Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Il manque 3 millions de filles en Inde

Tel est le constat alarmant que tire le rapport démographique « Children in India 2012: A statistical appraisal » (pdf, 225 pages). Selon Pascoal Carvalho, de l’Académie pontificale pour la vie, ce « déficit » provient principalement des avortements sélectifs, au sein d’une culture indienne qui privilégie les garçons.
« Ce genre d’avortement est pratiqué sur le seul motif que l’enfant est de sexe féminin.

Les spécialistes avertissent que dans 20 ans, le manque de femmes nubiles va provoquer de graves problèmes. Le taux de fécondité va plonger. Ce constat inquiétant a amené l’Etat indien du Maharashtra à demander au gouvernement central d’établir une loi qui traiterait l’avortement sélectif comme un meurtre. La pratique deviendrait ainsi passible, selon le code pénal indien, de la peine de mort. Les autorités de l’Etat ont décrit leur requête comme le seul moyen de faire cesser des actes « comparables à un crime contre l’humanité ».

Partager cet article

2 commentaires

  1. D’ici à 2030, il y aura 30 millions d’hommes célibataires forcés en Chine, plusieurs millions en Inde et jusqu’à 8 millions en Corée du Sud (phénoménal par rapport à la taille de ce pays).
    Si on y ajoute l’augmentation prodigieuse des budgets d’armement depuis 10 ans ainsi que les relations qu’entretiennent ces pays, des guerres ou des agitations sociales importantes sont prévisibles à moyen terme.
    Le passé a montré que les guerres civiles chinoises ont toujours été particulièrement meutrières.

  2. la France si généreuse des droits-de-l’homme-et-de-la-femme a la solution universelle :
    elle pourrait affréter le “Vendémiaire” pour leur envoyer la belle Nadja Belkacem qui leur proposerait de gais mariages !

Publier une réponse