Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Liberté d'expression

“S’il n’est plus possible d’être en désaccord avec le gouvernement, alors nous ne sommes plus en démocratie”

Henri Guaino, député UMP des Yvelines, répond à Famille chrétienne au sujet de l’affaire Anna :

"Ma première réaction à chaud a été l’incrédulité. « Comment cela est-il possible ? ». Ma seconde réaction a été la stupéfaction. Dans cette affaire, personne n’a démenti les faits. À commencer par les policiers concernés. Je suis totalement stupéfait à l’idée que la police ait pu être utilisée pour espionner des manifestants. Les faits sont d’autant plus graves que cette pression et ce chantage ont été exercés sur une étudiante qui demandait à être naturalisée, et dont la demande ne devait être traitée qu’en droit. Or on a posé des conditions qui étaient en dehors de toute légalité.

S’il était avéré que les instructions données aux policiers émanaient du gouvernement, alors il s’agirait d’une affaire d’une gravité extrême. Les choses ne passeront pas de façon anodine. Mais attendons de connaître les conclusions de l’enquête confiée à la police des polices pour savoir d’où sont venues d’éventuelles directives.

Cette affaire est-elle symptomatique de la manière dont le gouvernement traite La Manif pour tous ?

Le pouvoir politique entretient un climat étrange autour de La Manif pour tous. On peut être en désaccord avec les manifestants, avec cette organisation, avec ses objectifs, mais j’observe qu’elle n’a jamais violé la loi, que les manifestations qu’elle a organisées n’ont jamais conduit à des débordements, à des pillages, à des destructions, à des violences. Il n’y a donc aucune raison de traiter cette organisation comme une organisation délinquante ou d’affirmer qu’elle mettrait en danger d’une manière ou d’une autre la sécurité publique où les institutions de la République.

Des ministres ont été jusqu’à parler de mouvement anti-démocratique ou anti-républicain…

Les accusations portées sont gratuites et ne reposent sur rien de tangible. Simplement, si vous n’êtes pas d’accord avec le gouvernement sur le « mariage » pour tous, sur l’évolution de la famille, vous devenez un ennemi de la République et de la démocratie. Cela n’est pas acceptable. Le droit de manifester est un droit que la démocratie reconnaît à tout le monde.

La France est confrontée à une entreprise de destruction sans précédent de toutes les institutions, de tous les principes, de toutes les valeurs qui nous permettent de vivre ensemble – et qui sont au fondement même de notre société et de notre civilisation -, et nous n’aurions pas le droit d’exprimer un désaccord profond ? L’attitude politique du gouvernement et de la majorité sur ces sujets est inacceptable. S’il n’est plus possible d’être en désaccord avec le gouvernement, alors nous ne sommes plus en démocratie. […]"

Partager cet article

11 commentaires

  1. S’il n’était pas Sarkozyste puis Copéiste, Guaino le gaulliste, qui fut un proche de Philippe Séguin, serait un homme formidable !

  2. Alors nous ne sommes plus en démocratie ….

  3. Stupéfait, stupéfait… il se fout de nous, le petit père Guaino ! Sous les gouvernements de droite, la police n’a pas infiltré divers mouvements extrémistes, peut-être ? Il va nous la jouer angelot tombé du placard, Guaino ?
    Cette affaire est particulièrement répugnante en raison du caractère vulnérable de la cible visée (une jeune fille et une étrangère), sans parler des méthodes non violentes de la MPT qui sont loin de justifier de telles manipulations, mais de là à faire semblant de s’étonner que la police recrute des indicateurs dans les mouvements d’opposition qui échappent au monde politique traditionnel…

  4. Ouh la la !! Voila le Guaino qui se réveille de sa longue hibernation pour s’apercevoir tout à coup que nous sommes dans une dictature fascisante aux relents de nazisme…
    Quel scoop ! Et pour couronner le tout il se croyait en démocratie ! Si si, sans rire !
    C’est tellement gros que je me demande tout de même s’il vient réellement de sortir d’hibernation ou s’il ne se paye pas carrément notre tête…

  5. En Russie, les gens qui ont manifesté pacifiquement il y a 2 ans ont été condamné à des peines de camp, dont une personne à 4 ans.
    Ce n’est plus le Goulag, mais c’est le régime de prison le plus dur.
    Valls et Poutine ont un point commun : avoir été des serviteurs du marxisme.

  6. Bel exercice d’hypocrisie : sous Sarkozy la police ne recrutait pas d’indics, selon la éthode classique utilisée ici ? A sacvoir une personne faible et en situation d’attente, outre que le plus souvent on le fait sur des délinquants ou criminels.
    Là ce qui est répugnant n’est pas la cible, la MPT, mais le profil de la victime de ce ”marché en main”.
    Quand Sarkozy désignait l’extrême droite non républicaine pour parler du FN, que faisait GUAINO ? Il fondait en larmes ?

  7. Avons-nous été un jour en “démocratie” ???

  8. “nous ne sommes plus en démocratie”, dit Guaino.
    Et alors, que fait l’UMP face à la dictature socialiste ? Monte-t-elle au créneau à l’Assemblée ? Agresse-t-elle (verbalement) le gouvernement ?
    Non, les députés de droite sont absents des séances…Ou bien ils sortent pour protester contre le rappel par Valls que l’un d’eux faisait partie de l’extrême droite (comme si c’était pire que d’être de l’extrême gauche…).
    On les aimerait aussi offensifs pour défendre nos droits et nos valeurs et faire éclater le scandale de ce totalitarisme à peine déguisé qui s’installe en France.

  9. La police ferait mieux d infilter les zozos ecolo gauchistes qui occupent ND des Landes et ont saccagé Nantes. Mais bon, il ne vaudrait pas fâcher Mme Duflot.
    J attends les reactions des associations xenomaniaques concernant le chantage sur cette jeune fille.

  10. Guaino…comme une feuille d’automne…il prend le sens du vent!

  11. “Simplement, si vous n’êtes pas d’accord avec le gouvernement sur le « mariage » pour tous, sur l’évolution de la famille, vous devenez un ennemi de la République et de la démocratie.”
    C’est ça la république. Dès 1789 cela a été comme cela…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services