faut JAMAIS s’adresser à la Police Nationale.
    1 – Le responsable du maintien de l’ordre urbain est d’ordinaire un policier, le plus souvent un commissaire représentant le DDSP . (Le boss du type qui reçoit votre plainte ouaf! ouaf! l’indépendance.)
    2 – Pour ‘améliorer’ les stats de délinquance on vous enfumera avec une main courante, qui a autant de valeur juridique qu’un rouleau de PQ
    Bien cordialement

  13. Lettre ouverte à MM. Hollande, Valls et Boucault
    http://latableronde.wordpress.com/2013/03/27/lettre-ouverte/#more-1464

  14. l faut savoir que les bombes lacrymogènes utilisées dimanche
    provenaient d’un stock périmé dont le contenu est interdit
    par une directive de l’union europeiste.
    Pour cette simple raison que cette formule de lacrymogène
    contient une très forte concentration de produits cancerigenes.
    Les services de la préfecture de police avait donc posé timidement
    la question au ministère de frère Manuel Gaz.
    Réponse de frère Manuel Gaz;
    On s’en fout,prenez les quand meme…

  15. @ jo :
    EXACT !
    Lorsqu’un pouvoir a peur de ses administrés il emploi la force.
    Nous venons d’avoir un bel exemple de la véracité de cette phrase.
    Ce n’est pas la première fois que se gouvernement agit de la sorte, voyez l’ayrault-porc que veut absolument construire le premier sinistre, les CRS ont dû y aller s’entraîner !

    Pour aider les victimes de ce matraquage et gazage, ne pourrions-nous pas créer un fond de soutient pour vivre en cas d’ITT?! Je n’ai pas de compétences particulières pour le faire, mais certains d’entre nous en ont sûrement.
    Bien sur, pas à la place de l’AGRIF, mais en complément financièrement parlant.

  16. Gazage ou matraquage? Un détail de l’histoire, n’est-ce pas, Monsieur Hollande?

  17. Je commence tout doucement à m’équiper pour la prochaine manif : aujourd’hui, j’ai trouvé une épée de Dark Vador à 50 centimes sur une foire à tout et une sacoche pour entreposer un fusil (mais je mettrais des rations de combat et de survie : la sacoche est une sacoche de couleur camouflage), un treillis camouflage et je vais me procurer un masque à gaz dans un surplus la semaine prochaine.
    Oui, ce sera la guerre contre Valls le Gazeur (avant qu’il ne devienne par la force des choses, Valls-le-Tueur). La prochaine manif sera peut-être insurrectionnelle car tout le peuple s’y joindra en très grand nombre… Et si Valls décidait de faire tirer à balles réelles sur le peuple, ce sera la Révolution.

  18. Je vous annonce qu’une manifestation vient d’avoir lieu sur les Champs-Elysées organisée par le club hippique de la manifpourtous de Paris. 300 000 cavaliers (selon la Préfecture) et 1 400 000 selon les organisateurs descendraient au galop la grande avenue. Des CRS inexpérimentés ont tiré des gaz aérosols sur des chevaux, des poneys, des ânes et des mulets. Pour toute réponses, les équidés leur ont administrés de savoureux coups de sabots dans la figure.
    Les cavaliers montés ont eu beaucoup de mal à maîtriser leurs bêtes et ont dû chargés sur les policiers à pied.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services