Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Il vaut mieux une bonne fessée à 8 ans que 5 ans de prison quand on en a 25

Jean-Marie Le Pen est réactionnaire :

Je suis partisan de la fessée et même de la fessée à cul nu, qui me paraît être la seule qui soit un peu efficace. Je crois qu'il n'y a pas de loi sans sanction. L'enfant est un être en voie de formation, il faut qu'il distingue assez rapidement le bien du mal et quelques fois, la correction physique modérée peut être de nature à le remettre dans le droit chemin (…). Les rares fois où j'ai été l'objet de sanctions physiques, cela correspondait à des manquements graves et ça a contribué, je crois, à me remettre dans le droit chemin.

Il vaut mieux une bonne fessée à 8 ans ou 7 ans que cinq ans de prison quand on en a 25."

Partager cet article

21 commentaires

  1. “La connaissance passe bien souvent du pied du maître au bas du dos de l’élève”. Confucius.

  2. et vlan !!!papy Le Pen toujours aussi reactif !
    Comme il a raison une fois de plus !!!!!

  3. Le simple bon sens nous dit qu’il faut parler à l’autre le langage qu’il peut comprendre, pour certains, et jusqu’à un âge avancé, la main ou le pied sont plus comprehensibles que la parole…

  4. Nos dirigeants politiques, menteurs professionnels, et leurs comparses de la haute administration complices, enfants gâtés de la république qui ont confisqué la démocratie pour préserver leurs privilèges, n’aiment pas la fessée (à répétition) qu’ils méritent, et voudront l’interdire. Cela ne les empêchera pas de prendre des déculottées jusqu’à leur éjection salutaire par le peuple redevenu, enfin, souverain.

  5. Il y a du bon sens chez cet homme, quoique l’on puisse penser de lui..

  6. Les mondialistes acceptent la fessée ! Mais dans certaines circonstances !
    Aux USA, Planned Parenthood (planning familial) fait la promotion pour les ados du bondage et du sadomasochisme grâce à une subvention de l’état de 2,75 millions de $. Dans une vidéo, une charmante initiatrice explique que la pratique du BDSM doit reposer sur la confiance…
    http://cnsnews.com/news/article/barbara-hollingsworth/planned-parenthood-produces-video-promoting-bondage-and
    Ils sont complètement masos ces mondialistes !

  7. C’est Cicéron qui disait : «Les enfants sont comme les bateaux, on les dirige par la poupe».

  8. Et ne pas oublier qu’il vaut mieux à 3 ans le 22 mars prochain à 3 ans une bonne fessée électorale, une raclée électorale, une déculottée si vous préférez… à François Hollande… qu’attendre plus tard !

  9. bien d’accord.

  10. Dans les écoles de la république, avant 1950, existait, comme punition suprême la “fessée d’honneur” donnée cérémonieusement – sur les fesses déculottées et devant les autre élèves – par le Directeur de l’établissement lui-même. J’en fus moi-même témoin. C’était très dissuasif, les classes étaient ultra calmes et tout le monde savait lire!
    Maintenant le Directeur se ferait poignarder!

  11. Tout à fait d’accord une fessée n’a jamais fait de mal.

  12. Elémentaire mon cher Watson.

  13. Oh le vilain “facho”!

  14. Fessée d’honneur ? Mais vous êtes malade !!!
    Ce que vous décrivez a bien existé mais on appelle ça une agression sexuelle! Eh oui
    On ne peut pas tout faire, même sur un enfant.
    Oui, déculotter un enfant en public est une agression sexuelle.
    Comment être nostalgique d’un tel acte ??
    Reveillez-vous internautes du Salon Beige !!
    Un tel acte est abjecte. Point.
    On n’élève pas un être humain en l’humiliant.
    Et vous vous dîtes chrétien je parie ???

  15. Une bonne fessée (sans déshabillage ce sui humilie trop l’enfant) est pour moi du bon sens ! Sur toutes les années d’écudation de ma grande fille, je n’ai du qu’à deux reprises sévir sur 22 ans car il était temps pour elle de savoir qu’il y avait des limites. A présent, c’est une jeune femme douce mais avec du caractère, mariée et maman, dont tout le monde fait des éloges. Elle peut se rendre dans toutes les couches de la société et se fait apprécier. Nous sommes restées moi, sa maman et elle, en complète osmose depuis son mariage, bien que nous n’ayons pas le même caractère. Elle fait notre joie à mon époux et moi-même. IL vaut mieux donner une fessée à temps que de les voir se perdre dans ce monde plein de pièges et qui entraine nos jeunes…….jusqu’au suicide. Ils leur faut des bases solides, telle une maison est sur des fondations solides. Notre affection est toujours aussi grande !!!!

  16. Les gauchos vont nous dire que la preuve que la fessée est inhumaine, destructrice pour l’identité (contrairement à l’idéologie du genre, bien sûr), c’est que Le Pen est pour…

  17. C’est un peu passéiste comme raisonnement…
    Maintenant, l’Etat nous propose d’échapper aux deux, alors quoi ?

  18. Certes quelque fois la fessée est necessaire; mais il faut qu’après il y ai l’affection de la réconciliation. Il faut que les parents montrent l’amour qu’ils ont pour l’enfant par un geste affectueux. Car l’enfant ne doit pas se sentir non-aimé.

  19. En fait pour répondre @éxupéry, je peux confirmer que lorsque j’ai été scolarisé à Belfort en 1967 la fessée déculottée devant toute la classe existait encore, j’en ai été témoin une fois. Je comprend par contre tout à fait les objections de Catherine. Je pense que ce genre d’humiliations ne devrait pas être imposée à un enfant pour des problèmes de discipline normale où de manque d’assiduité scolaire, il y a d’autres méthodes pédagogiques non-violentes à utiliser dans ce cas. Par contre pour revenir au cas auquel j’avais assité; en hiver un garçon avait mis une pierre dans une boule de neige puis l’avais jetée au visage sous l’oeil d’un camarade. Ce garçon s’était ensuite pris une fessée déculottée devant toute la classe pendant près de cinq minutes par l’institutrice. Je ne pense pas qu’il soit choquant qu’un élève méchant souffre un tout petit peu, juste le temps pour lui faire comprendre ce qu’à pu ressentir la victime et le rendre sensible à la souffrance d’autrui! Il est vrai que le même principe pourrait s’appliquer aussi à certains adultes.

  20. Une bonne fessée à 8 ans évite 5 ans de psychologue plus tard.

  21. @Catherine
    Je trouve que vous jugez bien hâtivement et sans aménité (mais je n’en déduirai rien quant à votre éventuel christianisme.)
    Où voyez-vous que je suis un nostalgique de cette fessé laïque? Elle me choquait enfant, tout comme elle me choque maintenant!
    J’ai simplement voulu montrer que l’École de la IVème République appliquait des punitions bien plus dures que celles que la Vème veut interdire aux parents! Il y avait d’ailleurs plus douloureux et plus sadique (les coups de règle sur le bout des doigts)
    D’autre part ce n’était pas une agression “sexuelle”, le directeur baissait juste la partie arrière de la culotte, et les fesses d’un garçonnet ne représentent pas un caractère sexuel secondaire érotisable (sauf pour les pervers, bien plus rares à l’époque que maintenant.)
    D’autre part, j’ai aussi voulu signaler que la sévérité excessive qui régnait dans ces écoles, n’entraînait pas de névroses et ne perturbait pas la scolarité des enfants.
    L’école actuelle très laxiste forme des générations d’analphabètes, incultes, trop fréquemment agressifs et pervers (cf le “bullying” et son summum, le “sexting”).
    Tout cela ne fait que confirmer les travaux du psychologue de l’enfance : Erik Erikson (Pr. à Harvard) lesquels montrent qu’une éducation trop rigide, fait moins de dégâts qu’une autre trop laxiste.
    L’idéal serait un moyen terme, mais l’école publique qui a rapidement basculé d’un extrême à l’autre montre que c’est un équilibre malheureusement difficile à tenir. Mais chacun doit s’y évertuer.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services