Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Il faut dissoudre “CAPJO-Europalestine”

Cette association mène habituellement des actions pro-palestiniennes et milite contre la politique menée par le gouvernement israélien. Ses membres ont manifesté, par exemple, contre l’organisation d’un gala en faveur de Tsahal le 13 janvier dernier. En 2004, l’association a présenté, en région parisienne, une liste aux élections européennes qui a obtenu 1,83% des suffrages.

Bien que son sujet de prédilection soit le Proche-Orient et le sort des Palestiniens, CAPJPO-Europalestine a réagi à la mort des 10 soldats français de la vallée d’Uzbeen en Afghanistan :

Pleurnichant sur les conditions dites « extrêmement difficiles » (rendez-vous compte, ces sauvages d’Afghans habitent un pays plein de poussière et où il fait froid la nuit !) dans lesquelles opèreraient des troupes françaises pourtant suréquipées, le chef d’Etat-major de l’armée de terre, le général Georgelin, a admis que ses hommes étaient tombés dans une embuscade « bien montée » […]

On ne peut de ce point de vue que souhaiter la multiplication d’embuscades « bien montées », si elles aident à l’éveil des consciences et de la mobilisation, ici en France, contre la sale guerre. Troupes françaises, troupes de l’OTAN, hors d’Afghanistan !"

Le site Internet de CAPJPO-Europalestine ne donne pas le détail de son financement, mais il serait pour le moins ignoble que cette association, qui appelle au meurtre de soldats français, soit à l’avenir subventionnée par l’Etat ou une collectivité locale.

Michel Janva

Partager cet article

8 commentaires

  1. Les porteurs de valises sont une longue tradition de la république française… on ne change pas une équipe qui gagne…

  2. Les guerres d’Indochine et d’Algérie sont bien oubliées, mais de tels propos sur “la sale guerre” pullulaient sous les plumes les plus illustres comme Sartre, et dans la majorité des journaux. Beaucoup plus insidieuses étaient les chroniques de Mauriac ( le “débloc-notes” de l’Express), de Jean Daniel et même les analyses “mesurées” de Raymond Aron. En réalité, le vrai combat était à l’époque, comme à présent, la lutte contre le Communisme, même si celui-ci a pris une forme nouvelle, et utilise l’Islam pour dynamiter l’Occident paralysé au nom de la “Liberté religieuse”. Lorsque le combattant doute de la légitimité de son combat et de la volonté de ses chefs, il est déjà vaincu.

  3. Subventionner cette association ne serait pas plus choquant que de voir le PCF, il y a 50 ans, voter contre la conscription en Indochine et souhaiter ouvertement la victoire de leur ami Ho-Chi-Minh. Ce même parti touche toujours des millions de subvention (cf. l’huma)
    Quant aux terroristes, qu’ils ne s’en fassent pas : ils peuvent cracher sur la France, ils savent qu’ils pourront toujours venir couler une retraite paisible chez nous une fois leur carrière achevée, comme les brigades rouges ou, bientôt, les FARC, et trouveront nos hôpitaux ouverts, comme le président algérien.

  4. Capjpo-Europalestine est une association qui ne touche pas le moindre kopek de subventions publiques.
    Je fais partie du C.A. et ce sont nos cotisations qui fournissent “ce que vous appelez des subventions”… Tout ce qui est organisé par Capjpo-Europalestine est fait par des bénévoles qui donnent de leur énergie, de leur temps gratuitement sans faire la quête (contrairement aux églises).
    Comment peut-on imaginer que l’état puisse donner des subsides à des associations assimilées “extrême gauche” ?

  5. Oh mais on imagine très bien : l’Etat donne des milliards à des organisations d’extrême gauche comme le MRAP, SOS Racisme, le DAL et autres…

  6. Bien tenté le coup des arabes en France qui soutiennent les afghans, mais la lecture de l’article en entier ne laisse pas la même impression.
    [http://www.europalestine.com/spip.php?article3336]
    Le salon beige a oublié ce passage :
    Du coup, la presse française, honteusement silencieuse sur cette guerre tant que les victimes étaient uniquement des Afghans, a amorcé un léger changement de ton depuis 24 heures : les résistants ne sont plus seulement définis par le terme passe-partout de « talibans » (mot voulant dire « élève » en arabe, et « élève en religion » en pachtou), mais aussi comme « insurgés ». Et on commence à voir des articles nous expliquant que le peuple afghan supporte de moins en moins l’occupation militaire de son pays, et le gouvernement de marionnettes corrompues mis en place par l’OTAN à Kaboul.
    En fait il aurait fallu écrire, à la fin :
    Observant que, dans l’opinion publique, l’augmentation du nombre de mort a pour effet de générer un désir ardent de retour des soldats dans leurs foyers, Il serait cruel de devoir souhaiter d’autres opérations ” bien montées” si elles aident à la prise de conscience et à la mobilisation, ici en France, contre la sale guerre.

  7. Renégats , porteurs de valises, traîtres et barjos ne changent effectivement pas!

  8. “Renégats , porteurs de valises, traîtres et barjos ne changent effectivement pas!” : Ils sont contre la guerre en Afghanistan donc ils sont pour le terrorisme, ils sont contre la présence de militaires français là-bas, ils sont donc contre l’armée, et donc pacifistes. Et c’est le pacifisme qui a entraîné la chute de l’occident. Il faut donc taire les pacifistes pour que renaissent l’occident. Mince…Vive Socrate !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique