Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Il manque en France une “trentaine de Fleury-Mérogis“

Il manque en France une “trentaine de Fleury-Mérogis“

Le capitaine de Gendarmerie Hervé, saint-cyrien de 50 ans, quittera le service actif dans quatre mois. Il vient d’auto éditer un livreras lequel il déclare ses “Vérités d’un capitaine de gendarmerie“. Dans ces 440 pages, il pilonne la justice, la haute administration et la direction de la Gendarmerie. Il a totalisé près de 19 ans de Gendarmerie, dont quatre années en disponibilité. Sans compter les 12 ans dans l’armée de Terre à sa sortie de Saint-Cyr.

L’essentiel de son ouvrage décrit les années de 2015 à 2019 passées à la compagnie de Beaune (Côte-d’Or) comme commandant en second. Il déclare un “grand amour de son métier de gendarme de terrain” avec des gendarmes qui ne comptent pas leurs heures. Les gendarmes, sont “des lions commandés par des ânes“, résume l’officier en reprenant la célèbre formule prêtée au maréchal Foch. Il décrit longuement les crimes, agressions, violences intrafamiliales, trafic de drogues, pillages de grands vins.

Il dénonce le “laxisme de la justice qui alimente l’impunité“. Il réclame aussi la construction de nouvelles prisons, assurant qu’il manque en France une “trentaine de Fleury-Mérogis“. Il demande aussi la “fin de l’assistanat pour ceux qui profitent du système”. Ajoutant “qu’il y a toujours de l’argent pour les cas sociaux mais pas pour les forces de sécurité intérieure , ou alors si peu“.

Il annonce qu’il se présentera aux élections législatives de juin 2022 dans la 5ème circonscription de la Côte-d’Or, celle de Beaune.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Le constat est malheureusement très réel : beaucoup de gendarmes utilisent des gilets pare-balles hors normes qui ne les protègent pas, ils ne peuvent pas s’entrainer au tir faute de munition. Dans les brigades il manque des véhicules, les logements des gendarmes sont souvent dans un état déplorable car aucun frais de rénovation n’est envisagé lorsque des millions disparaissent chaque mois dans l’entretien des HLM.

  2. Merci, mon capitaine ! Merci pour notre pays quia besoin d’hommes comme vous !

  3. Pourquoi penser qu’il faudrait encore une trentaine de Fleury-Mérogis ?
    Pourquoi garder les racailles, les nourrir, les soigner… pour les retrouver encore dans notre vie à la fin de leur emprisonnement ?
    Il suffirait d’une déchéance de leur nationalité française de papier pour les renvoyer dans les pays de leurs racines et si ces derniers refusaient d’accueillir leurs enfants, eh bien on pourrait rouvrir pour eux le bagne de Cayenne, ou encore les parachuter aux îles Kerguelen.
    Nous en avons marre de ce « pognon de dingue » que nous devons payer de nos propres deniers pour engraisser des raclures dont le seul idéal est de pourrir la France.

  4. Saint Cyrien et capitaine à 50 ans ? Là il y a un loup?
    Qu’a donc fait, ou pas fait, ce capitaine pour finir sa carrière à ce grade d’officier subalterne en sortant de Saint-Cyr?

  5. Non pas construire des prisons mais rouvrir les bagnes et mines ou fermer les frontière et renvoyer chez eux tous les étrangers emprisonnés…

Publier une réponse