Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Il nous faut remettre Jésus-Christ au centre de nos activités

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon, accueille dans quelques jours le forum Communion-Evangélisation. Voici un extrait de l’entretien paru dans le livre de Jean-Baptiste Maillard Dieu est de retour, la nouvelle évangélisation de la France :

"Pour trop de chrétiens, la foi chrétienne relève de « valeurs chrétiennes » alors qu’il s’agit d’une rencontre et d’une vie en Christ. On remarque d’ailleurs que tout le travail de Saint Paul est d’apprendre aux chrétiens à vivre du Christ. C’est pour cela qu’il faut remettre aujourd’hui le Christ au centre de nos activités. Saint Paul renvoie les chrétiens qui se cherchent à la parole du Christ «Je vis, mais ce n'est plus moi, c'est le Christ qui vit en moi. Ma vie aujourd'hui dans la condition humaine, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et qui s'est livré pour moi» (Ga 2-20).

Quand j’ai dit par exemple qu’il fallait remettre le Christ au centre de l’enseignement catholique, beaucoup de gens me sont tombés dessus. Mais c’est pourtant évident. On m’a accusé de communautarisme, mais si Jésus est communautariste, je n’ai plus qu’à me faire bouddhiste ! Plus sérieusement, le message du Christ s’adresse à tous. Aujourd’hui, sous prétexte de respecter les autres, on ne doit plus rien proposer. Qui a parlé de forcer quelqu’un ? Jésus lui-même disait à la foule «Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour, et qu'il me suive.» (Lc 9, 23). Nous restons libre d’accepter ou de refuser cette proposition. La liberté de l’homme est fondamentale pour rencontrer le Christ, mais elle n’empêche pas d’évangéliser. C’est pour nous, chrétiens, une vraie souffrance de voir la Bonne Nouvelle du salut restée sous le boisseau. Le texte de la Congrégation pour l’éducation catholique est très clair à ce sujet.

Remettre le Christ au centre de nos activités nous aidera à évangéliser. […] Pour évangéliser, il suffit d’une Bible et de Jésus dans son cœur. Ce qui aide, c’est une pauvreté, la plus grande possible. « Bienheureux les pauvres ». Je suis moi-même bien incapable de suivre les béatitudes ! Le Fils n’a rien, il se reçoit de son Père éternellement. « Je commence à comprendre ce qu’est la pauvreté ». Il nous faut vivre l’épanouissement de la foi dans la pauvreté, pour tout recevoir du Père. L’Esprit Saint nous donnera tout ce qu’il nous faudra à chaque instant."

Partager cet article

3 commentaires

  1. peut-on être chrétien si on ne croit que Jésus est le Fils de Dieu:
    être incréé
    créateur
    providence
    maître de toutes les destinées ?

  2. Merci Monseigneur de rappeler à tous les chrétiens ces vérités fondamentales.
    Que le Seigneur nous donne d’autres Monseigneur Cattenoz !
    Que le Seigneur nous donne de saints évêques et de saints prêtres !

  3. Je suis tout a fait d’accord. Il faut remettre le christ au centre de nos activités, mais j’irai plus loin, il faut reassoir la chrétienté sur la terre de France, et pour cela être fier de notre pays, de notre identité et du Père de notre nation : Le Christ-Jésus.

Publier une réponse