Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

Il ne faut pas seulement prier pour le Pape

Mais aussi pour la Curie, comme l'a déclaré Benoît XVI hier lors de l'Angélus :

R "«Ange» veut dire « envoyé ». Nous trouvons ces figures, qui aident et guident les hommes au nom de Dieu, dans tout l'Ancien Testament. […] Les anges servent Jésus, qui est certainement supérieur à eux, et sa dignité est ici, dans l'Evangile, proclamée de manière claire, quand bien même discrète. En effet, même dans une situation d'extrême pauvreté et d'humilité, quand il est tenté par Satan, Il reste le Fils de Dieu, le Messie, le Seigneur.

Chers frères et sœurs, nous enlèverions une part importante de l'Evangile si nous laissions de côté ces êtres envoyés par Dieu, qui annoncent sa présence parmi nous et en sont un signe. Invoquons-les souvent, pour qu'ils nous soutiennent dans l'engagement de suivre Jésus jusqu'à nous identifier à Lui. Demandons-leur, particulièrement aujourd'hui, de veiller sur moi et sur mes collaborateurs de la Curie romaine."

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Une question bête à l’adresse des autres lecteurs:
    Ce n’est pas la première fois que le Pape sollicite nos prières. Mais j’ai le sentiment que cette demande revient assez souvent ces jours-ci. N’est-ce qu’une impression? Est-ce dû aux choix éditoriaux (excellents) du Salon Baige? Ou bien y voyez-vous une raison particulière, conséquence d’un péril spécifique que je ne connaîtrais pas ?
    Lisa

  2. Le Pape a souvent eu l’occasion d’enjoindre les Catholiques à prier pour lui.
    En revanche, je trouve assez inquiétant que le Pape exorte les fidèles à prier également pour ses “collaborateurs de la Curie romaine”.
    Sans vouloir sombrer dans la paranoïa, il me semble que la grogne à laquelle le Pape doit faire face ne se limite pas seulement aux quelques diocèses français, belges, allemands, suisses et autrichiens. Cette grogne (pour ne pas dire cette fronde) aurait-elle atteint la Curie, au point de “menacer” (le mot est peut-être un peu fort) les collaborateurs du Souverain Pontife ?
    La semaine dernière, la revue catholique “Monde et Vie” titrait “Colères cardinalices – Haro sur le Pape”… Cela est très inquiétant…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services