Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Il n’y a pas matière à condamnation dans la « rhétorique malicieuse » d’Eric Zemmour

De Caroline Parmentier dans Présent :

"Le chroniqueur Eric Zemmour, dans le viseur de toutes les associations antiracistes, vient de recevoir un léger coup de pouce du parquet dans une période à nouveau troublée pour lui. Il n’y a pas matière à condamnation dans la « rhétorique malicieuse » d’Eric Zemmour a estimé mardi le ministère public dans le procès pour diffamation que lui a intenté en 2008 Patrick Lozès, fondateur du Cran.

« Les éléments constitutifs de l’infraction ne sont pas réunis en l’état. On est dans quelque chose qui échappe au débat judiciaire et qui ne tombe pas sous le coup de la loi pénale », a estimé le représentant du ministère public Alexandre Aubert. […]

Partager cet article

5 commentaires

  1. Merci à Eric Zemmour (un des derniers Français libre) de jouer les brise-glaces face à la banquise du politiquement correct, qui elle n’est menacée par aucun réchauffement de l’atmosphère!

  2. Ouf! Notre cher Eric l’a échappé belle, merci Mr Aubert, souhaitons que tous les juges soient aussi intelligents que vous à l’avenir!

  3. malicieux /ma.li.sjø/
    Qui a de la malice, qui est porté à nuire, à mal faire.
    Il est malicieux comme un singe.
    Intention malicieuse.
    Pénalement irréprochable, moralement condamnable donc !

  4. Je propose d’appeler désormais les “bobos” des “bonobos”, comme les singes du même nom.
    Car ils viennent une fois de plus de frapper avec cette tentative contre Zemmour et çà a fait “psssccchhhhiiittt” …
    Pourquoi BONOBOS ? Parce que ces petits-bourgeois totalitaires sont tout sauf “bohéme”
    Ils sont donc “bo” comme bourgeois mais “no bo” donc pas bohéme du tout car grassement rétribués par toute sorte de sales combines, donc “bonobos”, donc de vrais singes hurleurs ….
    Vous m’avez suivi ??? euh … à dire vrai, je ne crois pas que les bonobos soient des singes-hurleurs (mais on n’en est pas à une approximation-près, non?)

  5. “rhétorique malicieuse” dit le procureur ?
    Pourrait-on rappeler aux magistrats français qu’ils ne sont pas institués pour faire connaître leurs opinions, mais pour rendre la justice selon la raison ? Il est vrai que les magistrats du Syndicat de la magistrature sont plutôt des partisans que des magistrats. Leur fanatisme incandescent fait peur ; car en ce qui concerne la raison, ce sont des ennemis de la raison.
    J’ai moi-même été victime et suis encore victime de ces fonctionnaires ultra-violents, injurieux, bavant de rage, d’une extrême mauvaise foi.
    Ici nous avons un procureur qui se prend pour un polémiste.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services