Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

“Il ne suffit pas d’accoucher pour devenir mère”

C'est ce qu'a déclaré le ministre de la famille Dominique Bertinotti hier à l'Assemblée nationale.

Le patrond du groupe UMP Christian Jacob a dénoncé :

"Je reviens sur vos propos, madame la ministre, qui sont
particulièrement choquants. Si vous ne considérez pas qu’à partir du
moment où une femme accouche, elle est mère, cela veut dire que vous
vous inscrivez dans une autre logique, celle qui nous choque, celle de
la marchandisation des corps. Vous êtes dans une telle logique, celle de
la GPA
, et vous savez que c’est quelque chose qui nous choque et qui
choque les Français.

Ce n’est pas le fait du hasard s’il y a maintenant 55 % des Français
qui rejettent votre texte, c’est tout simplement parce que, au fil des
débats que nous avons eus dans cet hémicycle, nous avons montré les
liens qu’il y avait entre le mariage et l’adoption et parlé des projets
de PMA et de GPA qui viendraient ensuite, et les Français en ont pris
conscience.
Quand un Président de la République est capable de mettre plus d’un million de personnes dans la rue,…

M. Jacques Myard. À deux reprises !

M. Christian Jacob.
…il y a tout de même une raison, et ce n’est pas en les insultant, en
les caricaturant, en les méprisant comme le fait d’ailleurs votre
président de groupe, que cela va s’arranger. Je regrette d’ailleurs que Bruno Le Roux ne soit pas dans
l’hémicycle, ne suive pas les débats. Il est dans l’invective, il
déclare que le mouvement d’opposition au mariage pour tous n’est plus
une expression républicaine, mais de quel droit se permet-il de
caricaturer ainsi un mouvement populaire ? […] Selon lui, ce n’est plus une expression républicaine d’opposition, ce
n’est qu’un « Woodstock de conservateurs, dans lequel des filles aux
serre-tête auraient remplacé les hippies d’antan
 ». (Exclamations sur de nombreux bancs du groupe UMP.) Qu’est ce que cela veut dire ? Quel mépris des familles françaises, quel mépris du peuple français ! (Applaudissements sur de nombreux bancs des groupes UMP.)

Quand on est élu de la République, qu’il y a 1,4 million de personnes
dans la rue, on se permet de les insulter, de les mépriser ? On se
permet surtout de ne pas suivre les débats mais de faire des
déclarations ou de poster des communiqués ? Si votre président de groupe
avait un peu de dignité, mes chers collègues, il serait ici dans
l’hémicycle en train de se battre et de défendre ses convictions. (Applaudissements sur de nombreux bancs du groupe UMP. – Exclamations sur les bancs du groupe UMP.)
Mais non, il est caché, il envoie par la poste des communiqués
incendiaires en méprisant les Français. Ça, c’est manquer de dignité !

On attendrait de vous que vous soyez capables de défendre vos
convictions. Je ne doute pas que vous en ayez, mais défendez-les, bon
sang, qu’on vous entende. Ayez le courage de vous exprimer et de
défendre les idées qui sont les vôtres. Vous êtes là, tête baissée,
rasant les murs, n’osant pas vous exprimer. À quoi ressemblez-vous ?
Honte à vous de ne pas être capables de vous exprimer et de défendre vos
convictions !"

Partager cet article

28 commentaires

  1. business, business!
    contraception, avortement, mariage gay, PMA, GPA, tout pour le capital, femmes réveillez-vous, c’est nous qui sommes attaquée!

  2. Ce qui m’étonne c’est que ça vous étonne… Elisabeth Badinter et consoeurs nous ont bien rééduqués pourtant depuis 30 ans. Relisez ses derniers écrits ; l’allaitement maternel est un esclavage régressif, on peut ne pas avoir envie d’être mère à la naissance de l’enfant, qu’une femme arrête de travailler pour s’occuper de son enfant est lamentablement primitif etc… C’était là et on ne le lisait pas! Nous sommes pourtant quelques uns à nous être époumonnés! Mais on n’était pas “modernes”…

  3. Cette chose (BERTINOTTI) ne doit pas connaître l’adage latin : “Mater certa est” (la mère est certaine), qui signifie que la filiation à l’égard de la mère est toujours certaine puisque c’est celle qui a enfanté et accouché.
    Cet adage latin régit le droit de la filiation depuis des milliers d’années.
    La petite chose (BERTINOTTI) doit sortir d’une rose, ou d’un chou, ou sa mère est peut-être sa sac poubelle, ou une benne à ordure , ah oui une benne à ordure !

  4. “Ce n’est pas le fait du hasard s’il y a maintenant 55 % des Français qui rejettent votre texte, c’est tout simplement parce que, au fil des débats que nous avons eus dans cet hémicycle, nous avons montré les liens qu’il y avait entre le mariage et l’adoption et parlé des projets de PMA et de GPA qui viendraient ensuite, et les Français en ont pris conscience. ”
    Euh… “nous avons montré les liens ” ..?
    Bon je dis rien parce qu’il dit des choses justes par ailleurs, mais là, il se vante.

  5. Monsieur Janva, je vais vous dénoncer à la Gaystapo ! Celle qui accouche est le père, voyons !!! Comment pouvez-vous oser dire le contraire !!! Votre post sera supprimé ce soir même, votre ordinateur saisi et vous serez traduit en justice devant Mme Taubira, Badinder et Fourest !!!

  6. Attention, on joue sur les mots. Chr jacob dit “à partir du moment où une femme accouche elle est mère”: certes, naturellement.
    Mais les propos rapportés de Mme Bertinotti ne sont pas exactement ceux-ci: “il ne suffit pas d’accoucher pour DEVENIR mère”. Et ça c’est autre chose!
    De même qu’on naît par exemple avec le sexe masculin puis qu’il y a un travail pour devenir un homme, je crois qu’il est vrai de dire qu’accoucher ne fait pas la mère: je ne nie pas qu’on soit mère de fait de ce petit bambin!
    Mais on dit également, et c’est vrai, que c’est ensuite que “l’enfant fait la mère” (et l’on peut d’ailleurs dire également que la mère fait l’enfant, le fait DEVENIR ce qu’il est”
    On peut très bien DEVENIR CE QUE L’ON EST!
    Bref, il aurait fallu qu’une femme ayant accouché réponde précisément à Mme la ministre, elle aurait trouvé des mots plus justes que ceux de M.Jacod.
    Je fais partie de ces femmes pour qui la grossesse est une période plutôt désagréable, qui n’aiment pas allaiter, qui apprécient de travailler et de pouvoir faire garder leurs petits (de manière raisonnable) afin de pouvoir continuer à le faire.
    Pourtant je suis femme, mère, je découvre chaque jour mes enfants et apprends à leurs côtés à être leur mère. Je prie aussi pour cela.
    Je vois que pour beaucoup de femmes être mère est un rôle évident. C’est dans les gènes, d’une certaine manière!
    Attention, ce n’est pas forcément une généralité…
    D’autres femmes deviennent mères, après avoir accouché, en découvrant jour après jour leur petit. En se donnant à lui. Et parce que, bien sûr, elles lui ont cédé leur propre corps pendant neuf mois.

  7. Je ne sais pas si cette dame a toujours sa mère ni si elle a des enfants… Que pensent-ils de tout ça ?

  8. Je suis définitivement lassé de ces députés de la prétendue opposition qui jouent si bien leur rôle républicain.
    Qu’ils démissionnent ou qu’ils se taisent.

  9. BRAVO A MONSIEUR JACOB !!!! continuez à les mettre face à eux mêmes
    quand on rase les murs c’est qu’on a honte ! en l’occurrence ils ne sont pas fiers de leur sinistres projets

  10. Mon Dieu comme cette ministre vole bas !!
    Il ne suffit que d’être cela pour avoir droit au titre de ministre ?????
    Comme je la plains , elle et son cœur de pierre !

  11. La perspective d’un juteux commerce de bébés devrait faire réfléchir aussi sur les dérives probables (mafia, réseaux de pédophiles, …)

  12. La mère, c’est celle qui accouche évidemment, et personne d’autre. Elle peut avoir plus ou moins la fibre maternelle, mais elle est quand même la mère. Il y a eu des époques où, dans certaines classes sociales, les dames donnaient leurs enfants à élever à des nourrices. Pour autant, personne ne se serait avisé de dire que la nourrice était la mère. La mère est unique. Elle vous constitue. On peut avoir plusieurs nourrices. Je me demande d’où vient cette habitude de penser que la mère, c’est celle qui élève ou qui aime. Si vitaux que soient ces soins, ils ne font pas de la nourrice une mère.

  13. Et en plus cette dame a des horaires de fonctionnaire, elle a très peu participé aux débats ces deux derniers jours .
    Bertinotti a un poil dans la main.

  14. Je viens de comprendre quelque chose d’important.
    Je ne dis pas ça pour dire que je lâche le combat, mais je souhaite vous partagez une réflexion :
    La situation dans lequel nous sommes est “justifié” par la déconstruction méthodique qui a commencé – au moins – par la séparation de l’acte sexuelle de la procréation.
    En affaiblissant ce lien, on a permis une dérive qui ne s’arrêtera …jamais. Tout ce qui se passe en découle ! Tel l’hédonisme de notre société (dérive libérale libertaire) qui nous rend individualiste et nous empêche de voir le monde tel qu’il est.
    >Parler de naturel est cause perdu.
    >Parler de filiation est cause perdu, car le couple hétéro stérile peut adopter. Hors ce n’est pas la filiation comme nous l’entendons.
    En acceptant ces évolutions, en faisant du “social”, on a affaiblit notre “argumentation”.
    Regardez ce que dit Mme Dominique Bertinotti :
    1 – “Je dis cela parce que vous savez bien qu’il ne suffit pas d’accoucher pour devenir mère…”
    2 – “La filiation sociale existe déjà, parmi les couples hétérosexuels. En effet, lorsqu’un couple hétérosexuel a recours à la procréation médicalement assistée,…”
    J’espère me tromper…

  15. être mère ou le devenir, de fait on l’est objectivement, en avoir le comportement a des exceptions.
    Effectivement on parle de choses différentes, d’engendrement et d’instinct.
    Mais c’est dangereux comme jacob le souligne, par dérive on va exactement là où ils veulent nous emmener, c’est à dire la parentalité sociale ou économique détachée de la parentalité biologique.
    Non mais vraiment il faut fourbir nos arguments et dialoguer.
    Il faudrait faire des conférences, faire parler des gens compétents, diffuser des vidéos, puisque nos médias aux ordres oriente les débats.

  16. Ensuite le dernier sondage montre une baisse inquiétante, on se rapproche du 50-50 c’est à dire la guerre civile.

  17. Quelle différence entre Hitler, les SS et Hollande et ses ministres ? Aucune. Ils ne respectent pas, le genre humain et le détestent profondément. Ces gens là sont des fous !

  18. Par contre on ne devient pas président en etant élu, il faut aussi l’intention et la volonte de faire le bien de tous

  19. Que c’est triste une femme qui oublie d’être femme pour jouer à la ministre !

  20. Pour Bertinotti, parfaitement en phase avec la société de consommation qu’elle entend promouvoir, la mère n’est pas celle qui accouche, mais celle qui veut et, le cas échéant, celle qui paye. Dans cette logique à la fois marchande et hédoniste, c’est le désir d’enfant qui fonde la parenté et non la nature ni le lien biologique, de même que c’est le désir des parents qui fonde l’humanité de l’enfant à naître, réduit sans cela à un amas de cellules jetable. Ainsi, l’affirmation de Bertinotti selon laquelle il ne suffit pas d’accoucher pour être mère a pour corollaire qu’il ne suffit pas d’être conçu ni de naître pour être un humain.

  21. Je me souviens d’un médecin de famille qui disait, il y a déjà une quarantaine d’années : “il vaut mieux une mauvaise mère que pas de mère du tout”.Il y a, dans le lien qui se crée entre une mère et son enfant pendant la gestation, une part de mystère qui échappera toujours aux scientifiques…

  22. Erwann Binet a dit ces jours -ci que l’expression “vrais parents” était choquant, un dérapage !!

  23. ( chansson sur l’air de la fermière….
    Il y a une ministre sur le sol des français
    Qui porte dans sa serviette une loi a l’assemblée
    Sa loi faisait rouli roula sa loi faisait rouli roula
    STOOOP
    3 mamans en avant
    3 papas en arrière
    1 enfant trompé
    1 autre vie gachée
    IL YA UNE MINISTRE….

  24. Il est normal que ces députés rasent les murs et baissent la tête, eux qui sont des complices conscients de l’exploitation crapuleuse de l’Homme par l’Homme, du ventre de la Femme pour des labos pharmaceutiques ou des homos en mal de canaris ou de poissons rouges !
    Pauvres gens qui ne méritent que l’indifférence ou la prière pour qu’ils soient éclairés, au sens chrétien du terme, beaucoup d’entre eux étant illuminés par le Grand Orient ou d’autres sectes de la même espèce.

  25. Dans un cas au moins , l’accouchement sous X, c’est l’adoptante dés la 1ere seconde de la vie de l’enfant qui devient “mère”.(même si bien sûr biologiquement ce n’est pas la génitrice)

  26. Ce sont pourtant les socialistes qui veulent supprimer l’accouchement sous X et qui préfèrent que ces petits soient avortés, tout cela au nom du droit de connaître ses origines…

  27. Savez vous où trouver la vidéo ?

  28. Pour devenir mère s’adresser à M Pierre Bergé le spécialiste de la location-ventres

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]