Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / Médias : Désinformation

Il tue (au moins) 7 patients et il est altruiste

Le quotidien La Croix (daté d'aujourd'hui – jour de prière pour les défunts) a une curieuse conception de l'altruisme, dans son portrait du Dr Bonnemaison :

B

Partager cet article

35 commentaires

  1. Très surpris que lorsqu’il était dans le coma et dans un état critique, il n’y ait pas eu un “confrère” aussi “altruiste” que lui pour aider au renflouement des caisses de la Sécu… Par exemple, un Kouchner de passage par là….. Ceux qui l’entouraient devaient être bien “cathos” et charitables, non ?

  2. La Croix est vraiment un journal immonde.
    Il n’y a rien à dire de plus : immonde.

  3. Il y a tellement longtemps que je ne considère plus “La Croix” comme un journal Chrétien.
    Je n’aime pas l’entendre citer à Radio Notre-Dame qui, naïfs qu’ils sont parfois, croient bien faire.
    Robespierre et Voltaire aussi étaient déistes…

  4. Sa famille ne demande pas l’euthanasie pour lui?…

  5. Qui ça étonne ? La Croix est probablement un des journeaux les plus anti catho qui existe.

  6. Un titre d’autant plus répugnant et scandaleux dans un journal s’appelant La Croix.

  7. Peut-on savoir
    -si monsieur Bonnemaison a laissé des “directives anticipées” et si elles ont été appliquées lors de son coma suite à une tentative de suicide (qui indique fortement une volonté d’en finir avec la vie, non?)
    -l’opinion de Monsieur Bonnemaison sur sa prise en otage par des confrères manquant totalement du sens de l’altruisme et de la compassion, pour le ramener à la vie.

  8. Il est peut-être temps d’aller leur botter les fesses, à la Croix… Ou alors ils changent leur titre : La Croix, journal autrefois catholique !

  9. La Croix et la Bannière …
    C’est une vraie épreuve que de subir ce journal, la croix c’est nous qui la portons!
    Pour un fragile ce monsieur ne s’en sort pas si mal, d’autres n’ont pas eu cette chance grâce à lui !
    Attention je ne dis pas qu’il est simple de côtoyer la mort au quotidien, je dis qu’il faut savoir connaître ses limites et quand on se trouve des excuses lamentables pour passer à l’acte fatidique réprouvé par toute la profession (enfin normalement) qu’on agît contre la déontologie et le serment d’Hippocrate,la morale (quand elle existait encore), quand on sent la tentation d’agir dissimulé et en cavalier solitaire sans consulter les familles et en se prenant pour un héros, voir pour Dieu le Père lui-même, il faut juste savoir se retirer d’une scène qui n’est plus pour vous…
    Et il ne faut pas vouloir faire réécrire le scénario qui vous va bien, pour masquer que vous êtes devenu un assassin, même prétendu de bonne volonté, et fût il vendu en presse comme charitable !
    Le vrai débat nous échappe encore, à cause de cette personne centrée sur elle et sa mission mégalo, c’est le débat omis sur les soins palliatifs…cf la revue Laennec sur le sujet !
    Ce devrait pourtant être les médecins eux-même qui soient les forces de propositions en véritables professionnels face à la souffrance insupportable de l’agonie, eux qui devraient régler les difficultés administratives et de placements et être relais pour des morts conscientes et paisibles…
    Lâcher là-dessus, quitter cette piste qui coûtent c’est déprécier la vie et pire la quantifier, la chiffrer et nous réduire à de la viande en fixant la date de péremption !
    L’humanité a beaucoup à y perdre…c’est à dire tout !

  10. La Croix est en plein naufrage. Elle n’est en tout cas pas glorieuse. Le titre est scandaleux mais les mots ici et là sont mal choisis :
    “jugé pour avoir accéléré le décès de sept personne âgées en fin de vie”… car comment ne pas sursauter à la formulation d”accélérer” mais aussi comment ne pas remarquer l’imbécillité de parler de “personnes âgées en fin de vie”…

  11. On tombe sur la tête!!!
    Le directeur de l’hôpital souhaite réintégrer l’assassin dans ses services!
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/pyrenees-atlantiques/le-directeur-de-l-hopital-de-bayonne-adresse-son-soutien-nicolas-bonnemaison-843077.html

  12. Les guillemets auraient été de rigueur.
    Et l’existence d’un “comité de soutien” me fait penser à toutes ces souffrances instrumentalisées par les ADMD et autres, dont la “Cause” détruit ceux qu’elle prétend défendre.

  13. Je suis aussi “étonné” qu’un médecin altruiste ne l’aie pas aidé à mourir après son suicide raté …
    ou était Romero ?

  14. il est dans l erreur mais croit etre dans la compassion ? prions pour lui , Dieu jugera

  15. Le docteur Mengele était un grand humaniste méconnu, c’est bien connu !

  16. Je trouve certains commentaires très durs. Je suis interne en chirurgie cardiaque, donc fréquemment confronté aux problèmes de fin de vie. Évidemment opposé à toute euthanasie que ce soit, j’admets que ses actes sont affreux. Mais je les modére par ce que je vois dans ma pratique quotidienne.
    Bref: son action est scandaleuse, mais…ne le lapidons pas svp

  17. C’est un classique de la désinformation. La croix joue le rôle de l’idiot utile, de celui qui vend la corde qui va le pendre.

  18. L’hôpital de Bayonne est à éviter apparemment puisque son directeur est très satisfait des services de bonnemaison. Pauvres malades de Bayonne !
    Étonnamment, nul ne trouve qu’il soit normal qu’une personne soutenue par Romero et consorts tentent de se suicider (il n’avait pourtant pas raté ses patients), or c’est pour ce droit qu’ils se battent avec acharnement, il n’y a donc pas lieu ni de le plaindre ni d’en faire toute une affaire. Il a fait, une fois de plus, ce qu’il a voulu.

  19. Merci bien! J’espère ardemment avoir affaire à des médecins égoïstes et solides, plutôt que d’être expédiée “ad Patres” en aller simple par un “altruiste fragile”!!!
    Aux abris!
    Quant aux abrutis de la Croix (!) je ne leur souhaite pas de voir un jour un individu au sourire “altruiste et fragile” se pencher sur eux avec une seringue…

  20. Après avoir donné comme modèle le couple d’homosexuels qui est en fait “une paire” voici que l’assassin est montré au pinacle. J’attends un article qui pourrait titrer ” Simone Weill a soulagé l’humanité”.

  21. Donc, Bonnemaison tue 7 patients sous prétexte de “fin de vie à aider”, de “mort digne et choisie” (par qui ça n’est jamais dit pour de vrai) et tout va bien, mais il fait une tentative de suicide et il fallait le réanimer ? On s’est inquiété pour son pronostic vital ?
    Quel aveu.

  22. Suicide raté … oui oui …
    Coup de pub assurément .

  23. Je ne pense pas que ce soit lapidé cet individu que de le considérer comme un assassin et de remarquer qu”il a la chance d’avoir trouvé une équipe médicale qui est accepté de le soigner sans le tuer

  24. @Irishman
    Comme * la vie * … quand on voit QUI fait partie du conseil d’administration ..on a tout compris !
    Le signe de l’alliance de Dieu avec les hommes , ce n’est pas l’arc en ciel , c’est la Croix . Pas étonnant que certains , conseillés par le mauvais , aient réussi cette cabriole , associer les deux , afin d’embrouiller les esprits .

  25. Pierre je partage tout à fait votre réflexion mais ce qui est incroyable c’est que je journal LA CROIX en fasse la promotion et en plus le jour de la fête des morts, qu’elle ironie !!!

  26. je n’ais pas envie de pleurer le SS bonnemaison, disciple de Goebels…

  27. C.moi , bonjour , la croix était , au début du siècle dernier , un objectif d acquisition de la fm ! On peut dire que c est fait ! On garde le titre mais on change le contenu petit à petit et le lecteur n y voit que du feu !
    Pour ce ” docteur” Mengele , ce suicide raté doit être une mise en scène ainsi que son côté ” fragile” pour mieux être apprecié par des gens qui avalent des couleuvres ! Fragilité et sentimentalisme de mauvais aloi , vont bien ensemble. Le principe est de le plaindre pour qu il assure plus légitimement dans le futur ses crimes.

  28. [email protected] Tout à fait d’accord avec vous.
    Ceux qui lapident ainsi ne savent pas combien terrible est la situation des personnels de santé catholiques actuellement. Prier pour cet homme en grand danger est notre devoir. N’en faisons pas un bouc émissaire.

  29. La Croix vit sous perfusion de l’État à raison de 32 centimes par numéro…
    S’ils sont logiques et soutiennent l’arrêt des soins palliatifs et « l’aide à mourir dans la dignité », je leur suggère de montrer l’exemple et d’arrêter cette perfusion d’argent public qui les maintient indument à flot…
    Faut être logique quand on est tordu !

  30. @pierre
    Il n’y a RIEN à modérer
    On respecte le serment d’Hippocrate (l’original et non l’édulcoré par les faussaires de l’Ordre des médecins…) ou on renie son serment.
    Personne ne dit qu’il ne soit pas difficile de côtoyer ces situations.
    Si l’on n’est pas capable d’agir en son âme et conscience (sans l’étouffer…) en respectant le serment que l’on a fait on change de métier et on va vendre des cacahuètes.
    Si l’on passe la ligne rouge, malgré la conscience qui regimbe, on arrive à ce genre d’état de “fragilité” dépressive. Cela s’appelle “le remord” ou “la mauvaise conscience”…
    A cause de brebis galeuses comme le Dr Bonnemaison les gens ont perdus toute confiance dans les médecins !!! Ce ne sont pas “seulement” 7 patients qui sont touchés, c’est un pays entier !
    «si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire et mourir dans la tristesse. » (fin du serment)

  31. Le journal franc-maçon “La Croix”, fer de lance de la subversion et de la lutte contre l’Église Catholique depuis plus d’un siècle, apporte son soutien au “Docteur” Bonnemaison. Tout est dit.

  32. @Cmoi :
    …”Simone Weill a soulagé l’humanité”…
    Attention à l’orthographe !!!
    Simone WEIL est la philosophe.
    Simone VEIL est la ministre qui a dépénalisé l’avortement (mais, pas autorisé)…

  33. Quand je lis la réaction de médecins comme ce Pierre, je m’inquiète effectivement de la loyauté et de la probité que peuvent avoir ces médecins face aux malades.
    je n’aimerai pas tomber entre leurs mains.
    Je partage à 100 % le courrier de M Duport.
    Nous sommes dans un système binaire, respecter ou non son serment.
    Je n’ai plus aucune confiance dans le corps médical que j’évite soigneusement autant que je le peux.
    J’ai la chance pour le moment de ne pas avoir de problème de santé.
    Si je dois avoir à faire à eux, je ne vais pas en mener large, les soupçonnant des pires félonies.

  34. Rater son suicide me laisse perplexe.
    J’ai eu à faire dans mon métier à plusieurs tentatives de suicide.
    Ceux qui veulent vraiment se supprimer ne se ratent pas.
    Pour les autres, c’est du ressort de la psychiatrie.
    Je classe ce bon docteur dans la case psychiatrie, ce qui explique également ses gestes infâmes vis à vis de ses malades.
    Ce type est dérangé du ciboulot.

  35. Merci Tite pour le recadrage, ce soir je ne veillerai pas, Duport a fait un résumé très précis. L’autre jour mon beau frère a eu 80 ans, il va bien mais il a une grosse retraite, un petit tour à l’hôpital, et Bonnemaison en lui faisant la piquouse, diminue en même temps le trou de la SÉCU, l’euthanasie est faite pour cela.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services