Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Il ne faut plus parler de l’avortement : supprimons les statistiques

Il ne faut plus parler de l’avortement : supprimons les statistiques

Agnès Buzyn propose de transformer le système de santé français. Le projet de loi, transmis à la rédaction d’Hospimédia,

« comprend 23 articles, répartis entre cinq grands titres portant notamment sur les parcours de formation et les carrières, l’offre de soins dans les territoires et sa gradation et le numérique en santé ».

Cependant, dans le titre IV, consacré aux « mesures diverses », l’article 17 propose de modifier le code de la santé publique et d’abroger l’article L. 2212-10 qui dispose que

«  l’Etat publie chaque année des données statistiques en rapport avec la pratique de l’interruption volontaire de grossesse en France ».

Dans un monde où tout se mesure à l’aune de chiffres, statistiques et sondages d’opinion, le gouvernement propose donc d’extraire purement et simplement de ses devoirs celui de mesurer l’impact de cette loi sur la vie des citoyens. Alors même que le niveau constant d’avortements en France ne cesse de poser question, y compris auprès de parlementaires pourtant favorables à sa pratique, pourquoi cette nouvelle incartade si ce n’est pour poursuivre la banalisation du crime de l’enfant à naître.

Le 20 janvier, rendez-vous à Paris pour la Marche pour la vie.

Chers amis,

Pour mieux diffuser nos idées, abonnez-vous à notre lettre quotidienne ou à notre lettre hebdomadaire et faites-les suivre à vos amis. Nous ne pouvons compter que sur votre soutien pour étendre l'audience du Salon beige.

Merci de votre fidélité

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Silence on tue !

  2. Et dire qu’Agnès Buzyn est juive, elle connaît dans sa chair familiale l’horreur de la barbarie nazie.
    Comment peut elle collaborer au meurtre des enfants à naître, et en favoriser la banalité ?
    Je suis écoeurée.

    • Oui, maintenant ce sont ces gens au pouvoir qui parlent du détail de l’avortement !

      Heureusement, ils ne représentent plus qu’une minorité de plus en plus étriquée de nos compatriotes.

      • Le projet de loi, transmis à la rédaction d’Hospimédia,
        « comprend 23 articles, répartis entre cinq grands titres portant notamment sur les parcours de formation et les carrières, l’offre de soins dans les territoires et sa gradation et le numérique en santé ».
        ————————-

        Rejetons une bonne fois pour toutes ce mot de “TERRITOIRES” utilisé à tort mais de façon idéologique !

        La FRANCE est faite de DEPARTEMENTS, de PROVINCES, DE VILLES et CITÉS, de VILLAGES, de CANTONS, de TERROIRS qui fleurent bon l’art de vivre, …

        Mais pas de “Territoires” car ce mot est un mot fourre-tout de la gauche et de la Macronie qui tend à occulter le pays réel.

  3. Cette digne parente de la veil, lui succédant avec les mêmes manières sans noblesse, et toute dégoulinante de haine, une autre prédatrice nommée pour éliminer biologiquement la nation jalousée par le petit peuple dominateur. Une autre Caen une de nos frères aînées dans la Foi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!