Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum

Il y a bien un chef d’Etat qui estime le traité fini

Et nous retrouvons le sympathique président tchèque, Vaklav Klaus.

Sinon, voici les chiffres définitifs : le non l’a emporté avec 53,41 % des votants (soit 862.000 voix contre 752.000) et une participation de 52,92 %, ce qui pour un référendum irlandais, une forte participation.

MJ

Partager cet article

5 commentaires

  1. Bravo aux irlandais…d’avoir tenu tête aux oiseaux de malheur.
    Mais malheureusement ça ne changera rien : l’europe se fera selon les règles des « politiques ».

  2. C’est « Vaclav » et pas « Vaklav ».
    En tchèque, le « c » se prononce « ts ».
    Comme en slovaque, en polonais, en hongrois, en slovène, en croate, en serbe et en albanais.

  3. ça ne changera rien, parce que nous avons décidé de nous applatir devant notre petit naboctateur. Et nos politiciens sont tous des vendus… Reste à savoir si nous sommes encore capable de voter NON en juin 2009: à mon avis, il va y avoir du monde !!!

  4. Même Bayrou, pourtant européiste béat et convaincu, dit en gros que chercher pour les Chefs d’Etats et de gouvernements à faire un plan B au « non » irlandais était le meilleur moyen de définitivement faire détester l’Europe aux citoyens européens. Selon lui, il faut réinventer l’Europe.

  5. Est-ce que l’on a besoin de l’Europe d’abord ?
    On nous avait promis des lendemains qui chantent… mais avec leur « magma » des peuples, même la petite fourmi va finir par mourir de faim!!!!!!!!!!!

Publier une réponse