Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Il faut détruire l’islam pour sauver les musulmans

Joseph Fadelle, auteur du Prix à payer, est interrogé dans L'Homme nouveau. Extraits :

F "Qu’est-ce que vous risquez aujourd’hui en France ?

La mort, que je risquerai toute ma vie à cause de la fatwa prononcée à mon égard. Tout musulman qui suit la règle coranique a le devoir de me tuer puisque j’ai quitté l’islam pour embrasser la religion chrétienne. […]

Revenons sur votre histoire. Comment considériez-vous les chrétiens alors que vous étiez musulman ?

Avant de rencontrer le Christ, je voyais les chrétiens à travers le Coran, je les considérais comme on me demandait de les considérer. C’est-à-dire comme des impurs qu’il faut combattre et tuer. La pire insulte que l’on peut recevoir dans ces pays-là, c’est « face de chrétien ». […]

Et désormais, quel est votre regard sur l’islam ?

Je pense qu’il est vraiment important de distinguer avant toute chose les musulmans et l’islam. Les musulmans sont ma famille, nous sommes égaux dans l’humanité. J’aime profondément les musulmans. Mais l’islam comme religion ou comme idée est la plus mauvaise chose que l’humanité ait pu produire. C’est la seule religion qui ordonne de tuer l’autre. C’est donc évident que ce n’est pas bon pour l’humanité, c’est même un danger planétaire. D’abord pour les musulmans eux-mêmes. Ils sont même divisés entre chiites, sunnites, salafistes… et poussés à s’entretuer. Je l’ai dit une fois, bien inspiré, et je le répète : la seule chose bonne dans l’islam, ce sont les musulmans !

Les chrétiens aussi sont divisés… et l’histoire nous apprend qu’ils n’ont pas été les derniers à tuer…

J C’est vrai mais il y a une différence majeure entre les deux. Les chrétiens s’entretuent, ou se sont entretués, mais la Bible n’appelle jamais à tuer l’autre, alors que la loi coranique et le Coran poussent à tuer. Si vous voulez, il existe des chrétiens «mauvais», ce sont ceux qui ne suivent pas la Bible. Les musulmans «mauvais» ou extrémistes sont justement ceux qui lisent et appliquent le Coran !

Cette différence entre musulmans modérés et extrémistes est donc selon vous caduque ?

Oui, c’est sûr. Il n’y a pas de différence, il y a un seul Coran, et donc un seul islam. Certains musulmans ignorent ce que dit l’islam et sont bons car leur humanité leur dicte de faire des choses bonnes. En France, les autres sont des musulmans qui connaissent le Coran. Ils semblent modérés parce qu’ils sont pour l’instant en minorité et ne peuvent donc pas appliquer le Coran. Mais ceux que l’on appelle «bons musulmans» seront poussés à tuer comme les autres lorsqu’ils liront le Coran, ou ils quitteront l’islam comme je l’ai fait. Mais dans les pays musulmans, mon histoire le montre, quitter l’islam est tellement difficile que certains continuent à vivre dans l’islam par peur. Il y a en plus le danger de la démocratie en France. Les musulmans cherchent une identité qui ne soit pas la France et se réfugient donc dans l’islam. Le jour où ils seront majoritaires au Parlement, ils voteront la charia ! […]

Vous avez déclaré lors d’une interview à l’Aide à l’Église en détresse (AED) que votre but était de détruire l’islam…

C’est une phrase choquante, en effet, sur laquelle je ne reviens absolument pas, mais qui mérite d’être bien comprise. Je veux détruire l’islam, d’abord pour sauver les musulmans. La distinction entre les deux est encore une fois primordiale. C’est le salut des musulmans qui m’importe. Le fondement est le Coran, il faut pousser les musulmans à comprendre le Coran, et plus seulement l’apprendre par coeur, car il ne peut pas être parole de Dieu. Voilà un moyen bien concret, mais difficile à mettre en place, je le sais. Tout doit commencer dans la prière. Nous sommes des instruments, ce n’est pas nous qui détruirons l’islam et les sauverons, mais bien la main de Dieu ! […] Mais les chrétiens français doivent se réveiller, réveiller leur foi ! Ça fait trop longtemps qu’ils dorment. Maintenant il faut parler aux musulmans, c’est notre devoir. La situation est telle qu’on ne peut plus se permettre de dormir. Ce n’est plus seulement une question de charité, c’est désormais notre responsabilité d’enfants de Dieu !"

Partager cet article

13 commentaires

  1. “Pourquoi certains diabolistes se déclarent-ils musulmans, et peuvent rester méchants, cupides, voire pervers, sexistes, ou assassins ?
    Le Coran est-il en contradiction avec les expériences spirituelles de l’humanité ?
    Le Coran incite-t-il à la méchanceté ?
    Le Coran est-il délibérément fabriqué pour conduire les islamistes en enfer ? Et dans ce cas, est-ce Satan qui a inspiré une partie du Coran ?”
    http://www.bernard-raquin.fr/spiritualite/superstitions-coran-islam.html

  2. Ce livre, “le prix à payer”, est vraiment très intéressant et facile à lire. Cela se passe sous Saddam Hussein. A l’époque, les chrétiens devaient rester entre eux mais on ne les tuait pas. L’encadrement de l’usine d’aliments infantiles que nous avions construite était largement constitué de femmes chrétiennes. Les américains l’ont bombardée comme fabrique d’explosifs. Cela nous a épargné les tests de réception définitive. Joseph Fadelle, né Moussaoui, appartenait à une grande famille chiite. Un copain de régiment chrétien lui a conseillé de lire le Coran. Là il a compris la stupidité et la nocivité de l’islam. Cela a été aussi le début de ses ennuis avec sa famille : emprisonnement, exil, tentative de meurtre. Achetez le bouquin, lisez-le et offrez-le à votre évêque à toutes fins utiles.

  3. S’il est permis d’ajouter un mot à cet article et qui puisse rendre hommage à un tel homme :
    c’est le bon Samaritain de la France du XXI ème siècle qui risque même sa vie pour nous !
    SALVE REGINA !

  4. C’est la première fois que je lis quelque chose d’aussi radical.
    Nous ne parviendrons pas à détruire l’Islam, nous sommes bien trop faibles. Probablement l’Islam s’auto détruira-t-il tout seul, une fois le pouvoir conquis, par des guerrres justement entre chiites, sunnites, salafistes, etc.

  5. J’ai 5 enfants. J’ai commencé par leur apprendre à lire afin pallier cette fichue méthode semi-globale, puis je leur ai appris la grammaire grâce au livre de CM de ma mère (née en 1950), puis nous avons dû reprendre la conjugaison, voilà qu’il va falloir refaire tout le programme d’Histoire de France…… Je vais finir par demander un salaire à l’éducation nationale !!!

  6. J’ai eu la chance de l’écouter hier à St Gervais (Paris), Eglise comble, 1.000 personnes ! Edifiant. Tout autant par la profondeur du témoignage que par le ton, sans esprit de vengeance. Il semble avoir pardonné à ses tortionnaires. Dieu lui rendra. Il a tout compris de la foi catholique.

  7. détruisons donc l’islam, pas les mahométans.
    exigeons que nos députés prennent des positions courageuses. faisons du “lobbying”, offrez le coran à votre député en lui demandant de le lire.
    question: est-ce que le président de la république française a jamais lu et compris cet ouvrage ? il faut également lui en offrir un en lui demandant qu’il le lise pour comprendre.
    il faut aussi offrir ce livre à Mgr vingt-trois en lui demandant de le lire pour comprendre.
    il y a de nombreux mahométans parmi nous, ils sont ici en France, il y a donc un choc de civilisation, certains parmi les moins informé et conscients des fondements de l’état d’esprit français façonné par des siècles de Catholicisme, confonde ce même catholicisme mal compris avec le paradigme de toute religion. mais la réciproque est vraie. les mahométans n’ont pas vraiment conscience des implications de la religion dans le pays dont il ont foulé le sol.
    on ne peut désarticuler le réseau de relations sociales qui cadenasse le mahométisme, mais on peut toujours en appeler à l’intelligence et à la volonté personnelle d’un homme.
    ne perdons pas de vue également que le besoin de renouvellement des générations et donc d’immigration, n’est devenu urgent qu’à la suite de lois irresponsables votées par des gens qui sont donc coupables. la facilitation de l’avortement, sa légalisation avec l’absence de soutien humain, concret pour les situations de grossesses dramatiques, sont à l’origine du problème.
    il faut donc aussi détruire le maçonnisme, exiger la publicité des membres et de l’ordre du jour des associations maçonniques. interdire les fraternelles.
    là aussi on ne peut pas briser directement les relations sociales discrètes qui cadenassent la vie des maçonnistes, (aucune personne dite franc-maçonne, n’est ni maçonne de métier, ni franche dans sont propos et son appartenance, il n’y a aucune raison de leur donner un vocable qu’elles ne méritent pas.).; il n’y arien à lire et à comprendre dans le maçonnisme, sinon ses fruits sociaux qui sont ignobles le plus souvent.
    dans ce cas là c’est à nous, à considérer les choses telles qu’elles sont, les loges maçoniques et apparentées sont des sectes, il faut exiger la séparation de la maçonnerie, et de l’état.

  8. La radicalisation de l’Islam est aussi le signe qu’il est proche d’imploser. Prions pour que l’Islam trouve l’homme qui portera l’estocade finale, comme Jean Paul II au communisme étatique.

  9. J’ai rencontré ce Témoin de l’Evangile il y a quelques temps à Dijon. Son histoire doit nous faire réfléchir.
    Quand on voit le risque qu’il a pris, l’abandon de la fortune matérielle que lui offrait sa famille, nul doute que sa Foi et son courage sont des exemples à suivre. Nous sommes trop mous.
    Son livre est à lire absolument. Je l’ai “dévoré” en 24 heures !
    Comme “la Catho” à Paris forme des imams, je suppose et j’espère que ce livre fera vite son entrée dans la bibliothèque de l’Institut Catholique ! (Je crains malheureusement ne pas être exaucé…)
    Un immense MERCI à Joseph Fadelle.

  10. J’ai lu le livre de Joseph en quelques heures. Passionnant.
    Dieu envoie les musulmans en Europe pour provoquer chez nous un sursaut spirituel. La progression de l’islam vient du vide spirituel dans lequel se trouve une Europe qui a reniée ses racines chrétiennes.
    Nous pouvons être édifiés par la piété d’un musulman, par sa relation à Dieu.
    Mais la relation que l’islam en position majoritaire a envers les non-musulmans doit nous pousser à résister.
    Nous devons résister dans 2 directions :
    La première est de travailler d’un coeur ardent à évangéliser les français d’origine chrétienne. L’islam est fort quand la foi chrétienne est faible. Evangéliser signifie, non seulement faire revenir les français à l’Eglise, mais aussi faire reculer la culture de mort, comme l’avortement, en proposant aux femmes qui pensent avorter des alternatives.
    Je vous rappelle : 1975 : légalisation de l’avortement, 1976 : décret sur le regroupement familial. Depuis 1975, 6.000.000 d’avortements en France, et aujourd’hui, au moins 6.000.000 de musulmans.
    La deuxième direction est d’annoncer l’évangile aux musulmans (dans notre vie, sur internet), même s’ils ne deviennent pas tous,chrétiens, la Vérité de l’évangile ne peut que les aider à grandir dans les valeurs positives de l’islam. Les musulmans peuvent connaitre les Evangiles en Europe. Donc, semons l’évangile par des actes d’amour (nous sommes certains qu’ils porteront des fruits) et parlons de l’amour de Jésus quand c’est possible. “On n’entend pas la forêt qui pousse.”
    J’ai entendu Annie Laurent dans l’émission “Dieu merci” direct8 du 18 juin 2010, dire qu’elle pensait que l’islam avait commencé son déclin. L’islamisme en serait le chant du cygne. Je pense comme elle que l’islamisme, comme le nazisme ou le communisme, ne peut avoir qu’une durée de vie limitée à quelques décennies. Je pense que les iraniens sortiront du régime islamiste qu’ils subissent avec la nausée du totalitarisme islamiste.
    Néanmoins, leterrorisme islamitme ne sera pas vaincu s’il n’est pas combattu. Le nazisme ou le communisme étaient voués à disparaitre comme toutes les idéologies totalitaires, car il y a un moment où ils ne peuvent survivre sans le consentement du peuple, mais il a fallu tout de même les combattre car ces systèmes politiques sont prévus pour se reproduire dans la structure même de leurs institutions.
    Comment résister :
    1) sur le terrain spirituel : grandissons dans l’amour et la sainteté par tous les moyens à notre disposition : la prière, les sacrements, la lecture de la Bible, le chapelet, l’adoration, … Intercédons pour la conversion de la France et des musulmans. Intercédons pour la vie naissante. Nous sommes certains de la victoire du Christ.
    2) sur le terrain intellectuel : connaitre l’islam et parler en vérité sur sa nature :
    ce qui est bien : piété, aumône, respect de la vie à naître et refus de l’euthanasie,…
    mais aussi ce qui est mal : absence de liberté religieuse, violence, infériorité des femmes, soi-disant falsification de la Torah et des Evangiles (les preuves historiques disent le contraire), la formation du Coran,…
    3) sur la plan de la vérité historique : on entend à longueur de temps, des accusations de toutes sortes sur l’Eglise catholique et sur le passé de la France. Nous devons étudier et lire pour rétablir la vérité historique sur tous les sujets tels que Pie XII, les martyrs catholiques de la révolution française (600.000 en Vendée et environ 100.000 martyrs catholiques dont le pieux roi Louis XVI) , le role social de l’Eglise, etc, …
    Reconnaissons la vérité des fautes commises par des catholiques ou des français mais ne reconnaissons que les fautes commises, pas les falsifications et fausses accusations, et ne nous laissons pas accusés des crimes que nous avons subi. Apprenons aussi et surtout tout ce qui peut nous rendre fiers de nos pères, en particulier les missionnaires, au cours de toute l’Histoire de France.
    Le mal que vit la France étant spirituel, les solutions politiques émergeront en même temps qu’un renouveau spirituel. Et je le redis: Dieu nous envoie les musulmans pour nous réveiller spirituellement, même si le réveil peut être rude.
    Mais, chers frères catholiques, pas de haine, nos armes ne sont pas humaines (violences, intolérance, …), mais divines (raison, charité, prière, sacrifices, dialogue en vérité,…).

  11. tant mieux si c’est un ancien musulman qui donne des lecons aux Catholiques, aux Chretiens de France et d’ailleurs !!
    que chacun de nous ecoute ce sage conseil, que chacun de nous calme ses ardeurs et se recueille dans la Priere
    commencons aussi par eviter les critiques que nous proferons trop souvent au coeur meme de notre propre ‘famille Catholique’
    cette lecon de Monsieur Fadelle est aussi une invite a ‘maitriser’ nos comportements et a bien nous recentrer sur le seul VRAI CHEF de la Terre, NOTRE PERE QUI EST AU CIEL !========
    GLOIRE A DIEU
    ET PAIX SUR LA TERRE AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE !

  12. Les modérés n’existent pas dans l’islam qui prône ceci en conclusion nocive et criminelle :
    – Provocations à la vengeance : 15 versets de 8 sourates.
    – Provocations à l’esclavagisme : 18 versets de 10 sourates.
    – Provocations à la discrimination religieuse et à la haine : 93 versets de 27 sourates.
    – Provocations au racisme anti-juif : 50 versets de 9 sourates.
    – Provocations au meurtre et à la guerre : 103 versets de 16 sourates.
    – Provocations à la discrimination sexuelle : 80 versets de 9 sourates.
    Que ce soit dit une bonne fois pour toute.
    L’islam est islamiste, c’est comme le Port Salut : c’est marqué dedans !
    Inexorablement et à chaque fois, le sceau du prophète l’emporte sur toute vélleité à minimiser l’horreur de ce système politico-religieux mafieux, terroriste même sur ses propres enfants.
    Le premier qui bronche comme l’immam de Drancy est un homme dont la vie est en suspend.
    Des lois en vigueur interdisent normalement la pratique de l’islam en France mais elles ne sont pas appliquées par les juges politisés aux ordres. Que ce soit le code civil, la loi anti-sectes, la constitution française,… tout concourt à prendre la seule décision valable d’interdiction. Pour ces chefs d’inculpation ci-dessus nommés, l’Islam peut très facilement être interdit au moins dans nos pays de culture chrétienne et la lacheté de nos dirigeants est seule responsable.
    Nous aussi, de les avoir laissé élire…

  13. cela fait des années que j’affirme que l’Islam est en notre 21è siècle, le nouveau fléau que Dieu utilise pour redonner “une leçon” aux Catholiques tièdes et aux chrétiens hérétiques. Ils ne veulent pas de la Sainte Doctrine par libéralisme ou édonisme, l’Islam les mettra à genoux contre leur gré et là ils regretteront la religion d’Amour de Jésus Christ.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]