Il n’y a pas de débat à l’UMP

G Daniel Garrigue, député de la Dordogne, a décidé de quitter l'UMP. Il s'en explique dans Minute :

"Mon intention est de créer un mouvement politique qui soit à la fois gaulliste, social et européen. […] Moi, je me bats pour mes convictions. Et d’une certaine façon, je suis très heureux de partir de l’UMP, parce que j’en avais assez d’être dans la pensée contrainte. J’aurai désormais mes libertés de pensée et de parole, et je compte bien m’en servir. […] Quand on s’engage en politique, c’est pour faire de la politique. Et quand on aime la politique, on aime le débat. Et se retrouver dans un mouvement où il n’y a plus de débat, c’est frustrant. Or à l’UMP, il n’y a plus de débat. Depuis qu’Alain Juppé est parti en 2004, tout est verrouillé."

MJ

6 réflexions au sujet de « Il n’y a pas de débat à l’UMP »

  1. ph

    Tout est verrouillé et pour continuer de prendre les français pour des cons, ils utilisent la langue de bois, la novlangue, la pensée unique, la double pensée, la police de la pensée et, enfin pour les récalcitrants qui ne se conformeraient pas, les procès politiques et la diabolisation des “méchants”.
    Et ça marche, semble-t-il, puisque, ayant réussi à mettre la France en faillite par leur incompétence ou leur immoralité, ce parti arrive encore à être élu. Cherchez l’erreur.

Laisser un commentaire